Se connecter S'abonner

Que se passera t-il lorsque les 21 millions de bitcoins (BTC) auront été minés ?

Pour le moment ça creuse dans la mine ! D’ailleurs, le Bitcoin (BTC) vient de battre récemment un nouveau record en termes de puissance de hachage à l’échelle mondiale. Mais ça ne creuse pas non plus pour le plaisir. Déjà que le halving de cette année met en péril la rentabilité du minage de BTC et peut démotiver certains mineurs, que se passera t-il lorsque le filon sera épuisé ?

The last BTC : Un film qui n’a pas l’ambition d’être nommé aux Oscars, écrit par TheCoinTribune. 

Ce n’est pas pour demain !

Riot Blockchain a eu raison d’acquérir 4 000 Antminer S17Pro pour augmenter sa puissance de hachage tout en optimisant sa consommation d’électricité car après tout, le 21 000 000ième BTC ne sera extrait qu’aux environs de 2140.

En attendant, les mineurs devront s’adapter à la diminution de moitié des récompenses de bloc – à chaque halving qui se produit tous les 210 000 blocs créés – pour pouvoir rester rentables.

Bon Satoshi, t’es un mec génial, créatif et tout le reste mais, tu n’aurais pas pu faire un truc plus simple ?

Ben non ! Satoshi Nakamoto voulait dès le départ mettre en place un modèle déflationniste assurant la rareté du BTC, et donc l’augmentation de sa valeur, sur le long terme. Mark Cuban a peut-être raison de comparer le BTC à l’or plutôt qu’à une monnaie.

Et le minage dans tout ça ? Créer une monnaie décentralisée c’est bien, mais faut penser à sécuriser le système pour éviter un bug fatal.

En effectuant les hash cryptographiques sur un entête de bloc (un truc de matheux quoi !), les mineurs contribuent à la sécurisation des transactions de BTC

En échange, ils reçoivent une récompense en BTC pour avoir creusé ou plutôt pour s’être creusé les méninges (en fait ce sont des supercalculateurs qui coûtent chers qui font tout le boulot).

Le jour d’après

Des mineurs qui travaillent sans espérer aucune récompense, scénario possible ou totalement irréaliste ? Une fois les récompenses de bloc taries, les mineurs pourront toujours se rémunérer avec les frais des transactions qu’ils auront réalisées pour des tiers.

Mais ces frais risquent dans ce cas d’être exorbitants (et vous osez critiquer les banques ?); vu qu’ils seront alors la seule compensation quasi-directe du minage .

Mais le minage pourrait également se réinventer au fil des ans pour assurer la pérennité du BTC. Pour 1 million de raisons à la sauce verte, Justin Sun a proposé la preuve d’enjeu (PoS) comme une alternative à la preuve de travail (PoW) pour réduire les coûts de minage. 

Un dernier scénario qu’il ne faut pas écarter : Le BTC aura peut-être disparu avant même que le dernier ne soit miné. La prédiction de Craig FakeToshi Wright pourrait finalement se réaliser avec quelques décennies de retard.

Satoshi Nakamoto devra t-il se réincarner à l’approche du 21 000 000 ième BTC pour mettre à jour tout le système, afin d’assurer la survie de la doyenne des cryptos qui aura alors plus de 100 ans ? Il se dit que la personne qui vivra 1 000 ans est déjà née alors si c’est vous, vous aurez certainement la réponse.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo