NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Une équipe de la Bank of America étudiera les cryptomonnaies

Que la deuxième plus grande banque aux États-Unis, soit favorable aux cryptomonnaies, voilà qui procure de la joie à la cryptosphère ! Candace Browning, responsable du pôle de recherche de la Bank of America, présente les cryptomonnaies comme « l’un des écosystèmes technologiques émergents à la croissance la plus rapide ».

Boston massachusetts USA 06.09.2017 Bank of America logo American multinational banking financial services corporation

Une équipe pour faire des recherches sur les cryptomonnaies

L’avis de la Bank of America ne saurait passer inaperçu. Pour cause, elle est la deuxième plus grande banque aux États-Unis. Mais ce qu’il faut surtout retenir, c’est qu’en plus d’être favorable aux cryptomonnaies, la banque a déployé une équipe spéciale pour effectuer des recherches sur les actifs numériques.

Jeudi, Bloomberg a publié un rapport selon lequel Alkesh Shash, membre du groupe de stratégie des données et de l’innovation de la Bank of America, dirigera une équipe consacrée à l’étude des actifs numériques. Son équipe se compose entre autres de Mamta Jain et Andrew Moss. Le groupe de Alkesh Shash rendra compte du fruit de ses recherches sur les devises et les matières premières à Michael Maras.

La Bank of America dit être prête à accompagner le développement des cryptomonnaies s’il le faut. « Nous sommes particulièrement bien placés pour fournir un leadership éclairé en raison de notre solide analyse de la recherche sectorielle, de notre plateforme leader sur le marché et de notre expertise en matière de blockchain ».

Tout le monde, mais pas tous !

Tous les analystes de la Bank of America ne sont cependant pas favorables aux cryptomonnaies. Certains critiquent ouvertement le Bitcoin (BTC) et les autres actifs numériques en raison de leur forte volatilité.

Par exemple, durant son témoignage devant la commission bancaire du Sénat américain en mai, Brian Moynihan, le PDG de la banque, a déclaré : « Nous ne sommes pas contre les cryptomonnaies, mais nous n’accordons pas de prêts à des sociétés dont l’activité principale est la cryptomonnaie ou […] l’investissement en cryptomonnaie ».

Mais depuis ce témoignage, la banque a fait du chemin. L’institution financière avait rejoint le Paxos Settlement Service qui permet à ses clients d’utiliser la technologie blockchain afin de régler des transactions boursières.

Un jour viendra peut-être où la Bank of America, la deuxième plus grande banque aux États-Unis, donnera plus de crédit aux cryptomonnaies. Mais en attendant, une chose est certaine : le chemin pour parvenir à cet idéal est parsemé de ronces. De plus, la lueur au bout du tunnel semble encore loin, très loin. Néanmoins, un premier pas est fait : une équipe sera dédiée à l’étude des actifs numériques.

Plus d’actions
Partagez

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo