1.5 million de bitcoin (BTC) sont-ils perdus à jamais ?

jeu 21 Nov 2019 ▪ 17h42 ▪ 5 min de lecture - par Hellmouth Banner

CoinMetric vient de publier une étude répertoriant le plus précisément possible, l’ensemble des bitcoins (BTC) rendus inaccessibles pour diverses raisons. Sur les 18 millions de BTC produits depuis 10 ans, ce sont ainsi pas moins d’1.5 millions des coins qui sont considérés comme définitivement perdus.

21 millions d’arguments contre l’inflation

Il est commun de rappeler que le « total supply » (la quantité totale) de Bitcoin (BTC), ne pourra jamais excéder 21 millions d’unités (et encore, un jour fort lointain du 22ème siècle).

Il s’agit en effet, d’une des règles fondamentales établies par Satoshi Nakamoto himself : le Bitcoin a vocation d’une part à ne pas être victime de la possibilité d’une ré-emission sauvage (approche « anti-planche à billet »), et de surcroît, sera émis au fil du temps en des quantités de moins en moins importantes. Ces caractéristiques valent à Bitcoin la qualité d’une monnaie déflationniste. Par ailleurs, le nombre de BTC a vocation à être peu élevé (garantissant sa rareté) et la monnaie est configurée algorithmiquement pour être de plus en plus difficile à produire, supportant sa valeur.

Et convenons que pour un outils qui a vocation à devenir une monnaie, 21 millions d’unités ce n’est pas bien lourd (raison pour laquelle le futur de Bitcoin en tant que monnaie passera nécessairement à titre principal par le satoshi, son unité la plus petite, mais c’est une autre histoire).

A l’heure actuelle, 18 millions de BTC ont été minés. Ce chiffre a d’ailleurs été atteint il y a quelques semaines, et dignement célébré. 18 millions de bitcoins qui, dispersés sur la planète, sont échangés, vendus, achetés, conservés…

Sauf qu’une étude de la société spécialisée CoinMetric vient de démontrer que ce chiffre est en réalité très inférieur. Il semblerait ainsi que près d’1.5 millions de BTC…soient définitivement perdus !

A la recherche des BTC perdus

CoinMetric vient de rendre public une étude en forme de réponse à une question simple : quelle est la quantité réelle de bitcoins « actifs » en 2019.

Décès ou dramatique trou de mémoire des propriétaires des clefs privées cryptographiques, bugs, « pièces zombies »… il existe de nombreuses raisons de nature à rendre définitivement inaccessibles des quantités parfois conséquentes de bitcoin. CoinMetric s’est ainsi attaché à déployer des outils d’analyses pour tenter de faire le tri.

Il s’agit pourtant là, d’une question bien épineuse. En effet, un bitcoin immobile ou inactif, c’est pas nécessairement un BTC définitivement inaccessible. Il est ainsi peut-être simplement « holdé » (conservé) pendant très longtemps par son légitime propriétaire, avant d’être sorti de sa torpeur (provoquant des crises d’angoisses au marché, spécialement s’il s’agit d’un portefeuille de « baleine »).

Pour autant, CoinMetric identifie deux grandes catégories de coins perdus. De manière un peu anecdotique, quelques centaines de BTC sont réputés définitivement inaccessibles, suite à des incidents ou des événements connus et bien documentés. C’est le cas du reward de 50 BTC du Bloc Genesis (le premier bloc miné qui a démarré la blockchain), ou des BTC gelés en raison d’un bug Coinbase.

En revanche, là où les choses deviennent sérieuses, c’est lorsqu’on fait le décompte des « Bitcoins Zombi ». Il s’agit des coins conservés sur des portefeuilles dont tout indique que plus personne ne pourra y avoir accès. Et là, les chiffres parlent d’eux-même : près d’1.5 millions de BTC seraient perdus à jamais, enfermés sur des portefeuilles inviolables.

Au final, et selon les calculs de CoinMetric, plutôt que 18 millions d’unités, le chiffre de 16.3 millions de BTC semblerait plus réaliste.

On réservera toute notre compassion s’agissant des histoires se cachant derrière l’existence de portefeuilles pleins à craquer de BTC devenus inaccessibles à quiconque. Difficile cependant de ne pas faire un constat quelque peu cynique : moins il y aura de bitcoins réellement disponibles, plus les heureux propriétaires de ceux qui demeurent auront de raisons de se réjouir.

A
A
Hellmouth Banner

Crypto-enthousiaste de la deuxième heure, rien n’a plus d’importance à mes yeux que d’accompagner l’adoption globale et la démocratisation des trésors que nous propose la blockchain.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.