Se connecter S'abonner

Le Bitcoin (BTC) convainc un ancien gouverneur de la Réserve Fédérale

Seuls les imbéciles ne changent pas et les détracteurs du Bitcoin (BTC) ne dérogent pas à la règle, une certaine partie d’entre eux en tout cas. Ancien gouverneur de la réserve fédérale des États-Unis et ardent détracteur du Bitcoin, Kevin Warsh vient de retourner sa veste concernant la cryptomonnaie. Conquis par les prouesses de celle-ci, il estima enfin qu’il est raisonnable pour tout investisseur de trouver une place au Bitcoin dans son portefeuille. Comme de nombreux spécialistes avant lui, il a également évoqué la comparaison entre l’actif et l’or, le présentant comme le successeur de ce dernier. Plus de détails dans la suite.

Si vous avez moins de 40 ans, le Bitcoin est votre nouvel or

Invité à débattre de l’actualité économique du pays, M. Warsh a fait part de ses analyses à Andrew Ross Sorkin au plateau de la CNBC lors de l’émission Squawk Box. L’ancien gouverneur de la Fed a admis que le Bitcoin l’avait finalement convaincu après plusieurs années de scepticisme. Surpris par les dernières performances de l’actif, il attribua la récente montée des prix sur le marché à la faiblesse du dollar américain. Cette situation l’a d’ailleurs conduit à déclarer que le Bitcoin avait désormais sa place dans le portefeuille de tout investisseur.

Comparant la fièvre actuelle autour du Bitcoin à celle qu’a connue l’or des années plus tôt, il s’est permis d’adresser un conseil de placement aux investisseurs. « Si vous avez moins de 40 ans, le Bitcoin est votre nouvel or » a-t-il ainsi déclaré. Il a ensuite affirmé que la valeur de l’or serait beaucoup plus élevée actuellement si le Bitcoin n’existait pas. M. Warsh a également salué l’évolution des attitudes en matière de réglementation qui ont selon lui grandement contribué à l’adoption de la cryptomonnaie.

La croissance du Bitcoin stimulée par les politiques monétaires

M. Warsh est ensuite revenu sur la forme actuelle du dollar américain en évoquant les nouvelles politiques monétaires adoptées par l’institution dont il avait la charge. « Je pense que le Bitcoin a du sens dans un portefeuille avec cet environnement, où vous avez le changement de politique monétaire le plus fondamental depuis Paul Volcker. C’est un grand changement que nous constatons sous la Fed de Powell, à tort ou à raison » a-t-il lancé.

Dans sa dernière approche de relance économique, la Fed s’est en effet montrée favorable à ce que tout pays ayant sa propre monnaie puisse dépenser beaucoup plus qu’il en faisait. Si les effets d’une telle politique sont difficilement perçus par le public, elle aurait stimulé les marchés cryptographiques d’après M. Warsh.

À l’instar de cette sortie, l’année 2020 aura été celle du rapprochement entre le Bitcoin et les dirigeants de nombreuses banques de renommée mondiale. La tendance devrait d’ailleurs se poursuivre à mesure que le statut de la cryptomonnaie prendra de l’ampleur sur les marchés financiers.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo