Pakistan : Les investisseurs perdent des millions à cause d'une escroquerie crypto

dim 09 Jan 2022 ▪ 18h00 ▪ 5 min de lecture - par Clément Dubois

Des investisseurs du Pakistan ont été victimes d’une fraude massive utilisant des cryptomonnaies. Le principal organisme d’application de la loi du pays a émis un avis à l’exchange de cryptomonnaies Binance concernant l’escroquerie qui a entraîné la perte de 100 millions de dollars pour les Pakistanais, ont révélé les médias.

Des fraudeurs incitent les Pakistanais à investir dans les cryptomonnaies via Binance

L’Agence fédérale d’investigation (FIA) du Pakistan a mis au jour une arnaque aux investissements en cryptomonnaies qui aurait coûté aux citoyens pakistanais quelque 17,7 milliards de roupies (environ 100 millions de dollars). Fournissant des détails sur l’affaire, Imran Riaz, directeur de la branche cybercriminalité de la FIA, a déclaré vendredi que les organisateurs ont utilisé des cryptomonnaies. Cité par les médias locaux, Riaz a annoncé :

« Nous avons lancé une enquête après avoir reçu des plaintes concernant une fraude portant sur des milliards de roupies commise à l’aide de neuf applications en ligne. »

Les fraudeurs ont employé des applications mobiles proposant aux Pakistanais des opportunités d’investissement en cryptomonnaies et les personnes ont envoyé entre 100 et 80 000 dollars, soit une moyenne de 2 000 dollars par personne. Les investisseurs étaient invités à s’inscrire sur Binance, le premier exchange de cryptomonnaie au monde, et à transférer l’argent du portefeuille Binance vers les comptes liés aux applications. Le 20 décembre, les autorités ont été contactées par de nombreux utilisateurs qui se sont plaints qu’une douzaine d’applications avaient soudainement cessé de fonctionner.

« Au cours de l’enquête, il a été constaté que les comptes frauduleux de différentes applications, à savoir MCX, HFC, HTFOX, FXCOPY, OKMINI, BB001, AVG86C, BX66, 91fp, TASKTOK, étaient liés aux portefeuilles Binance », ont détaillé les responsables. Chacune d’entre elles comptait en moyenne 5 000 clients. La FIA a émis un avis à Hamza Khan, identifié comme le représentant de Binance au Pakistan, et l’a sommé de comparaître en personne le 10 janvier.

« La FIA Cyber Crime Sindh a émis un ordre de présence à Hamza Khan, directeur général et analyste de croissance chez Binance Pakistan (Exchange de cryptomonnaies) pour expliquer sa position sur le lien entre les applications mobiles d’investissement en ligne frauduleuses et Binance », a signalé la FIA, citée par l’Express Tribune et d’autres organes de presse. « Un questionnaire pertinent a également été envoyé au siège de Binance aux îles Caïmans et à Binance US pour qu’ils expliquent la même chose », a ajouté l’agence dans un communiqué de presse.

Les autorités surveillent de près les transactions crypto pakistanaises

La FIA affirme avoir identifié 26 adresses de portefeuilles chez Binance utilisées pour transférer l’argent. « Une lettre a été écrite à Binance Holdings Limited pour donner les détails de ces comptes de portefeuille blockchain ainsi que pour les bloquer en débit », a affirmé l’agence, ajoutant qu’elle avait également demandé des documents justificatifs et des informations sur l’intégration des apps avec la plateforme d’échange de cryptomonnaies.

Notant que Binance est le « plus grand exchange de monnaie virtuelle non réglementé » où les Pakistanais ont investi des millions de dollars, la FIA prévient qu’en cas de non-respect, son unité de cybercriminalité pourrait recommander à la State Bank of Pakistan (SBP) d’imposer des sanctions financières. Elle a commencé à surveiller de près les transactions effectuées par les Pakistanais sur la plateforme.

Les forces de l’ordre ont également fait appel à l’application de messagerie populaire Telegram, car des membres du système ont été ajoutés à divers groupes diffusant des signaux sur les fluctuations du prix du bitcoin. La FIA adresse des avis juridiques aux influenceurs des réseaux sociaux qui ont fait la promotion de ces applications et prend des mesures pour bloquer tous les comptes bancaires liés à l’escroquerie.

En décembre, l’Agence fédérale d’investigation a gelé plus de 1 000 comptes et cartes bancaires utilisés par des traders du Pakistan. L’achat et la vente de cryptomonnaies sont toujours interdits dans le pays, conformément à une circulaire publiée par la SBP en avril 2018. Malgré cette répression, un rapport récent a révélé que les Pakistanais ont investi 20 milliards de dollars dans des cryptoactifs. Les appels se sont multipliés afin que le gouvernement réglemente les transactions liées.

Vous attendez-vous à ce que le Pakistan restreigne davantage les investissements et les exchanges crypto après cette affaire de fraude ? Faites-nous part de votre humble avis en nous contactant via Telegram. Et si vous avez des questions concernant ce sujet ou l’ensemble de l’univers crypto, Cointribune se fera un plaisir d’y répondre !

Source : bitcoin.com

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Clément Dubois

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 33 761,59 $ -6.98%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 2 258,52 $ -11.2%
DEFI (DEFIPERP) 5 805,50 $ -12.27%
MARKETS (ACWI) 99,52 $ -1.7%
GOLD (XAUUSD) 1 838,41 $ 0.22%
TECH (NDX) 14 438,40 $ -2.75%
CURRENCIES (EURUSD) 1,13 $ -0.24%
CURRENCIES (EURGBP) 0,838360 £ 0.18%
CRUDEOIL (USOIL) 84,85 $ 0.1%
IMM. US (REIT) 2 695,42 $ -0.27%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email