A
A

Labs Group engage Enjin (ENJ) pour tokeniser des actifs immobiliers

lun 08 Fév 2021 ▪ 14h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Une nouvelle brique qui s’ajoute à la tokénisation des biens immobiliers : Labs Group intègrera sur sa plateforme, l’écosystème de création et de gestion de NFT d’Enjin (ENJ). Ce partenariat permettra aux petits investisseurs d’investir dans l’immobilier avec seulement un capital de 100 USD.

Des briques d’un hôtel de luxe à 100 USD

Le 2 février 2021, la plateforme Enjin annonce dans un communiqué son partenariat avec la société immobilière basée sur la blockchain Labs Group, pour l’émission de NFT pour tokéniser des propriétés immobilières.

Labs utilise la blockchain et les contrats intelligents pour assurer une transparence totale dans un écosystème sans frontières, où les promoteurs et les investisseurs immobiliers peuvent interagir de manière efficace.

Suite à une ICO de 18,9 millions de dollars en 2017, Enjin a commencé à concevoir une gamme de produits, permettant de créer, de gérer, d’échanger, de stocker, d’explorer, de distribuer, et d’intégrer, facilement des actifs sur blockchain.

Grâce à ce partenariat entre Enjin et Labs Group, les clients pourront acheter des biens immobiliers fractionnés à partir de 100 USD.

Le marché immobilier mondial est évalué à environ 228 000 milliards de dollars. Il représente la plus grande classe d’actifs au monde.

Le CEO du Labs Group, Yuen Hong, a indiqué qu’« Enjin est considéré comme l’une des équipes les plus expérimentées » en matière de NFT.

Tous les tokens traités sur la plateforme Enjin passeront par la blockchain Ethereum (ETH).

Selon Enjin, les promoteurs et les acheteurs immobiliers pourront éviter de longs délais de règlements, et des frais de tiers élevés, en passant par Ethereum.

Les gas sur l’ETH ont pourtant explosé, alors que l’Ether dépassait la barre des 1 600 USD, pénalisant les protocoles et les utilisateurs de la DeFi.

Des propriétés immobilières dans des wallets

Enjin fournit à Labs l’écosystème pour forger et gérer des NFT. Les propriétaires, les groupes immobiliers, et les promoteurs agréés, pourront forger des NFT représentant des fragments d’appartements, de chambres d’hôtel, ou d’immeubles entiers puis, les échanger, via l’exchange règlementé de Labs.

Les investisseurs pourront stocker et gérer leurs biens immobiliers dans un wallet Enjin. Ils pourront également utiliser la blockchain ENJ pour vérifier la propriété, l’unicité, l’origine, et l’authenticité des NFT.

Ethereum ne supportera pas le poids d’un seul sous-secteur de la DeFi comme celui de la tokénisation de l’immobilier. La blockchain déconstruit l’immobilier brique par brique pour la démocratiser, au profit des petits portefeuilles.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Zoé De La Roche avatar
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !