Se connecter S'abonner

PayPal lance une branche dédiée aux cryptomonnaies

A nouvelle stratégie, nouvelle structure : zéro performance sans alignement organisationnel. PayPal lancera une nouvelle branche dédiée aux cryptomonnaies. Tout serait parfait si la société ne travaillait pas avec les régulateurs et les banques centrales, qui ne feront pas de cadeau aux cryptos pour défendre leurs CBDC.

Une nouvelle branche pour de nouveaux fruits

Dans son earning call du 3 février 2021, le CEO de PayPal, Daniel Schulman, a indiqué que « le système financier actuel est archaïque », sa société envisage « un avenir où les transactions seront effectuées en quelques secondes et non en quelques jours », et qu’elles devraient être « moins coûteuses à effectuer ».

Schulman a également ajouté que le nouveau système financier devrait « permettre à tous de faire partie de l’économie numérique, et pas seulement aux riches ».

PayPal lancera ainsi une toute nouvelle unité dédiée aux cryptomonnaies, à la fin du 1er trimestre 2021.

Schulman avait dévoilé les plans de développement des services cryptos de PayPal lors de son Q4 earning call.

Les utilisateurs de PayPal pourront utiliser les cryptos comme moyens de paiement auprès de 29 millions de marchands du réseau, à la fin du 1er trimestre 2021.

A la base, PayPal proposait uniquement des services d’achat, de garde et de vente de cryptomonnaies.

PayPal : l’avenir des cryptos ou des CBDC ?

PayPal avait annoncé le lancement de ses services cryptos au mois d’octobre 2020. La nouvelle avait amorcé le rallye haussier de Bitcoin (BTC) qui a permis à ce dernier d’atteindre un nouvel ATH à 42 000 USD.

Certains analystes pensent que PayPal est le levier qui pourrait booster le taux d’adoption de Bitcoin et des cryptomonnaies en général, dans le monde.

D’autres sont plus prudents ; PayPal pourrait surtout être sur le long terme un levier pour développer l’adoption des CBDC, notamment si les autorités de régulation parvenaient à faire adopter des lois interdisant l’utilisation des cryptomonnaies sur leur territoire.

Des projets de loi visant à interdire les cryptomonnaies ou à mettre des bâtons dans les roues des projets cryptos, voient le jour dans de nombreux pays.

Le parlement indien devra voter pour ou contre le Cryptocurrency and Regulation of Official Digital Currency Bill 2021, visant à interdire toutes les cryptos privées, d’ici le 8 avril 2021.

Binance a dû suspendre ses dépôts en naira nigerian suite à la lettre adressée par la Banque centrale du Nigéria aux banques locales, leur interdisant d’opérer avec les acteurs cryptos, compte tenu d’une circulaire disposant que les cryptomonnaies n’ont pas cours légal dans le pays.

Aux Etats-Unis, le projet de règlement controversé du FinCen impose des mesures aux banques, aux entreprises proposant des services de transaction monétaire, à tenir des registres et à vérifier l’identité des clients possédant des wallets hébergés ou non.

Qui sera à la tête de la nouvelle unité crypto de PayPal ? Un vrai cryptophile ou un promoteur des CBDC : son CV en dira long sur les réels plans de PayPal sur le long terme.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo