JEU CONCOURS : GAGNEZ UNE PS5, PLUS VOUS AVEZ DE POINTS PLUS VOUS AVEZ DE CHANCE DE GAGNER, CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Cette bourse de cryptomonnaies va donner des notes à ses clients

Coinbase, a déposé un brevet pour un vérificateur automatique qui contrôle et détecte les faux comptes. L’outil, baptisé Coinbase Patents, a été conçu pour être conforme aux réglementation KYC et sera utilisé pour la lutte contre le blanchiment d’argent. 

Lancé sur fonds de conformité KYC

L’Office américain des brevets et des marques (US Patent and Trademark Office) a rendu public le brevet de Coinbase le 19 novembre dernier. Cet outil a été lancé dans le cadre de réglementation en matière de KYC (Know Your Customer), un outils supposé permettre de mieux lutter contre le blanchiment d’argent. 

Le système automatisé ainsi que le mécanisme de notation qui y est associé sont décrits dans le document. Tous deux permettront de détecter tous les comptes d’utilisateurs de plateformes financières présentant des irrégularités. Ils cibleront tout particulièrement les comptes sur lesquels pèsent des soupçons de trafic d’activités illégales. 

Un mécanisme bien rodé

Baptisé le Coinbase Patents, l’outil de Coinbase est capable d’attribuer un score de conformité général sur la base de différents éléments décrits dans le brevet. Pour la plupart, il s’agit de données exécutées ou saisies par l’utilisateur, en l’occurrence l’âge, le volume de transaction, le solde du compte, l’historique de vérification, l’emplacement, ainsi que le nombre de périphériques d’accès. 

Plusieurs autres éléments permettront à Coinbase de calculer lui-même le score attribué aux comptes clients. Le « niveau de diligence raisonnable exercé sur le compte concerné » est aussi mesuré de même que les antécédents de vérifications. Le but étant de vérifier s’il s’agit d’un faux ou d’un vrai compte

Un véritable outil de répression contre le blanchiment d’argent

D’après les détails du brevet qui a été publié, le Coinbase Patents fonctionne de sorte à  suspendre automatiquement les faux comptes. Selon le brevet, les autorités répressives recevront automatiquement la notification de tout compte dont la transaction excède 2 000 dollars

Le système est conçu de sorte que son modèle de conformité soit régulièrement mis à jour. La mise à jour se fait sur la base des données collectées et des comptes détectés. Pour le moment, l’échange n’a pas encore l’intention de lancer le système. 

Cependant, un ensemble de règles rigoureuses de connaissance de la  clientèle et de lutte contre le blanchiment d’argent a été mis en place par Coinbase. Elles permettront à l’échange d’être conforme aux règlementations américaines et internationales. Le système aidera ainsi à l’application desdites lois. 

Plus d’actions
Partagez

( Rédacteur )

Ingénieur de formation, et spécialisé dans les nouvelles technologies, je me suis toujours intéressé à la blockchain et aux cryptomonnaies. Je suis heureux de faire partie de l’équipe CoinTribune.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés