Se connecter S'abonner

4 raisons qui montrent que les 10 dernières années étaient un simple échauffement pour Bitcoin

Ils n’ont cessé d’aboyer contre le Bitcoin (BTC), prédisant (souhaitant) maintes et maintes fois sa mort. Le BTC lui s’est contenté de tracer sa route et, Il a surperformé tous les autres actifs avec une performance inégalée : 9 000 000 % de gains enregistrés en 10 ans. 

Et pourtant, le Bitcoin (BTC) est encore loin d’être à bout de souffle. En réalité, sa course n’a même pas encore débuté. La dernière décennie aura juste été un échauffement pour la doyenne des cryptos. Les choses sérieuses commenceront bientôt.

Si, si ça monte !

« Ouais, mais tu sais le BTC c’est mort, la preuve il est à la baisse et ça va bientôt se crasher », phrase typique du BTC hater ou du jaloux rageux qui aurait aimé comme vous, acheter des BTC lorsqu’ils ne coûtaient que quelques dizaines ou quelques centaines de dollars à la belle époque (comment ça vous ne vous reconnaissez pas dans ce portrait de précurseur ?).

La tendance du BTC n’a jamais été à la baisse, son prix plancher n’a cessé d’augmenter au fil des années. Sur les 200 dernières semaines, le BTC n’a même jamais été baissier.

Et bonne nouvelle pour les BTC lovers, cette tendance va se poursuivre. La doyenne des cryptos n’a pris jusque-là que quelques petits poissons et très peu d’authentiques baleines comme les frères Winklevoss, dans ses filets.

Une étude réalisée par Crypto Radar en 2019, a révélé que seul 6,2% des américains (soit environ 12,5 millions) posséderaient du BTC et, ce nombre pourrait doubler. 7,3% des répondants ont en effet déclaré qu’ils prévoyaient de posséder du BTC.

Des gros et du light

Les investisseurs « professionnels » ont boudé le BTC durant les 10 dernières années. Le BTC, c’est trop volatil, c’est récent, c’est un truc « vide » et on ne sait même pas précisément ce que c’est. 

Même le grand Warren Buffet n’y croit pas donc, ce serait du suicide que de s’y aventurer. Nous les gros bonnets, on préfère investir dans des actions peu ou pas rentables, c’est plus sûr ! Le BTC, bof pour éviter qu’on ne se fasse traiter de has been, on pourra lui allouer par charité, 1% de nos fonds.

Durant les 10 prochaines années, la situation pourrait évoluer. De grands noms de la finance pourraient investir une plus grande partie de leurs fonds dans le BTC. Après tout, Tim Draper ne perd pas une occasion pour vanter les milles et unes vertus de la doyenne des cryptos, il finira bien par convaincre ses pairs milliardaires.

Le BTC n’a pas non plus attendu Draper pour se développer. Son écosystème n’a cessé de croître, facilitant ainsi l’entrée progressive du BTC dans la vie quotidienne des gens. Le Lightning Network a rendu possible les micro-transanctions en BTC. Tim Draper (encore lui) pense même que le LN propulsera le cours du BTC à 250 000 USD.

Et de 4 ! Vous pouvez recompter si vous ne me croyez pas. Les séances d’échauffement des sportifs de haut niveau peuvent prendre jusqu’à une heure, le BTC lui a eu besoin de 10 ans pour s’échauffer. Il aura l’occasion de montrer durant les 10 prochaines années, ce qu’il a vraiment dans le ventre. Et il pourrait encore nous réserver bien des surprises !

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo