Se connecter S'abonner

Les security tokens

Les deux dernières années ont vu accroître le nombre d’entreprises demandant du financement par le biais d’une STO (ou Security Token Offerings). Cependant, si le concept a pris de l’ampleur il n’en demeure pas moins que beaucoup n’en maîtrisent pas vraiment les bases. La faute à la compréhension même de ce qu’est un security token et son mode de fonctionnement. Mais avant d’arriver là, il importe de commencer par faire une différence entre token utilitaire et security token (ou de sécurité).

security tokens

Token utilitaire vs security token

Les tokens utilitaires sont des jetons qui ont une fonction dans l’activité d’un écosystème décentralisé reposant sur une blockchain. En général, lorsqu’un utilisateur investit dans un token utilitaire, il reçoit en retour un avantage définissable. Il peut s’agir de l’accès à un système particulier ou à un service quelconque. En revanche, le Security token n’a pas besoin d’avoir une utilité.

Plutôt que l’accès à un service, il représente pour l’investisseur une action virtualisée de la société qui l’a émis. C’est la raison pour laquelle les security tokens sont aussi parfois appelés “jetons d’actions”. On les compare ainsi à l’achat d’actions sur le marché boursier qui vous octroie la propriété partielle d’une entreprise. Ils permettent donc de payer des dividendes, de partager des bénéfices, ou d’investir dans d’autres jetons ou actifs afin de générer des bénéfices pour leurs détenteurs.

Les différentes fonctions auxquelles donne accès un token utilitaire sont assez variées et prêtent parfois à confusion. La différence majeure entre les deux types de token se résume à un fait : la réglementation assez stricte qui gravite autour des security tokens, considérés par les autorité financières comme particulière proche d’un actif traditionnel.

Le test de Howey

Ce test est un outil juridique utilisé aux USA par la SEC (Securities and Exchange Commission) pour déterminer si une transaction sera classée comme un titre. Les security tokens étant assimilables à des titres, certains ont jugé bon de se servir de ce test pour mieux faire la distinction avec les tokens utilitaires.  Ainsi, d’après le test de Howey une transaction sera classée dans la catégorie “titre” si les quatre conditions suivantes sont remplies :

  • Il y a un investissement en argent.
  • Il y a une attente de profits.
  • L’argent est investi dans une entreprise commune.
  • Tout profit provient des efforts d’un promoteur ou d’un tiers.

Si l’émission d’un token implique les précédentes conditions, celui-ci sera alors rangé dans la catégorie des security token. Il sera donc soumis aux mêmes exigences de transparence et d’enregistrement que tous les autres actifs financiers dans le pays. Dans le cas français, il existe des régimes indépendants qui régissent les deux types de token et qui figurent au sin de la Loi PACTE.

Le concept de security token étant défini et la différence avec les tokens d’utilité faite, place maintenant aux opportunités qu’ils représentent pour le marché financier.

La STO ou le financement par security token

La STO est incontestablement le phénomène ayant popularisé l’usage des security token. Il s’agit d’une levée de fonds réalisée par une entreprise en procédant à une prévente de jetons : les security tokens.

Le principe n’a rien de nouveau, il est d’ailleurs calqué sur l’ICO (Initial Coin Offering) dont il diffère s’agissant du type de token utilisé. Les ICOs ont fait les beaux jours de l’explosion crypto de 2017, permettant à des milliers de startups de trouver des financements. Cela avait cependant conduit à des plaintes de nombre investisseurs se rendant compte un peu tardivement qu’ils ne disposaient pas du moindre droit de regard sur le produit fini (quand produit il y avait). Les choses se sont empirées lors de la prise de conscience collective s’agissant du nombre d’arnaques qui utilisaient ce mode de financement. Les STO sont donc devenues une alternative aux ICO en raison des réglementations auxquelles est soumise la vente de jetons.

En effet, les exchanges et entités proposant le listing de Security Tokens doivent se conformer aux différentes prescriptions de la loi. Il s’agit par exemple d’enquêtes approfondies sur le listage de jetons, le partage de données et les procédures d’intégration des investisseurs. De plus, la participation à une STO est soumise aux procédures d’identification KYC (know your customer) et de lutte contre le blanchiment d’argent (Anti-Money Laundering). Ainsi, les Security Tokens offrent plus de crédibilité au financement. Elles permettent aux détenteurs d’avoir des droits sur des dividendes ou d’autres sources de revenus prédéfinies. Cette forme de financement apporte également d’autres avantages en plus de la crédibilité.

Il y a aussi la question de la liquidité qui est améliorée en tout point. Contrairement aux titres traditionnels émis en bourse, les security tokens ne sont pas soumis aux horaires de fermeture des marchés.

Les Security Tokens se négociant sur des plateformes d’exchanges spécialisées, les investisseurs disposent d’un moyen pratique pour liquider leurs actifs. Cela est d’autant plus vrai, qu’il y a là une possibilité d’ouverture des capitaux aux marchés mondiaux. L’autre atout par rapport aux titres traditionnels est la programmabilité des security tokens. En effet, la conformité du titre aux différentes réglementations existantes peut être inscrite dans le jeton. Cela permet un gain de temps énorme lors de la négociation des titres.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés