On connait l'investissement nécessaire à l'explosion du Bitcoin post-halving

dim 12 Avr 2020 ▪ 14h00 ▪ 4 min de lecture - par Zoé De La Roche

La dernière analyse de PlanB vient de tomber : Optimiste, elle l’est, d’une logique implacable, elle l’est aussi. Bref une analyse comme on les aime. Dégustons son tweet du 6 avril 2020, surtout qu’il a bon goût. Haut les cœurs ou haut les cours, plongée dans les 400 millions de dollars qui arrivent discrètement tous les mois sur le marché du Bitcoin (BTC).

On cherche l’asymptote

400 millions de dollars d’argent frais par mois : C’est le montant qu’il aurait fallu pour maintenir le Bitcoin à 7 000 USD depuis octobre 2017, selon PlanB.

Or, avec le halving, on n’aura plus besoin « que » de 200 millions de dollars d’investissement mensuel, pour maintenir un tel niveau.

Conclusion : Un surplus d’argent frais de 200 millions de dollars par mois, devrait faire exploser le cours du Bitcoin post halving 2020.

PlanB a-t-il toujours raison ? Son modèle Stock-to-Flow est-il réellement infaillible ? Théoriquement : OUI, ça tient la route ! Un Bitcoin avec une rareté divisée par 2, une valeur économique mécaniquement multipliée par 2 et, à un même niveau d’investissement périodique post halving que pré halving, le prix du BTC devrait tout simplement exploser.

Et si on regardait les choses sous un angle dynamique, l’explosion du prix du BTC devrait augmenter la cote de ce dernier auprès de nouveaux investisseurs : l’argent amenant l’argent, quelle serait la limite théorique de l’augmentation du cours du Bitcoin ? 100 000 USD, c’est peut-être finalement trop peu pour le BTC. Et on cherche toujours l’asymptote – les matheux comprendront.

Sous le radar !

Comment se fait-il qu’un tel afflux de nouveaux capitaux sur le marché du Bitcoin ait pu passer sous le radar des observateurs – on parle quand même de centaines de millions de dollars et non de la valeur de mon wallet BTC (PS : la blague est peut-être trop lourde).

Quelques-unes des explications possibles :

  • Le nombre exact de Bitcoins gelés à la suite d’une perte de mots de passe ou de clés reste inconnu – vous vous souvenez du gars qui a perdu son cerveau  sa clef mentale ?
  • La quantité de données erronées sur les exchanges peut fausser la valeur réelle des cryptos en circulation.

Bitcoin devrait profiter du halving, je ne vous apprends rien. Mais les altcoins également, soutenus par une hausse de la crédibilité générale des cryptomonnaies, si Bitcoin et le halving tiennent leurs promesses. PlanB persiste et signe quant à une explosion des cours du BTC : à l’entendre, nul besoin d’avoir un plan B au cas où le Bitcoin se crasherait car, c’est tout bonnement impossible !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.