A
A

Selon Grayscale, bruler les frais de gas pourrait avoir un effet positif sur le prix de l’Ether (ETH)

ven 05 Fév 2021 ▪ 15h27 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Grayscale parle Ethereum (ETH) – pas que Bitcoin (BTC) : la société se positionne en faveur de l’implémentation de l’EIP-1559, le sujet qui fâche les mineurs ETH.

Grayscale veut brûler des Ethers

Dans son rapport du 4 février 2021 intitulé Valuing EthereumGrayscale analyse l’impact de l’EIP-1559 sur le réseau ETH.

L’EIP-1559 fut proposé par Vitalik Buterin et le co-fondateur d’EthhubEric Conner, en avril 2019.

La proposition préconise l’introduction d’une « redevance de base », qui sera brûlée pour exécuter les transactions. Les mineurs recevront parallèlement un pourboire.

Cette redevance de base augmentera ou diminuera selon que le réseau fonctionne à un niveau supérieur ou inférieur à 50% de sa capacité.

Ce mécanisme permet aux wallets de mieux prévoir les fluctuations du gas et fera de l’Ether, la seule unité économique native du réseau.

Pour Grayscale,  la mise en œuvre de l’EIP-1559 peut créer « une boucle de rétroaction positive pour le prix de l’Ether », si l’activité sur Ethereum continue d’augmenter.

Grâce à l’EIP-1559, le burn de l’ETH pourrait se faire à un rythme supérieur à l’émission de nouveaux tokens.

Cette situation modifierait la dynamique de l’offre et de la demande sur les marchés ETH.

Au mois d’octobre 2020, Cointelegraph avait indiqué que la mise en œuvre de l’EIP-1559 aurait entraîné le burn d’un million d’Ethers au cours des 12 mois précédents.Abonnez-vous gratuitementRejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaiesemail *Valider

L’ETH2 pour en finir avec l’EIP-1559

Les développeurs ETH soutiennent l’EIP-1559, contrairement aux mineurs qui ne souhaitent pas voir brûler les gas qui constituent une part importante de leurs revenus.

Au mois de janvier 2021, 8 pools miniers représentant 30% du hashrate d’Ethereum, ont rejoint un consortium de pools s’opposant à l’EIP-1559.

Le déploiement  de l’ETH2 verra à terme un basculement de la Preuve de Travail vers la Preuve de Participation, rendant ainsi obsolète l’EIP-1559.

Ce déploiement devrait cependant prendre encore plusieurs années.

Le 4 février 2021, le prix de l’Ether franchit la barre des 1 600 USD, pour atteindre par la suite un ATH à 1 700 USD.

Les frais de transaction sur le réseau ETH explosent, pénalisant les utilisateurs de la DeFi.

Grayscale veut réduire l’offre d’ETH sur les marchés grâce à la mise en œuvre de l’EIP-1559 : la rareté dope le prix du Bitcoin, un exemple forcément à suivre pour l’ETH ? Les mineurs campent sur leur position, même si théoriquement, il pourrait bientôt se trouver au chômage avec le basculement vers la Preuve de Participation sur l’ETH2. En attendant, c’est la DeFi qui brûle avec l’explosion des gas.  

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Zoé De La Roche avatar
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !