A
A

Salvador, le FMI demande le retrait de Bitcoin

ven 28 Jan 2022 ▪ 22h00 ▪ 7 min de lecture - par Emile Stantina

Le Salvador, ce petit pays d’Amérique Centrale d’environ 6,5 millions de personnes est souvent décrit comme le vilain petit canard. Le pays qui a fait le pas de légaliser la cryptomonnaie Bitcoin sur son territoire. Des indicateurs financiers dans le vert avec une reprise de l’activité convaincante à la suite de la crise du coronavirus. Une avancée remarquée à l’échelle internationale avec un portefeuille disponible pour chaque citoyen. Un pas de géant dans l’adoption d’une nouvelle technologie qui serait capable d’accentuer les échanges ainsi que les positions du petit poucet dans le monde. Une ouverture d’esprit qui pourrait bien faire gagner beaucoup à l’économie du pays. Ou encore des infrastructures en accord avec la politique actuelle et l’utilisation de l’énergie des volcans pour la création de valeur. L’élève aurait-il dépassé le maître ?

Large transparent Glass Bitcoin in center and on top of the Country Flag of El Salvador

Mais alors pourquoi les autorités américaines demandent le retrait du bitcoin sur son territoire ? Le fonds monétaire international a rendu son expertise et son conseil au Salvador en demandant le retrait de la cryptomonnaie.

Découvrons dans cet article les conclusions rendues par le FMI publiées le 25 janvier 2022 au sujet du Salvador.

La réunion du 24 janvier

Le 24 janvier, le Conseil d’administration du Fonds Monétaire International (FMI) s’est réuni en vertu de ses statuts. Généralement, chaque année des discussions bilatérales se tiennent au sujet des pays. Une équipe agréée se rend sur le terrain et recueille des informations financières et économiques du pays. Elle rencontre les responsables de l’évolution des politiques économiques intérieures du pays. De retour, les personnes rédigent un rapport qui sert de base aux discussions du conseil d’administration.

La gestion économique du Salvador

Selon le rapport, le Salvador a très bien géré la pandémie du coronavirus et rebondit rapidement. Les directeurs exécutifs ont félicité les autorités pour leur gestion rapide et efficace de la pandémie. Cette gestion a contribué à réduire le bilan humain et économique. Le pays a un des taux d’infection des plus bas de la région.

Les administrateurs félicitent la publication des rapports sur l’utilisation des fonds publics ayant servi pour lutter contre le Covid-19.

Après dix années de croissance, une demande extérieure robuste ainsi que des envois de fonds résilients, le pays est un exemple. Suite à la contraction de l’économie sur l’année 2020, l’année 2021 devrait croître d’environ 10% et d’environ 3% pour 2022.

La dette publique du Salvador

Dans un contexte de reprise, le FMI soulève la vulnérabilité du pays face aux dettes publiques. Les déficits budgétaires ainsi que le service élevé de la dette demandent d’importants financements. Ces besoins restreignent la croissance à moyen terme et nécessitent de mettre en place des réformes budgétaires structurelles. Plusieurs zones d’amélioration ont été soulevés par le personnel détaché sur place :

  • Réduire la criminalité
  • Augmenter les dépenses d’infrastructures sociales, éducatives et pour la santé
  • Stimuler la croissanse inclusive
  • Réduction des coûts énergétiques
  • Réduire la bureaucratie
  • Lutte contre la corruption
  • Amélioration du cadre statistique

Le FMI met en avant l’ensemble de ses conseils pour que le Salvador puisse améliorer la dette publique afin de réduire l’encours face au PIB. Ils demandent la mise en place à partir de cette année d’un assainissement budgétaire en matière de dépense et de recette afin de rapporter la viabilité. L’objectif reste de ramener la dette publique sur une trajectoire descendante ferme.

Le conseil d’administration salue les mesures prises afin de moderniser la gestion des finances publiques et évaluer les risques qui pèsent sur le pays.

Dans ce contexte de dette publique à la sortie d’une crise mondiale, le déficit budgétaire devrait être de 5% du PIB en 2021. Cela pourrait continuer sur l’année 2022 à hauteur de 5% pour aller sur une trajectoire infernale jusqu’à 96% du PIB en 2026 si le pays ne réagit pas.

L’adoption du Bitcoin par le Salvador

Depuis septembre 2021, le gouvernement du Salvador a adopté le Bitcoin comme monnaie légale sur son territoire. L’adoption d’une cryptomonnaie comme monnaie légale comporte de gros risques pour l’intégrité financière et pour le marché souligne le FMI. Le rapport indique que cela pourrait créer des passifs éventuels suite à l’utilisation des cryptoactifs, nuire à la stabilité financière ainsi qu’à la protection des consommateurs.

Point positif, le FMI demande de renforcer l’inclusion financière grâce aux moyens de paiement numériques. Une solution mise en avant par le Salvador avec la création du portefeuille électronique « Chivo ». Effectivement, la direction souligne que cette innovation pourrait jouer ce rôle de moyen de paiement numérique.

Ils demandent en outre au Salvador d’apporter un cadre réglementaire quant à l’utilisation de cette nouvelle technologie. Il est nécessaire d’avoir une réglementation et une surveillance strictes du nouvel écosystème Chivo et du Bitcoin.

Les risques mis en avant par le FMI :

  • Instabilité financière
  • Intégrité financière du pays
  • Protection des consommateurs
  • Passifs fiscaux éventuels
  • Emission d’obligations adossées à Bitcoin

Le FMI demande aux autorités de réduire le champ d’action et d’application de la cryptomonnaie Bitcoin sur le territoire du Salvador. De manière simple, il demande la suppression du cours légal de Bitcoin ainsi que de la loi Bitcoin en application actuellement.

Conclusion

A la suite de la pandémie et des mesures exceptionnelles introduites pour soutenir les liquidités, il est nécessaire de surveiller les stratégies de redressement. Les liquidités visaient à alléger la dette des ménages et des entreprises. Les banques et les plans doivent introduire un cadre de résolution des crises bancaires.

Le FMI met en avant la bonne gestion de la crise du Salvador autant au niveau économique qu’au niveau social. Le pays jouit d’une bonne économie avec une demande extérieure robuste. D’ailleurs, le conseil d’administration salue la création d’un portefeuille afin de satisfaire à l’utilisation de monnaie numérique.

Sur un plan plus global, le FMI souhaite voir l’autorisation du Bitcoin retiré en mettant en avant les risques encourus par le Salvador. Mais ne serait-ce pas pour mettre en avant l’utilisation d’un potentiel dollar numérique au détriment du Bitcoin ?

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Emile Stantina avatar
Emile Stantina

Passionné par la technologie blockchain et les cryptomonnaies, nous contribuons à vulgariser et à démocratiser ce nouveau monde. « Chancellor on brink of second bailout for banks »

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 24 075,00 $ 3.93%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 850,80 $ 8.61%
DEFI (DEFIPERP) 3 811,50 $ 7.57%
MARKETS (ACWI) 91,15 $ 1.91%
GOLD (XAUUSD) 1 801,15 $ 0.39%
TECH (NDX) 13 304,79 $ 2.28%
CURRENCIES (EURUSD) 1,03 $ 1.34%
CURRENCIES (EURGBP) 0,844840 £ -0.03%
CRUDEOIL (USOIL) 88,83 $ -1.86%
IMM. US (REIT) 2 616,77 $ 0.98%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document
Partenaires Affiliés
Ovr logo OVR La plateforme metaverse- Visiter
Bybit logo Bybit La plateforme de trading en cryptos- Visiter
Huobi logo Huobi Plateforme d'échange de Cryptomonnaies- Visiter
Sorare Logo Sorare Le jeu de fantasy football mondial- Visiter
Etoro Logo Etoro Le trading social de cryptos Disclaimer: 78% des comptes CFD perdent de l'argent - Visiter
En bourse logo En Bourse Formations, applications et accompagnement dédiés aux traders indépendants- Visiter
Koffy logo Koffy Agrégateur d'infos Web3 propulsé par l'IA !- Visiter
Coinhouse logo Coinhouse L'objectif de Coinhouse est de rendre les crypto-actifs accessibles à toutes et à tous.- Visiter
crypto excel logo Crypto Excel Le gestionnaire de portefeuille crypto par excellence- Visiter