A
A

Kraken donne 100k$ à Coin Center pour éduquer les régulateurs

mer 03 Fév 2021 ▪ 18h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Un ministère officieux pour défendre les cryptomonnaies : Kraken fait un don de 100 000 USD à Coin Center, pour soutenir les actions de ce dernier en faveur d’une régulation saine pour la cryptosphère.

Le Coin Center tire profit du FinCEN

Le 01er février 2021, Kraken annonce dans un communiqué que l’exchange a effectué un don de 100 000 USD à Coin Center.

Cette organisation basée à Washington D.C. défend les intérêts des entreprises cryptos.

Selon Kraken, ce don vise à soutenir le travail de Coin Center en matière de sensibilisation et d’éducation des régulateurs sur les cryptomonnaies.

Coin Center œuvre également pour une évolution dans le bon sens des droits des cryptophiles.

Grayscale avait versé un don de 1 million de dollars à Coin Center durant la dernière semaine du mois de janvier 2021.

La société avait exprimé son intention d’aider Coin Center avec un autre don d’un millions de dollars, d’ici la fin du mois de février 2021.

Grayscale avait indiqué qu’il soutenait les efforts de Coin Center visant à corriger les éléments problématiques pour la cryptosphère, dans la proposition de règlement du FinCEN.

Frapper là où ça fait mal !

Janvier 2021, le Congrès prend officiellement connaissance du STABLE ACT. Ce projet de loi pourrait exigerait une règlementation générale sur les stablecoins.

Le FinCEN a par la suite publié son projet de règlement restreignant les activités des entreprises proposant des services monétaires.

Ce projet cible notamment les exchanges cryptos aux Etats-Unis, ainsi que les wallets auto-hébergés.

De nombreux acteurs cryptos ont critiqué vivement ce projet de règlement qui entraverait le bon fonctionnement du secteur.

Coin Center a déjà déposé 2 réactions officielles écrites, en réponse aux projets de règlement du FinCEN sur les wallets.

La mission de Coin Center est de « promouvoir un climat règlementaire qui préserve la liberté d’innover en utilisant les technologies blockchain autonomes ».

Le Coin Center et ses soutiens veulent faire cohabiter 2 mondes : d’une part les autorités de régulation actuelles sont au service d’un système financier centralisé, de la défense des fiats. D’autre part, la cryptosphère veut promouvoir des projets cryptos décentralisés, mettant en évidence la faiblesse des monnaies fiduciaires. Quid de l’incommensurabilité des paradigmes ? Si le Coin Center perd sa bataille contre le FinCEN, on pourra toujours dire qu’il aura au moins essayé. Maigre consolation pour une cryptosphère qui devra prouver encore et encore, sa résilience face aux actions des États qui ne portent pas les cryptomonnaies dans leur cœur.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Zoé De La Roche avatar
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !