Se connecter S'abonner

Le co-fondateur de Horizen Labs pense que les CBDC mettront Bitcoin (BTC) en valeur

Le dollar digital verra-t-il le jour sous le règne de Janet Yellen, fraichement nommé au poste de secrétaire au Trésor et qui n’a pas attendu longtemps pour annoncer son intention de mener la vie dure à Bitcoin (BTC) et à ses cadets ? Les CBDC pourraient bientôt être à l’origine d’une tempête législative avec une succession de lois anti-cryptos. Bitcoin survivra, les stablecoins seront secoués.

Les CBDC étendent leur territoire

Les CBDC ont gagné du terrain en 2020, alors que les pays du Nord ont annoncé leur intention de créer leur propre monnaie digitale.  

Les CBDC affecteront-elles Bitcoin si tous les pays se dotaient de leur propre monnaie numérique ?

Le co-fondateur et COO de Horizen Labs, Dean Steinbeck, a indiqué qu’un écosystème d’actifs virtuels sain et solide avait le potentiel d’une meilleure inclusion financière, de marchés plus efficaces – bref, tous les bienfaits de Bitcoin.

Certains gouvernements ont testé leurs CBDC, comme la Chine et son Yuan Digital mais également, plus récemment, la Banque de Franceet ce même si la Banque centrale européenne n’est encore qu’au stade de réflexion pour l’euro digital.

Les gouvernements commenceront-ils à sévir contre les cryptomonnaies qui menaceraient les fiats – en version physique ou électronique, c’est du pareil au même ?

Le 19 janvier 2021, la Banque de France annonce officiellement la réussite de sa première transaction en monnaie numérique

Les stablecoins : futures victimes

Selon Steinbeck, Bitcoin a toujours échappé au contrôle du gouvernement. Bitcoin est une crypto décentralisée, sans frontières, dont la valeur n’est pas corrélée avec les fiats.

Chaque pays fixera la valeur de leur CBDC, bien que les spécifications exactes soient encore floues à ce stade.

Selon le co-fondateur de Decred, Jake Yocom-Piatt, les stablecoins adossés aux fiats pourraient par contre être impactés par le lancement des CBDC.

Steinbeck a indiqué que la prise de conscience collective de la censure et d’autres variables, jouent en faveur des cryptomonnaies.

Il a ajouté que les utilisateurs des CBDC prenant conscience des avantages d’une monnaie digitale, pourraient se tourner même occasionnellement vers les cryptomonnaies.

Bitcoin n’a pas besoin des CBDC pour se faire de la pub : la doyenne des cryptos a attiré l’attention des media traditionnels en passant des 20 000 USD aux 40 000 USD en moins de 3 semaines. L’adoption généralisée de Bitcoin et des crypto décentralisées passent par une prise de conscience collective des avantages de la décentralisation. La balle est dans le camp des universités qui auront le choix de prêcher ou non la « bonne parole ».

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo