NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

MoneyGram prend ses distances avec Ripple

Avec l’imminence du procès qui l’attend suite à la décision de la SEC, les voyants ne sont plus nécessairement aux verts du côté de Ripple. Outre la valeur de XRP qui a pris un coup sur le marché, c’est maintenant autour des partenaires de la société de revoir leur position. Alors que MoneyGram a racheté 15% de la participation de Ripple dans sa société, elle vient de clarifier la nature des relations qui lie les deux structures. Une mise au point qu’elle estime nécessaire pour ne pas faire les frais des problèmes actuels de son partenaire.

MoneyGram affirme ne pas se servir de la plateforme ODL ou RippleNet

C’est par l’intermédiaire d’un communiqué officiel au contenu explicite que MoneyGram a tenu à clarifier l’état de sa collaboration avec Ripple. « Pour rappel, MoneyGram n’utilise pas la plateforme ODL ou RippleNet pour les transferts directs de fonds des consommateurs – numériques ou autres. En outre, MoneyGram n’est pas partie à l’action de la SEC. Nous avons continué à utiliser d’autres contreparties traditionnelles pour les opérations de change pendant toute la durée de l’accord avec Ripple, et ne dépendons pas de la plateforme Ripple pour répondre à nos besoins en matière d’opérations de change » précisa le document qui a été publié le 23 décembre.

Le service de transfert mondial d’argent a donc tenu à faire cette clarification pour éviter de tomber dans les filets des régulateurs compte tenu des relations qui lient les deux sociétés. En juin 2019, elles avaient notamment conclu un partenariat stratégique pour l’exécution des paiements transfrontaliers. Il était ainsi prévu que MoneyGram cède des actions à son partenaire contre un investissement de 50 millions de dollars. Huit mois plus tard, cette somme avait été augmentée de 11,3 millions de dollars selon une annonce faite par le bénéficiaire. Tout dernièrement, Ripple rétrocéda 15% de sa participation dans MoneyGram contre 15 millions de dollars.

Des réactions similaires chez d’autres partenaires de Ripple

La démarche menée par MoneyGram n’a rien de personnel vis-à-vis de son partenaire, mais s’inscrit dans une logique suivie par plusieurs collaborateurs de ce dernier. Intermex avait elle aussi précisé qu’elle n’utilisait pas la plateforme fournie par Ripple pour ses activités. Comme autre mesure ayant rapport à cette affaire, plusieurs exchanges qui apportaient leur soutien à la société ont retiré l’actif XRP de leur plateforme.

Le fonds d’investissement Bitwise Asset Management n’a pas hésité quant à lui à liquider ses avoirs en XRP. Toutes ces sorties ont bien entendu eu un impact négatif sur l’actif qui a déjà perdu plus de 30% de sa valeur alors même que le procès n’a pas encore débuté.

S’il est vrai que la valeur des amis s’apprécie à leur soutien dans les moments difficiles, cela n’est pas forcément vérifié en affaires. Cette épreuve aura le mérite de rappeler à Ripple que seuls les intérêts comptent dans ce milieu et qu’elle ferait mieux de travailler à bien défendre les siens durant le procès qui vient.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo