Les institutionnels remplacent le dollar par le Bitcoin (BTC) et ça ne plait pas au gouvernement US

mer 17 Fév 2021 ▪ 17h48 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Comment un gouvernement peut-il accepter une monnaie qui ne peut être gouvernée ? Jusqu’où iront les régulateurs pour empêcher Bitcoin (BTC) de remplacer le dollar dans la trésorerie des entreprises ? Le BTC vient de franchir un niveau symbolique dans son ascension vers les 100 000 USD. 

Quand le billet vert voit rouge

Dans une interview avec la CNBC durant la 2ème semaine du mois de février 2021, le fondateur de Risk Reversal AdvisorsDan Nathan, a partagé ses prévisions sur Bitcoin

Nathan a indiqué que “le Trésor US et le gouvernement américain” ne laisseront pas “cette chose échapper à tout contrôle où les entreprises commencent littéralement à remplacer les dollars” par des Bitcoins.  

L’interview de Nathan fait suite à l’achat de 1,5 milliard de dollars de Bitcoins par Tesla

Selon Nathan, les régulateurs vont défendre le statut du dollar en tant que “monnaie de réserve pour le monde”. 

Certains analystes prédisent une entrée massive d’institutionnels sur les marchés BTC, suivant la voie de Tesla.

Twitter avait déclaré qu’il envisageait d’acheter des Bitcoins comme valeur de réserve, et de payer les employés et les fournisseurs en cryptomonnaies. Abonnez-vous gratuitementRejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaiesemail *Valider

Un scénario presque parfait pour le BTC

Bitcoin a atteint un nouvel ATH à 50 700 USD sur Binance le 16 février 2021.  

Les taureaux ont réussi à franchir le niveau symbolique des 50 000 USD, sans pouvoir se maintenir au-dessus pour le moment.

Le prix du BTC est boosté par les institutionnels. Les marchés sont euphoriques suite à l’achat massif de BTC par Tesla

MicroStrategy a également tenu une conférence sur le BTC devant une audience de 1 400 institutionnels. Michael Saylor espère d’ailleurs voir une “avalanche d’entreprises” sur les marchés.

Les analystes les plus optimistes croient à un BTC à 100 000 USD d’ici fin 2021. Un énième recours à la planche à billets aux Etats-Unis jouerait en défaveur du dollar, et en faveur du BTC.

Les bitcoiners ne doivent cependant pas sous-estimer les futures actions des détracteurs de Bitcoin dans l’administration Biden, avec la secrétaire au TrésorJanet Yellen en tête.

Faut-il désormais s’attendre à des débats houleux sur le futur de Bitcoin et des cryptomonnaies en général au Congrès ? Le BTC et ses cadets ont-ils une chance de convaincre la majorité ? Les démocrates et les institutionnels auront du mal à bannir les cryptomonnaies si les institutionnels adoptent massivement le BTC. Tout se jouera donc au timing.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.