Se connecter S'abonner

RIP ! Combien de cryptos ont-elle disparu en 2019 ?

J’irai trader sur vos tombes ! Chacun son job, certains créent des altcoins, d’autres les tradent et, d’autres encore ont choisi de compter les deadcoins. Fin 2019, Brad Carlinghouse, CEO de Ripple (XRP), prédit que 99% des cryptos sont vouées à disparaître. 2020 sera selon lui, une période de consolidation dans le monde des cryptos.

Il faudra cependant patienter encore pendant un peu plus de 11 mois pour connaître le nombre d’altcoins qui rendront l’âme cette année.

En attendant, nous avons fait un saut au cimetière des cryptos pour nous livrer à l’exercice macabre du comptage des deadcoins en 2019 et lors des années précédentes.

Dead or alive ?

Pas facile de prendre le pouls d’une crypto ! Alors, chacun y va un peu de sa définition d’un deadcoin.

Une étude de LongHash a révélé que les deadcoins sont généralement des cryptos abandonnées par les investisseurs et les développeurs et, qui voient alors leur volume de trading s’effondrer.

Certains deadcoins sont des crypto-scams ou sont liés à des ICO ratées. D’autres sont des cryptos tombées dans l’oubli ou encore des altcoins humoristiques comme BieberCoin ou AnalCoin.

Résultat de recherche d'images pour "BieberCoin"
Pas eu le courage d’aller checker le AnalCoin

Des statistiques mortelles

Les sites comme deadcoins.com, coinopsy.com et coincodecap.com recensent les cryptos qui ont fait leurs adieux à la cryptosphère.

Selon DeadCoins, 674 altcoins ont rejoint le rang des deadcoins en 2017. Ce nombre a chuté à 647 en 2018 et à 518 en 2019, soit une baisse de 20% en 1 an.

Coinopsy a recensé 2 deadcoins en 2013, 209 en 2014, 235 en 2015, 169 en 2016 et respectivement 223, 399 et 85 deadcoins en 2017, en 2018 et en 2019.

Les statistiques varient donc d’un site à l’autre car, chacun utilise sa propre méthodo pour identifier et recenser des deadcoins.

Par exemple, CoinCodeCap déclare une crypto morte dès lors que le projet n’a pas publié une seule ligne de code sur GitHub dans les 90 jours, ce qui n’est pas le cas de DeadCoins.

Contrairement aux statistiques de DeadCoins, celles de CoinCodeCap montrent ainsi une augmentation du nombre de cryptos mortes depuis 2018.

L’ombre de la mort plane sur des milliers de cryptos. Les décès s’étaleront-ils sur plusieurs années ou la faucheuse a-t-elle l’intention de faire un grand nettoyage en un court laps de temps ? On lira sur certaines pierres tombales : « A la mémoire d’une crypto partie trop tôt », et sur d’autres : « Elle nous aura bien fait rire. »

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo