A
A

Les gains moyens de Bitcoin (BTC) de 200 % par an prouvent qu’il « mange le monde »

sam 19 Déc 2020 ▪ 19h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

De nombreux cryptophiles ont raté le départ du train Bitcoin (BTC), les plus chanceux ont fait fortune.

Faut-il alors se lancer sans hésiter dans une DeFi qui a montré qu’elle pouvait surpasser rapidement le BTC, en laissant de côté les craintes d’une bulle qui finira par exploser ?

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : sa majesté Bitcoin assis sur son trône, surperforme tous les autres actifs.

Bitcoin règne en maître

L’investisseur Raoul Pal estime que grâce à ses gains annuels de 200%, Bitcoin « mange le monde » et avale tous ses concurrents.

Dans un tweet du 15 décembre 2020, Pal a revisité l’un de ses adages favoris alors que de nouvelles données révèlent l’étendue des performances de Bitcoin.

Le fondateur et CEO de Compound Capital Advisors, Charlie Bilello, indique qu’un investissement dans Bitcoin effectué en 2011, aurait permis d’obtenir un rendement de 6 271 233%.

Aucun actif n’a été en mesure de devancer le BTC. Le Nasdaq par exemple offre un maigre retour sur investissement de 512%.

2020 a été une année fructueuse pour Bitcoin alors qu’il s’octroie le titre de meilleur investissement de l’année devant l’or, les actions et tous les autres catégories d’actifs.

La préparation est terminée ?

Alors que le BTC restait en-dessous de la barre des 20 000 USD, de nombreux observateurs s’accordaient à dire que sa percée sera d’autant plus spectaculaire.

L’analyste Alex Krueger avait déclaré que les mouvements des cours étaient alors une phase de préparation pour une nouvelle tendance haussière.

Il soutenait qu’une poussée au-delà des 20 000 USD était pratiquement garantie. Bitcoin a franchi la barre des 20 000 USD, le 16 décembre 2020.

Les marchés seront bientôt fixés sur la véracité ou non des prévisions prévoyant de nouvelles hausses paraboliques une fois que Bitcoin aura franchi les 20 000 USD.

Le rallye actuel est différent sur de nombreux points sur celui de 2017. Il est soutenu par les investisseurs institutionnels, les fondamentaux sont beaucoup plus solides, et la dévaluation des fiats dope les taureaux.

Peut-on réellement s’attendre maintenant à une hausse parabolique du BTC ? Faut-il désormais compter des gains moyens journaliers par milliers de dollars d’ici la fin de l’année 2020, ou est-ce un scénario trop optimiste même pour un Bitcoin qui a déjà donné un aperçu de ce qu’il avait dans le ventre ? Bitcoin « mange le monde » mais son appétit est loin d’être satisfait.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Zoé De La Roche avatar
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !