Qu’en est-il de Ripple et du XRP pris en grippe par les autorités américaines (SEC) ?

ven 05 Fév 2021 ▪ 21h00 ▪ 11 min de lecture - par Guillaume Moret Bailly

Longtemps à la troisième position du marché des cryptomonnaies en termes de capitalisation de marché derrière le Bitcoin (BTC) et Ethereum (ETH) le XRP de Ripple est aujourd’hui au cœur d’un éventuel procès aux USA. En effet, alors que le cours avait connu une hausse importante au début du mois de décembre, il s’est vu stoppé net par le communiqué de presse de l’autorité de régulation des marchés américains : la SEC. L’autorité poursuit ainsi Ripple Labs et son CEO Brad Garlinghouse pour avoir utilisé le XRP comme un moyen de lever 1,3 milliards de dollars de fonds pour la société sans respecter la législation américaine. La question clé autour de ce procès est donc de définir la véritable nature du XRP qui pour la SEC n’est pas une cryptomonnaie classique mais agit plutôt comme une action déguisée et non régulée de la société Ripple Labs. Retour sur une affaire qui bouleverse la cryptosphère et plus particulièrement les détenteurs de XRP depuis quelques semaines. 

Retour sur l’histoire de XRP, villain petit canard de l’écosystème crypto 

Ripple est aujourd’hui une société de plus de 500 employés. Elle dispose ainsi de 9 bureaux positionnés de par le monde. Elle revendique une croissance annuelle du nombre de ses clients supérieure à 300%. La valorisation actuelle de la firme dépasse les 10 milliards de dollars. Ainsi au côté des exchanges Binance et Coinbase, la société s’est installée depuis des années parmi les mastodontes de l’écosystème crypto. Nous verrons au cours de cet article que l’appartenance de Ripple à l’écosystème crypto est parfois remis en cause. 

Il faut dire que l’histoire de Ripple remonte à 2004, lorsque Ryan Fugger crée alors la société nommée “Ripplepay”. On est alors encore plusieurs années avant la création du Bitcoin, première cryptomonnaie du marché. Depuis son lancement, l’objectif de Ripple a été de créer un système de paiement international plus efficient. Contrairement à Bitcoin, qui souhaite proposer une alternative au système bancaire classique, Ripple propose des solutions qui sont destinées aux grandes banques internationales pour leur permettre de réduire les coûts des transactions internationales tout en augmentant la vitesse d’exécution des transactions. Ripple souhaite donc concurrencer les standards de paiement interbancaires en place que sont par exemple SWIFT ou encore SEPA en Europe. 

Dès lors, quelle est l’histoire du XRP ? Comme souvent, c’est un rapprochement entre deux projets qui a donné naissance à la crypto XRP sous l’égide de la société Ripple. Alors que la société lance son réseau Ripple Net en 2012 pour révolutionner le monde du paiement, un certain Jed McCaleb développe un système de cryptomonnaie depuis 2011. A partir de 2012, il rejoint les rangs de Ripple pour construire la cryptomonnaies dans le but de faciliter les transactions internationales réalisées sur le réseau Ripple. C’est après plusieurs années de développement que Ripple crée le protocole et la cryptomonnaie XRP. 

Jed McCaleb, l’homme à l’origine du XRP

Jed McCaleb, l’homme à l’origine du XRP 

A l’époque, le XRP détonne lorsqu’il est comparé au Bitcoin ou même à l’Ethereum. En effet, l’omniprésence de Ripple dans le réseau met un doute sur l’aspect décentralisé du réseau. De plus, sur 39 milliards de XRP en circulation, Ripple détient officiellement 6 milliards de XRP. A cela s’ajoutent 55 milliards de XRP qui sont stockés sous séquestre. Le fonctionnement de ce dernier n’est également pas clairement établi. Enfin, la raison qui explique le positionnement du XRP comme étant le vilain petit canard de l’écosystème crypto c’est aussi la philosophie de la technologie sous-jacente. En effet, quand Bitcoin est une cryptomonnaie permettant de s’émanciper du système bancaire traditionnel, le XRP, lui, vise à renforcer et optimiser le fonctionnement des paiements interbancaires. Ce positionnement antagoniste de Ripple par rapport au monde des cryptos a aussi eu pour effet de convaincre un certain nombre d’investisseurs qui ont vu dans le XRP de Ripple une crypto potentiellement plus sûre car adossée à un projet d’entreprise. 

Il est vrai que le XRP lié à la forte croissance de la société Ripple a de quoi séduire avec ses 1500 transactions par secondes contre 7 transactions par seconde pour le Bitcoin. De plus, Ripple a su rapidement convaincre de grandes banques internationales d’adopter son système de paiement. On parle par exemple d’American Express, de BBVA ou encore du Crédit Agricole ou encore de MoneyGram.

Le procès de la SEC : un tournant pour Ripple Labs et son XRP 

Alors que le cours du XRP était reparti à la hausse atteignant les 0,70 dollars en fin d’année 2020, l’annonce de la SEC, le gendarme financier américain a mis un coup d’arrêt brutal à la croissance du cours. Dès lors, que reproche la SEC à Ripple ? 

Comme nous l’avons vu précédemment, l’histoire de Ripple et de la cryptomonnaie XRP sont intimement liées. Et c’est bien là tout le problème pour la SEC. En effet, l’institution américaine reproche à la société Ripple d’avoir faussement marketé le XRP comme une crypto à part entière sur le marché. La SEC, elle, voit plutôt le XRP comme étant une action de la société Ripple. Le XRP aurait alors permis à la SEC de lever une valeur de 1,3 milliard de dollars. 

Quels sont les éléments qui ont mené la SEC à entamer des poursuites ? Premièrement le fait que la société Ripple, sous couvert du système de séquestre des 55 milliards de XRP est le détenteur majoritaire de XRP dans le monde. Les possibilités de manipulation du cours pour financer les projets de la société sont donc importants. De plus la SEC accuse Ripple d’avoir distribué des XRP à des partenaires en échange de prestations intellectuelles et services divers pour des actions marketing notamment. 

Enfin, cette poursuite ne vise pas uniquement la société Ripple elle-même, elle vise également directement les dirigeants de Ripple que sont Bradley Garlinghouse et Christian Larsen. Les actuels PDG et cofondateurs de la firme sont ainsi accusés d’avoir vendu à titre personnel plus de 600 millions de dollars de valeur en XRP. 

Plus concrètement quel est le problème pour la SEC ? Et bien si le XRP agit comme une action de la société Ripple plutôt qu’une crypto dérégulée sur le marché crypto, les opérations de ventes du XRP doivent êtres enregistrées auprès de la SEC qui pourra ainsi s’assurer du respect des règles administratives américaines lors de la vente, cela implique également des procédures permettant d’alerter les investisseurs sur les potentielles pertes de capital. 

L’annonce des poursuites potentielles du gendarme américain  par un communiqué de presse le 22 décembre dernier a eu pour conséquence le delisting du XRP sur une majeure partie des exchanges crypto. Tour à tour, Coinbase, Binance, OKcoin ou encore Blockchain.com ont annoncé qu’à la suite des annonces de la SEC ils arrêtaient de proposer l’achat et la vente du XRP. D’autres plateformes comme Etoro ont fait le choix de stopper le trading du XRP uniquement pour les utilisateurs américains touchés par la réglementation de la SEC. 

Quel avenir pour Ripple Labs et plus largement les détenteurs de XRP ? 

Dès lors, quel avenir pour le XRP ? Quelles sont les prochaines étapes du feuilleton judiciaire entre la SEC et la société Ripple ? Voilà un certain nombre de questions qui restent pour le moment en suspend. 

On aurait pu penser que l’annonce de la SEC serait à l’origine d’un krach sans précédent du cours du XRP sur les marchés. Si ce dernier a chuté à 0,30 dollars suite à l’annonce, les investisseurs détenant du XRP se sont organisés sur les réseaux sociaux pour mener un rally haussier au 1er février dernier. Cet événement fait écho à l’actualité récente ou l’histoire de la flambée de l’action GameStop avait ouvert la voie à des regroupement de petits porteurs sur les réseaux sociaux pour influencer les cours à la hausse. Ainsi, si certains le pensaient déjà mort, le XRP a montré un sacré caractère sur les marchés en repassant sur une courte période les 0,70 dollars, avant de retomber aux alentours des 0,40 dollars pour maintenant s’échanger au dessus de la barre des 0,50 dollars le XRP.

Quel avenir pour le XRP et pour Ripple ? 

Cet événement de hausse rapide du cours de Ripple fait suite à un regroupement des petits porteurs de XRP suite à l’annonce de poursuites de la SEC. En effet, ceux-ci s’estiment lésés par le régulateurs qu’ils accusent d’être à l’origine de perte de capital importante causée par le communiqué de presse du 22 décembre. Ces derniers ont rédigé une pétition contre les poursuites de la SEC. 

De son côté Brad Garlinghouse, le PDG de Ripple a pris le taureau par les cornes en dénonçant les pratiques de la SEC sur twitter qu’il juge comme allant à l’encontre de l’innovation ce qui bénéficie directement à la Chine. Alors est-ce que la défense de l’accusé sera jugée recevable? Nous aurons bientôt des nouvelles à vous donner de la suite du feuilleton entre la SEC et Ripple car les deux parties doivent se rencontrer par visioconférence le 22 Février prochain. 

Conclusion : une accusation sans précédent qui soulève beaucoup de questions ? 

Cette bataille qui s’annonce entre Ripple et la SEC est venu réveiller la crypto XRP qui s’était depuis le bear market enfermé dans un état de semi léthargie avec un cours oscillant entre 0,20 et 0,30 dollars. La question est maintenant de savoir et de suivre l’évolution du cours en fonction des décisions de la SEC ? XRP pourrait-il sortir complètement du cadre des cryptomonnaies ? Ripple pourrait-il échapper aux accusations en déménageant à la hâte son siège social vers un autre pays comme annoncé récemment par son PDG ? La crypto XRP pourrait-elle s’émanciper de la société Ripple ? Nous allons suivre cela de prêt pour vous tenir informé des éléments nouveaux de l’affaire qui est sur le point de s’ouvrir. 

A
A
Guillaume Moret Bailly

Passionné des technologies Blockchain et des cryptomonnaies depuis plusieurs années, je crois fermement à l’adoption massive qui arrive. Toujours à l'affût des dernières tendances sur le marché des cryptomonnaies, je prends plaisir à partager avec vous tous ses secrets !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 62 088,45 $ -1.61%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 220,53 $ -0.01%
DEFI (DEFIPERP) 13 932,40 $ 2.21%
MARKETS (ACWI) 105,44 $ 0.16%
GOLD (XAUUSD) 1 794,37 $ -0.71%
TECH (NDX) 15 593,60 $ 0.49%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ -0.06%
CURRENCIES (EURGBP) 0,842530 £ -0.07%
CRUDEOIL (USOIL) 84,62 $ 1.12%
IMM. US (REIT) 2 753,79 $ 0.55%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email