La SEBA Bank va rejoindre la plateforme institutionnelle DeFi d’Aave

jeu 23 Déc 2021 ▪ 16h30 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Après plusieurs concertations en interne, la banque suisse SEBA a décidé d’introduire ses clients sur Arc, la plateforme institutionnelle développée par Aave. Elle a donc soumis une proposition à Aave Governance afin de bénéficier des services crypto offerts par le protocole DeFi. La banque apportera en retour des normes de pointe en matière de KYC et d’AML qui donneront à la communauté Aave une plus grande légitimité dans les cercles institutionnels.

Satisfaire l’intérêt croissant des clients institutionnels pour les rendements de la DeFi

La SEBA Bank offre à ses clients professionnels et institutionnels plusieurs services crypto comme le prêt et le staking. Ces derniers ont toutefois émis le souhait d’explorer désormais les opportunités offertes par la DeFi, d’où la demande adressée par la Banque à Aave. « Nos investisseurs montrent maintenant un grand intérêt pour accéder aux rendements dans les protocoles DeFi. En raison de diverses restrictions réglementaires dans leurs juridictions, la clientèle institutionnelle de SEBA n’a pas été en mesure de déployer des liquidités à grande échelle dans Aave jusqu’à présent », précise la SEBA Bank.

À l’origine, Aave est un protocole de prêt où les détenteurs de tokens déposent des fonds dans des pools de liquidités. Ceux qui le désirent peuvent emprunter des jetons à partir de ces pools. Les intérêts qui en découlent génèrent donc un rendement pour les prêteurs. Arc est une version autorisée du protocole DeFi Aave qui a été conçue pour les institutions qui exigent une vérification KYC stricte. L’objectif d’Arc est de fournir à ces derniers un accès aux rendements de la DeFi dans une capacité limitée, tout en garantissant la même transparence.

Ce que la SEBA Bank apportera à Aave

Si la SEBA est acceptée par la gouvernance d’Aave en tant que whitelister, elle comptera parmi ses contributeurs les plus importants. Dans sa demande, la banque a décrit ce que cela signifie pour elle et ce qu’elle apportera à la communauté Aave. Elle promet ainsi le soutien d’une importante base de clients institutionnels désireux d’explorer les opportunités offertes par la DeFi. Il s’agit notamment des fonds spéculatifs, des gestionnaires d’actifs, de grandes sociétés de cryptomonnaies et même des banques privées.

« Le lancement d’Aave Arc avec sa couche autorisée représente une grande opportunité pour eux d’accéder aux rendements DeFi tout en restant conformes à leurs obligations réglementaires. Chez SEBA, nous pensons que cela bénéficiera directement à la communauté Aave avec des liquidités institutionnelles accélérant la croissance des revenus de la TVL et du protocole », a conclu la banque.

La demande de la SEBA a alimenté un récit haussier pour le token natif du protocole Aave. Ce dernier a notamment enregistré des gains de plus de 12 % au cours des 24 heures ayant suivi l’annonce, ce qui a permis à sa capitalisation boursière de s’élever désormais à 2,75 milliards de dollars.

Source : The Block

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.