Le Marché des Futures Adossés au Bitcoin (BTC) doit Fermer !

sam 07 Nov 2020 ▪ 9h00 ▪ 10 min de lecture - par Nicolas Teterel

Le marché des « Futures » adossés au Bitcoin (BTC) fait beaucoup parler de lui ces derniers temps. Et pour cause, l’exchange KRAKEN révèle que ce marché parallèle représente désormais 4.6 fois celui du marché « spot » du BTC. Ce qui fait dire à certains que c’est désormais la queue qui remue le chien… Alors ? Quel prix dirige l’autre ?

C’est quoi un Future et un prix Spot ?

Le prix spot du Bitcoin, de l’action Tesla, de l’euro face au dollar, d’une tonne de maïs… est simplement le prix payé dans l’instant, tout de suite.

Le prix d’un Future adossé à ces mêmes actifs (action tesla, Bitcoin…) est un prix futur. Dans un mois, deux mois, voire plus d’un an sur le marché pétrolier. Les Futures sont donc des produits dérivés dont les parties prenantes s’engagent à acheter ou à vendre un actif à une date future et à un prix spécifié à l’avance.

Les Futures, à l’origine, étaient des contrats permettant aux producteurs de se protéger contre les fluctuations des prix. Ils étaient un genre d’assurance.

Exemple :

  • Dans le cas d’un producteur de cacao désireux de se protéger contre toute baisse du prix, ce dernier va VENDRE un contrat Future pour se couvrir. Ce contrat stipule qu’il vendra sa récolte dans 6 mois à un prix fixé au moment de la vente.
  • Dans le cas d’un spéculateur anticipant au contraire une hausse du cours du cacao à venir, ce dernier va ACHETER ce contrat Future au producteur. Si le prix du cacao est beaucoup plus haut dans 6 mois, le spéculateur empochera la différence.

Le mécanisme de fixation des prix pour les contrats Futures est le même que pour tout autre marché. Il s’agit de l’offre et de la demande. Imaginons qu’il y ait plus d’offres de ventes que de demandes d’achats, les prix vont avoir tendance à décliner. A contrario, si la demande dépasse l’offre, les prix auront tendance à augmenter.

Dit autrement, si les Futures affichent un prix du Bitcoin inférieur au prix Spot lorsque les investisseurs anticipent une baisse sur le long terme, et vice versa.

À mesure que la date d’expiration d’un contrat Future approche, son prix aura tendance à s’approcher du prix spot par effet d’arbitrage, jusqu’à avoir le même prix le jour de l’expiration du contrat.

Mais quel prix attire l’autre ?? Est-ce le prix des Futures qui attire le prix spot, ou l’inverse ?

Tout dépend de la taille du marché…

Les volumes traités sur les marchés de dérivés sont devenus gigantesques, beaucoup plus grands que les véritables volumes commerciaux. Ainsi, ceux qui font les prix sur les marchés des Futures ont plus d’influence que ceux qui évoluent sur le marché Spot.

Si les opérateurs évoluant sur le marché des Futures sont constamment pessimistes et proposent de gros volumes de contrats Futures avec un prix au-dessous du prix Spot, alors ce dernier aura tendance à baisser par arbitrage.

Si vous avez des fonds illimités, vous pouvez donc constamment en remettre une couche afin d’attirer le marché Spot à vous. Ce n’est pas pour rien si les marchés de produits dérivés (dont le prix est censé dériver du prix d’un sous-jacent) sont devenus astronomiques. Rendez-vous compte que le marché des Futures, des Options et des Swaps représente probablement environ un million de milliards $, sinon plus. C’est plus de 10 fois la valeur de l’ensemble des marchés boursiers du monde entier.

Tout cela est encore flou?

Rien de plus normal. Ce n’est pas tous les jours que l’on est introduit aux jouets des traders de banques d’investissement. C’est un monde complètement nouveau et il est logique que tout cela soit difficile à appréhender au remier abord. Mais comme avec les mathématiques, c’est en forgeant que l’on devient forgeron.

Expliquons les choses autrement en faisant un parallèle avec les actions de bourse. Le nombre d’actions est limité. Lorsque vous achetez une action Total, il faut nécessairement qu’il y ait quelqu’un qui accepte de la vendre.

Ce n’est pas la même chose sur le marché des Futures. Prenez le marché des Futures adossés à l’or, le COMEX. Si un investisseur achète un Future adossé à l’or, il n’achète pas un Future réellement adossé à de l’or physique. En théorie oui mais le fait est que ceux qui vendent des contrats Future (qui s’engagent à livrer un montant d’or à tel prix à l’expiration) ne possèdent pas vraiment l’or… Tous ces Futures sont adossés à des réserves ridicules d’or. Il est déjà arrivé que l’ensemble des Futures sur le marché représentent plus de 500 fois l’or détenu dans les coffres du COMEX

Les banques d’investissement comme JP Morgan, récemment condamnée pour avoir manipulé le marché de l’or pendant 10 ans.., peuvent imprimer autant de nouveaux Futures que vous en voudrez. Et cela sans avoir à réellement détenir l’or correspondant. Les banques savent que personne ne demandera réellement à se faire livrer de l’or physique car cela engendre des coûts très élevés…

Ce qui n’est pas le cas pour le Bitcoin qui ne coûte absolument rien à livrer comparé à la relique barbare. Qu’à cela ne tienne, le CME a inventé les Futures adossés au Bitcoin sans livrer des Bitcoins…!!! Oui, vous avez bien entendu, le CME, le plus grand marché de Futures du monde, a lancé des Futures sans posséder un seul Bitcoin !

Cela est bien dommage car l’or et l’argent (silver) sont censés être des métaux RARES, tout comme le Bitcoin et ses 21 millions d’unités. Malheureusement, cet attribut fondamental n’influence pas la formation des prix sur le COMEX. Sur ce marché, ce sont des bouts de papier en quantité virtuellement illimitée qui sont échangés. C’est une arnaque, il n’y a pas d’autre mot.

La manipulation des marchés est indéniable. Les prix ne reflètent pas l’invisible sagesse collective des investisseurs mais les intérêts des grandes banques d’investissement et des multinationales qui ont besoin de matières premières à bas prix.

Tout fonctionne à l’algorithme et à la planche à billets. C’est celui qui a la plus grosse qui gagne à tous les coups… Et la récente condamnation de la JP Morgan et d’autres banques complices est là pour étayer nos dires.

Pour résumer, la haute finance internationale se sert des Futures pour manipuler les prix spot. Elle s’arrange pour créer des volumes énormes qui incitent le quidam à s’y fier aveuglément.

Dans le cas du Bitcoin, c’est un fait que les acteurs du marché des Futures sont surtout des investisseurs institutionnels qui se placent le plus clair du temps à la baisse. Rendez-vous sur notre article WilShire Phoenix jete un pavé dans le marais de la manipulation via les Futures pour plus de détails.

Rapport KRAKEN « The tail wags the dog »

image du travail de recherche mené par kraken
Source du rapport Kraken

Le Chicago Mercantile Exchange, ou CME, a lancé les Futures adossés au Bitcoin en 2017. L’exchange KRAKEN a fait les comptes. Il affirme que « la croissance des volumes de Futures est très différente de celle du marché spot ».

Kraken précise :

« Du deuxième trimestre 2017 au premier trimestre 2018, le volume spot a fortement augmenté, passant de 58 milliards de dollars à 570 milliards, avant de chuter de manière significative pour atteindre un minimum de 104 milliards de dollars deux ans plus tard. Depuis lors, les produits dérivés ont complètement remplacé le marché spot comme marché dominant tandis que les volumes spot n’ont pas réussi à se redresser complètement. Le volume notionnel des produits dérivés a explosé, passant de moins de 6 milliards de dollars au deuxième trimestre 2017 à plus de 1700 milliards au troisième trimestre 2020. »

Voici quelques autre graphiques très éclairants du rapport de KRAKEN :

SPot volume bitcoin vs Future notional volumes
– En rose les volumes d’échanges sur le marché spot
– En bleu les volumes notionnels sur le marché des dérivés
Source : Kraken Intelligence et COingecko (Les exchanges spot incluent Kraken, Bittrex, Binance, Binance Jersey, Binance US, Bitfinex, Bitstamp, COinbase, Gemini et Poloniex)
Classement des exchanges de Bitcoin selon leurs volumes sur le marché des Futures
Le 22 octobre 2020 / Source : Kraken intelligence, BitcoinFuturesInfo

« Mon point de vue est les produits dérivés sont des armes financières de destruction massive. Ils comportent des risques qui, bien qu’ils soient aujourd’hui latents, sont potentiellement mortels. »

Warren Buffet

Le Bitcoin, comme d’autres marchés tels que ceux de l’or ou de l’uranium, ont été enchaînés à des produits dérivés. Ces derniers permettent des stratégies de manipulation sophistiquées facilitées par des fonds illimités.

Finalement, le mieux est peut-être d’ignorer ces Futures dont les prix ne reflètent que les désirs de l’oligarchie financière. Car c’est bien elle qui se cache derrière ces marchés pour instiller jour après jour un pessimisme chronique.

Les banques ont manipulé l’or à la baisse pour empêcher que les masses se rendent compte de cette inflation criminelle. Une inflation orchestrée pour maintenir le système d’esclavage par la dette. Elles continueront leurs basses œuvres sur le Bitcoin.

Oui sauf que les dettes atteignent désormais des niveaux stratosphériques... Elles ne pourront être résorbées qu’avec une inflation galopante. La fuite devant la monnaie fera du Bitcoin la nouvelle monnaie de réserve internationale par excellence.

A
A
Nicolas Teterel

Journaliste / Bitcoin, géopolitique, économie, énergie, climat

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 61 901,02 $ -0.22%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 3 799,07 $ 1.45%
DEFI (DEFIPERP) 11 747,40 $ 0.51%
MARKETS (ACWI) 103,69 $ 0.06%
GOLD (XAUUSD) 1 771,93 $ 0.42%
TECH (NDX) 15 300,89 $ 1.02%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ 0.2%
CURRENCIES (EURGBP) 0,845680 £ 0.05%
CRUDEOIL (USOIL) 82,31 $ 0.05%
IMM. US (REIT) 2 672,59 $ 0.23%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.