Se connecter S'abonner

Le navigateur Opera s’ouvre aux paiements en Bitcoin et cryptomonnaies

Vous disposez du navigateur Opera sur votre ordinateur ou sur votre téléphone mobile ? Vous voulez acheter des cryptomonnaies – précisément du Bitcoin (BTC) et de l’Ethereum (ETH) – ou encore effectuer des paiements dans l’une de ces cryptomonnaies ?  Plus besoin de stresser. La version Android du navigateur Web Opera embarque désormais une fonctionnalité grâce à laquelle les utilisateurs d’Opera pourront directement acheter de l’Ethereum et du Bitcoin à partir du navigateur.

Achat de Bitcoin et règlements en BTC via Opera accessibles aux Américains

On se souvient qu’en 2018, Opera avait lancé un navigateur compatible avec la technologie blockchain. En 2019, Opéra avait intégré les paiements Bitcoin à sa version Android, avec d’autres fonctionnalités, notamment la prise en charge des interactions avec les applications décentralisées (DApps).

Grâce à un partenariat entre Opéra et la société de courtage Safello, le service a été rendu accessible aux résidents de la Suède, du Danemark et de la Norvège. Ces derniers avaient donc la possibilité d’effectuer des achats via le navigateur Opera pour les systèmes d’exploitation Android ou Opera Touch pour les systèmes d’exploitation iOS.

Résultat de recherche d'images pour "Safello"

A l’époque, un porte-parole d’Opera avait déclaré que le navigateur envisageait déployer ses services dans le secteur de la cryptographie vers d’autres pays, « très bientôt ». Promesse tenue.

En effet, Opera a récemment annoncé un nouveau partenariat avec la société Wyre, une société de transfert d’argent en possession d’une licence américaine dans le secteur des cryptomonnaies. Grâce à ce partenariat, Opera offre la possibilité à ses clients vivant aux États-Unis d’acheter du Bitcoin (BTC) et de l’Ether (ETH), directement à partir du portefeuille cryptographique intégré au navigateur.

Les utilisateurs d’Android pourront se servir de cartes de débit, tandis que les utilisateurs d’appareils Apple iOS pourront effectuer leurs achats à partir d’Apple Pay.

Opera : entre lutte pour l’adoption et quête de parts de marché

Même si Opera est accessible au public depuis 24 ans sous diverses formes, sa part de marché aux États-Unis stagne autour de 0,48 % contre 2,12 % en Europe (selon Statcounter).

En ajoutant des fonctionnalités Web 3.0comme le portefeuille crypto, un explorateur DApp, la sécurité et des outils de confidentialité, etc. – et en déployant ses services vers les utilisateurs américains, le navigateur cherche sans doute à différencier son offre de celle des leaders du marché tels que Chrome, Safari et Firefox.

Mais au-delà de la concurrence, que ce partenariat d’Opera avec la société Wyre permette aux Américains « d’acheter la cryptomonnaie en ligne en moins de 30 secondes » alors que « par le passé, l’obtention de cryptomonnaies pouvait prendre des heures, voire des jours » est une preuve que la lutte pour l’élimination des obstacles à l’adoption des cryptomonnaies est en bonne voie.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo