Selon ce responsable d’UBS, les cryptos ont un défaut fondamental qui pourrait faire s’effondrer le prix du Bitcoin (BTC)

mer 10 Fév 2021 ▪ 16h00 ▪ 3 min de lecture - par Rédaction CT

Les détracteurs de Bitcoin (BTC) sont prêts à mentir par omission, à « oublier » des notions fondamentales en économie, pour critiquer la doyenne des cryptos et les cryptomonnaies en général.

Pas de monnaie, sans inflation !

L’économiste en chef d’UBS Global Wealth, Paul Donovan, a exprimé ses réticences à l’idée que les cryptomonnaies finissent par devenir des devises à part entière dans le système économique actuel.

Il a rappelé qu’une monnaie se devait avant tout d’être une réserve de valeur stable, tout le contraire des cryptomonnaies connues pour leur forte volatilité.

Il s’agit pour l’intéressé d’un préalable important puisqu’il garantit à son utilisateur que le panier de marchandises qu’il peut acheter aujourd’hui, restera le même demain – Donovan a oublié la notion d’inflation des fiats.

Pour Donovan, les cryptomonnaies, notamment Bitcoin, n’offraient pas une telle garantie à cause d’un défaut fondamental, à savoir l’offre fixe :

« Si la demande d’une monnaie diminue, la banque centrale peut réduire l’offre, en maintenant l’équilibre et donc en maintenant le pouvoir de dépenser. Mais si la demande d’une cryptomonnaie diminue, et c’est évidemment le cas, l’offre ne peut pas diminuer pour maintenir l’équilibre. Donc, la valeur, et le pouvoir d’achat, s’effondrent immédiatement…il est peu probable que les gens veuillent utiliser quelque chose comme monnaie s’ils n’ont absolument aucune certitude sur ce qu’ils peuvent acheter avec cela demain »

Un Bitcoin moins volatil

Selon Fidelity, la volatilité de Bitcoin a enregistré une chute de près de 50% ces dernières années.

Elle aurait d’ailleurs atteint en juillet 2020, son plus bas niveau sur l’ensemble des 3 années écoulées.

Bill Miller identifie une corrélation entre cette baisse de la volatilité et l’augmentation du prix du BTC.

Pour d’autres analystes, la baisse de la volatilité du BTC est en baisse grâce à l’augmentation de son adoption.

Bitcoin se rapproche des 50 000 USD. A défaut d’un Bitcoin à zéro, les détracteurs de Bitcoin critiquent même l’offre fixe du BTC pour justifier le bien-fondé du recours excessif à la planche à billets par les banques centrales. Le BTC se transformera-t-il en monnaie transactionnelle lorsqu’il se rapprochera des 7 chiffres ?

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.