Se connecter S'abonner

Le Régulateur Américain Pense que les Banques Devraient Être Autorisées à Conserver du Bitcoin (BTC) pour leurs Clients

Bien que les services bancaires se résument principalement à conserver notre agent, il est également possible d’y stocker un actif comme l’or. Pour les cryptomonnaies en revanche et notamment Bitcoin (BTC), l’utilisation d’un portefeuille électronique semble être la méthode la plus répandue. Ce type d’actif s’imposant davantage dans le monde des finances, certains envisagent sérieusement la possibilité de les conserver en banques. Une idée qui est d’ailleurs partagée par l’américain Brian Brooks qui dirige l’OCC (Office of the Comptroller of the Currency). Plus de détails dans la suite.

Un prolongement des services habituellement fourni par la banque

L’OCC publiait déjà en juillet dernier une lettre dans laquelle elle indiquait que les banques pouvaient être autorisées à détenir des cryptomonnaies pour le compte des clients. L’un des justificatifs avancés n’est rien d’autre que la nécessité pour les banques de « répondre aux besoins de leurs clients en matière de services financiers ». Une proposition qui a notamment été bien reçue dans le secteur bancaire où plusieurs institutions se sont montrées intéressées par cette possibilité.  Brian Brooks a d’ailleurs récemment essayé d’expliquer le bien-fondé de cette idée.

« Il y a 40 ou 50 millions d’Américains qui possèdent actuellement des actifs de crypto. Ce n’est pas très bien compris. Je pense que la plupart des gens dans la rue pensent que la cryptomonnaie est super inhabituelle et qu’elle constitue une véritable niche. Mais ce n’est vraiment pas le cas. Et si le système bancaire national doit jouer son rôle de refuge pour les gens qui veulent stocker et négocier des valeurs, alors cela doit inclure tous les actifs financiers que les gens détiennent à un moment donné, et la cryptomonnaie est l’un d’entre eux » a-t-il déclaré.

Un moyen de démystifier davantage les cryptomonnaies

Les cryptomonnaies représentent aujourd’hui une classe d’actifs très recherchés sur le marché en dépit de la réticence de certaines banques. La démarche de M. Brooks, qui est d’ailleurs un ancien cadre de Coinbase, viserait d’ailleurs à démystifier la cryptomonnaie et reconnaitre son impact actuel. Il serait donc temps que les banques s’impliquent davantage dans le processus pour permettre à plus de personnes d’y avoir accès.

Cela passe donc inévitablement par un service de garde des cryptomonnaies au sein des banques qui ont déjà fait leurs preuves avec la fiducie et l’or. « Regardez, le marché parle. Ces gens le veulent. Vous, les banques, avez un rôle à jouer. Allez jouer le rôle de la banque » lança ainsi M. Brooks. Malgré son passé à Coinbase, l’intéressé se défend d’être un défenseur de la cryptomonnaie ou encore moins un adversaire. Il précise que son rôle en tant que régulateur est de fournir un environnement propice pour encadrer le secteur des cryptomonnaies.

La formule permettrait également aux banques qui se plaignent de la fuite des capitaux vers les cryptomonnaies de conserver un peu plus de liquidités. Reste à savoir si les particuliers voudront délaisser les portefeuilles qui existent déjà pour le même usage. En tout cas, c’est le pari de Kraken qui veut lancer sa banque hybride : Kraken Financial. 

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo