Le régulateur britannique notifie les risques d'investir dans le Bitcoin (BTC) via TikTok et YouTube

mer 20 Oct 2021 ▪ 11h00 ▪ 4 min de lecture - par Clément Dubois

Les jeunes investisseurs mettent leur argent dans des actifs à haut risque, croyant à tort que le régulateur britannique les protégerait si les choses ne se déroulaient pas comme prévu. Une étude menée par la Financial Conduct Authority (FCA) chez les 18-40 ans a révélé une énorme lacune dans la connaissance et la compréhension des processus d’investissement dans des domaines à haut risque tels que les cryptomonnaies et le trading de devises.

Le prix instable de cryptomonnaies

Le taux d’intérêt de base est de 0,1% – c’est la barre à laquelle le rendement des autres investissements est souvent lié. Les investisseurs interrogés par la FCA ont admis qu’ils considéraient comme réel un rendement allant jusqu’à 30%.

Bien que tous les investissements soient à des degrés divers exposés au risque, le bitcoin et d’autres cryptomonnaies se distinguent par un prix extrêmement instable, qui peut fluctuer de 30% en une seule journée. Le fait que les cryptomonnaies ne tombent pas sous le Mécanisme de compensation des services financiers ajoute également du risque. 

Les risques sont-ils justifiés?

Les investisseurs britanniques qui mettent leur argent dans des investissements réglementés peuvent être assurés qu’en cas d’échec du fournisseur d’investissement, leur taux sera protégé jusqu’à 85 000 livres sterling (£). Cette assurance ne s’applique pas aux cryptoactifs.

Cependant, la popularité des investissements à haut risque a tellement augmenté qu’en mars de cette année, la Financial Conduct Authority a publié une déclaration spéciale. Dans ce document, la FCA a averti les jeunes consommateurs qu’elle «craignait que certains investisseurs soient tentés – souvent par la publicité en ligne – d’investir dans des produits à haut risque».

Campagne d’aide aux investisseurs

Aujourd’hui, le 20 octobre, le régulateur britannique a lancé la campagne InvestSmart, qui vise à aider les consommateurs à prendre des décisions d’investissement éclairées en fonction de leur situation financière. La campagne sera diffusée sur les réseaux sociaux YouTube et TikTok.

Sarah Pritchard, porte-parole de la FCA, a déclaré: 

«Nous voulons créer des consommateurs confiants. Cette campagne vise à responsabiliser les jeunes investisseurs plutôt que de les réprimer.»

Comme le rapporte le site inews.co.uk, en prévision du lancement de la campagne, la FCA a mené une enquête auprès de personnes âgées de 18 à 40 ans qui investissaient dans des actifs à haut risque et a constaté que 76% de leurs décisions étaient dictées par un sentiment de rivalité avec leurs amis ou leur famille.

Environ 43% ont déclaré que leur décision d’investissement consistait à vouloir surperformer leurs pairs pour générer des bénéfices et 58% ont déclaré que la vague constante d’informations sur Internet et les médias sociaux les avait incités à investir leur épargne dans un actif spécifique.

«60% de ceux qui investissent dans des actifs à haut risque ont déclaré vouloir des rendements stables. Nous ne voulons pas limiter les choix, nous demandons simplement aux investisseurs de faire une pause et de réfléchir. Êtes-vous prêt à perdre tout votre argent? Si la réponse est positive, alors c’est bien.»

Mme Pritchard a ajouté que l’organisme de réglementation tiendrait des consultations officielles plus tard cette année pour élargir son pouvoir de lutte contre les annonceurs qui promeuvent des investissements à haut risque.

Pendant ce temps, Google et FB (sous réserve d’une autorisation écrite) ne s’opposent pas à la publicité des cryptomonnaies et des services connexes dans leurs services.

A
A
Clément Dubois

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.