A
A

Face à l'Opacité de la FED, la Transparence de Bitcoin (BTC)

lun 14 Sep 2020 ▪ 9h00 ▪ 7 min de lecture - par Nicolas Teterel

La planche à billets tourne à plein régime aux États-Unis. Et puisque l’argent est censé être un bien public, il est intéressant de savoir qui est propriétaire de la Federal Reserve… Ce que l’on trouve en grattant un peu contraste fortement avec le Bitcoin dont l’élégance décentralisée et démocratique de son protocole s’oppose aux intérêts opaques et privés de quelques banquiers…

Des milliers de milliards…

La succursale new-yorkaise de la Federal Reserve a prêté en cumulé plus de 6000 milliards aux banques de Wall Street depuis la crise de liquidité dite du « Repo », en 2019. Il s’agit de prêts de très court terme pour éviter que les banques américaines arrêtent de se prêter en elles, ce qui déboucherait sur un crédit crunch et une récession du genre de 2008. Nous ne savons toujours pas exactement pourquoi la FED a dû s’interposer sur le marché du « repo » mais nul besoin d’être un voyant pour comprendre que les banques sont droguées aux liquidités…

Les prêts repo sont rapidement remboursés mais la FED injecte aussi des milliers de milliards par d’autres canaux et notamment le « Quantitative Easing ». Ces milliards restent eux pour toujours dans les banques puisque la Banque Centrale US rachète avec de l’argent fraichement créé la dette (de long terme) des États-Unis. Le Bilan de la FED a récemment fait un bon de 3 000 milliards en passant de 4 000 milliards à 7000 milliards depuis le début de l’année et la « crise du Covid ».

Bilan de la FED

Autant d’argent qui finit dans les poches du 1 % et notamment les milliardaires comme Jeff Bezos, Elon Musk ou Bill Gates… Un contraste saisissant avec toutes les petites entreprises qui ferment en masse en raison de la psychose du Covid et ce confinement dont on sait aujourd’hui qu’il n’a servi à rien si ce n’est donner une nouvelle excuse à la mafia en col blanc pour imprimer des milliers de milliards. Des milliards qui seront prêtés aux multinationales complices qui ont pour mission de prendre la place des petits business écroulés… #Amazon

Alors, qui se cache derrière la FED de New York ?

NY FED

Comme vous pouvez le voir sur le graphique suivant (qui date un peu), la FED de NY est de loin la plus importante des 12 FED régionales qui constitue la Federal Reserve (FED). Son bilan est plus important que le bilan combiné de toutes les autres succursales (Les FED de Boston, Philadelphie, Cleveland, Richmond, Atlanta, Chicago, St. Louis, Mineapolis, Kansas, Dallas et San Fransisco). Voyez la différence entre le Bilan de la FED de San Fransisco dont la zone d’influence représenterait la cinquième puissance économique mondiale si elle etait un pays.

Le président de la FED de NY, John Williams, gagne près de 500 000 $ par an, soit plus que le président des États-Unis.

La FED de NY est particulière dans le sens ou son président siège de manière permanente au sein du FOMC, l’organe de décision de la Federal Reserve. A contrario, les présidents des autres FED y siègent selon un roulement préétabli. La FED de NY est également l’unique FED en charge de la vente des titres de dette des États-Unis aux banques privées et la seule qui détient l’or d’autres nations dans ses coffres.

Maintenant que cette petite présentation est terminée, entrons dans le vif du sujet. Qui sont les propriétaires des 12 FED régionales qui président la politique monétaire des États-Unis. Ces usuriers non élus qui décident à quelle vitesse imprimer l’argent ?

JP Morgan, Goldman Sachs, Citigroup….

Les actionnaires de la FED de NY sont les banques ayant leur siège sociale dans sa juridiction. Les banques internationales de Wall Street que sont la JP Morgan, Ctitigroup, Goldman Sachs, Morgan Stanley et Bank of New York Mellon. Ces cinq banques représentent les 2/3 du bilan des 8 banques systémiques américaines. Les trois autres étant Bank of America (actionnaire de la FED de Richmond), Wells Fargo (actionnaire de la FED de San Fransisco) et State Street (actionnaire de la FED de Boston).

@cryptojournalfr

Ce sont donc les banques privées qui élisent le président de la FED de leur juridiction. Ces présidents se retrouvent ensuite une fois par mois environ à Washington au sein de la Federal Reserve pour voter la politique monétaire du pays. Cette dernière est considérée comme une agence fédérale « indépendante ». Peu de différence donc avec les FED régionales qui, nous l’avons dit, sont détenues par des banques privées tout aussi indépendantes.

Et pour être précis, notons que chaque FED régionale possède un conseil de 9 personnes. 6 personnes choisies par les banques privées et 3 personnes choisies par la Federal Reserve. Les banquiers choisissent le président de leur FED parmi ces 3.

Et Bitcoin ?

Le Bitcoin ne repose pas sur un marais de poupées russes bancaires dont l’opacité dissimule les véritables décideurs de la politique monétaire des États-Unis.

Il est une monnaie démocratique car ce sont les mineurs qui décident de sa destinée. Et n’importe qui peut miner le Bitcoin.

 » Un CPU, un vote. « 

Satoshi Nakamoto

Il se peut qu’un groupe de personnes décide un jour de changer le protocole du Bitcoin. Par exemple pour faire passer le nombre de Bitcoins de 21 millions à 100 millions… Mais il faudra pour cela convaincre au moins 51 % des mineurs.

Cela est théoriquement possible… Mais le consensus sera dans tous les cas plus démocratique que du côté de la FED de NY et ses cinq banques contrôlant la majorité des votes… On appelle cela dans le jargon du proof of Stake

Bitcoin repose sur l’idée d’une monnaie disponible en quantité strictement limitée et changer de paradigme provoquerait aussitôt un effondrement de sa valeur en faveur de l’or. Voilà pourquoi il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Nicolas Teterel avatar
Nicolas Teterel

Journaliste rapportant sur la révolution Bitcoin. Mes papiers traitent du bitcoin à travers les prismes géopolitiques, économiques et libertaires.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 21 432,05 $ -0.25%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 240,39 $ -0.12%
DEFI (DEFIPERP) 2 997,60 $ -0.72%
MARKETS (ACWI) 86,31 $ 3.04%
GOLD (XAUUSD) 1 826,89 $ 0.24%
TECH (NDX) 12 105,85 $ 3.49%
CURRENCIES (EURUSD) 1,06 $ 0.38%
CURRENCIES (EURGBP) 0,859250 £ 0.17%
CRUDEOIL (USOIL) 107,53 $ 3.41%
IMM. US (REIT) 2 445,30 $ 2.12%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document