A
A

Red Bull : La marque se lance dans des transactions vers les NFT et le métaverse

jeu 10 Mar 2022 ▪ 9h00 ▪ 4 min de lecture - par Rédaction CT

Souhaitant se développer dans le métaverse, Red Bull, le géant autrichien des boissons énergisantes, fait des dépôts de marques. Il devient ainsi la dernière entreprise à s’être lancée dans la transition vers le métaverse. Il faut dire que le nombre de demandes de marque NFT ne cesse d’augmenter aux États-Unis depuis 2020.

Red Bull Racing HQ

Une société de plus qui s’aventure dans les NFT et le métaverse

Rel Bull est loin d’être la seule marque à s’invertir dans les NFT et le métaverse ces dernières semaines. Les demandes de marque dans ces secteurs sont véritablement en hausse. Comme l’a souligné Michael Kondoudis, avocat agréé en marques liées au métaverse, les entreprises établissent les bases d’une éminente transition vers un marché virtuel. « Le métaverse est réel et les entreprises doivent planifier en conséquence. Les entreprises n’ont plus besoin de se demander si cela va se produire. C’est juste une question de quand », a-t-il affirmé.

Déjà, le 7 mars, la multinationale énergétique américaine Chevron (NYSE : CVX) avait sauté dans le train NFT. En effet, en son nom et avec son propre logo, elle a déposé une nouvelle marque liée à ce secteur. Avant cela, il avait été révélé le 13 février par Kondoudis que la célèbre marque américaine de lingerie et de beauté Victoria’s Secret avait déposé quatre demandes de marque liées au métaverse.

La chaîne de restauration rapide McDonald’s et la célèbre entreprise spécialisée dans la vente au détail Walmart ont aussi effectué ce type de dépôts de marques. Il en est de même pour le fabricant de boissons énergisantes Monster Energy et la Bourse de New York (NYSE).

Les ambitions de Red Bull

Depuis de nombreux mois, Red Bull ne cesse de multiplier ses investissements dans le monde des NFT et du métaverse. Après son partenariat avec Bybit le mois passé, il revient sur le devant de la scène en tant que dernière entreprise à déposer des demandes de marque dans le métaverse.

Effectivement, le 3 mars 2022, la célèbre entreprise de boissons énergisantes a déposé une demande de marque sous le numéro d’enregistrement 97293326. Cela a été ensuite annoncé au monde entier sur Twitter par Michael Kondoudis. En réalité, à travers son action, Red Bull souhaite offrir une large gamme de produits dans l’environnement virtuel.

Au nombre de ces derniers, on retrouve des jetons non fongibles (NFT) de marque, des accessoires de mode, des boissons et des articles de sport. La marque veut également proposer des services d’échange financier.

Le nombre de demandes de marque dans les secteurs des NFT et du métaverse a explosé aux États-Unis. Cela est dû au fait que de plus en plus de célébrités et d’entreprises souhaitent renforcer leur présence dans ces domaines. Red Bull fait partie de ces dernières, avec ses multiples dépôts de marques. L’entreprise a effectué sa dernière demande de marque le 3 mars.

Source : Finbold

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !