NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Visa choisit un partenaire pour son nouveau programme d’API crypto : First Boulevard

Inclusion financière et cryptomonnaie : entre espoir et défi. Les banques n’aiment peut être pas Bitcoin (BTC) mais, est-ce également le cas avec les néobanques ? Visa et First Boulevard nouent un partenariat pour tester le programme d’API crypto du géant du paiement électronique.

Visa et cryptos : empowerment First !

Visa a choisi la néobanque First Boulevard comme partenaire pour son nouveau programme d’API crypto dont le lancement est prévu en 2021.

First Boulevard se concentre sur l’empowerment financier de la communauté noire. Il expérimentera de nouvelles séries d’API crypto Visa ; ces derniers permettront aux clients de la néobanque d’acheter, de garder, et de trader, des actifs digitaux détenus par la banque crypto Anchorage.

Le CEO de First Boulevard, Donald Hawkins, s’est dit ravi de ce partenariat avec Visa ; les API cryptos permettront à la néobanque d’offrir à la communauté noire un « autre canal d’accès aux cryptos ».

Pour le président  et cofondateur d’Anchorage, Diogo Monica, le programme d’API crypto de Visa contribue au développement des cryptomonnaies en tant que classe d’actifs ; il améliore également l’accessibilité aux paiements et aux services financiers, et l’inclusion financière.

Le doux rêve de l’inclusion

Visa continue de plonger dans les cryptomonnaies. Le géant du paiement joue la carte de la promotion de l’inclusion financière, à travers son partenariat avec une néobanque comme First Boulevard.

Les clients de ce dernier pourront acheter du Bitcoin, un paradoxe sachant que Satoshi Nakamoto avait créé le BTC pour mettre sur pied un système financier et monétaire indépendant des banques.

Les cryptomonnaies sont souvent décrites comme des projets permettant d’améliorer l’inclusion financière, notamment dans les pays où une grande partie de la population est exclue du système bancaire.

La réalité est beaucoup plus complexe ; le taux de pénétration de l’Internet dans ces pays est généralement relativement faible.

L’adoption des cryptomonnaies par les communautés nécessitant un empowerment financier, peut également être entravée par le manque d’éducation financière ; les cryptos ne sont pas encore aujourd’hui un concept « banalisé ».

Les jargons de la blockchain, des projets cryptos, des projets DeFi, peuvent rebuter les non-initiés. 

Les initiatives des géants du paiement électronique en faveur des cryptomonnaies résisteront-elles aux actions des autorités de régulation comme la FinCEN contre les acteurs cryptos ? Bitcoin et les cryptomonnaies commencent dangereusement à gagner du terrain pour les défenseurs des fiats. Malgré le poids des banques centrales et des gouvernements, pas sûr que les CBDC fassent le poids – elles se font désirer pour le moment.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo