Les ventes de puces de minage conçues par Nvidia se sont effondrées ce trimestre

dim 21 Nov 2021 ▪ 10h30 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

En mars dernier, Nvidia a introduit de nouvelles versions de ses puces spécifiquement destinées aux professionnels du minage de cryptomonnaies baptisées CMP. Malgré une percée globale des cryptomonnaies tout au long de l’année, le fabricant n’a pas su tirer profit des ventes de son dernier produit. Celles-ci ont d’ailleurs chuté de 60 % au cours du trimestre écoulé.

Une contreperformance sans effet sur le cours de l’action de Nvidia

Nvidia vient de signaler que les ventes des cartes CMP sont passées de 266 millions de dollars à 105 millions de dollars au cours du troisième trimestre de l’année. Huit mois après le lancement du produit, la société affirme avoir réalisé 526 millions de dollars de revenus. Ce total ne représente que 3 % des 19,27 milliards de dollars de revenus réalisés par la société pendant cette période. Toutefois, le manque d’intérêt autour des CMP n’a pas du tout nui à Nvidia, ses actions étant en hausse de plus de 123 % depuis le début de l’année.

L’entreprise a d’ailleurs déclaré que ses ventes globales avaient augmenté de 50 % sur une base annuelle. Alors que les CMP n’ont pas vraiment attiré les consommateurs, Nvidia a pu compter sur la vente des cartes graphiques qui sont destinées aux joueurs professionnels et aux fabricants de PC. Celle-ci a notamment généré à la société 3,2 milliards de dollars en un trimestre. À ce propos, Nvidia a déclaré qu’elle avait constaté une demande écrasante du marché pour ses cartes GPU de dernière génération destinées aux joueurs.

La communauté des joueurs reste le marché de base de Nvidia

À leur sortie, les cartes CMP étaient explicitement présentées comme un outil visant à maintenir l’offre de GPU disponible pour les joueurs, plutôt que pour les mineurs professionnels. PDG de Nvidia, Jensen Huang déclarait à l’époque : « Ce que nous espérons, c’est que les CMP satisferont les mineurs et resteront dans les mines professionnelles ». Nvidia considère les joueurs comme son marché de base et pense également que les GPU deviendront des composants standards de chaque serveur cloud.

La société a également ajouté un logiciel à ses cartes centrées sur les jeux pour les rendre moins bien adaptées au minage de cryptomonnaies. Directrice financière de Nvidia, Colette Kress a d’ailleurs exprimé des doutes quant à l’apport réel des mineurs dans la hausse des ventes des cartes GPU. « Nos GPU sont capables de miner des cryptomonnaies, bien que nous n’ayons pas de visibilité sur l’impact que cela a sur notre demande globale de GPU », a-t-elle déclaré.

Il y a deux mois, Nvidia affichait déjà un chiffre d’affaires impressionnant grâce aux différentes propriétés de ses cartes. La contreperformance réalisée avec les puces exclusivement réservées au minage de cryptomonnaies viendrait peut-être de ce manque de polyvalence. Cela suggère également qu’une bonne partie de la communauté des joueurs achetant les cartes GPU utilise également celles-ci pour miner des cryptomonnaies.

Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur quelques crypto n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.