A
A

Seuls 5% des cadres financiers prévoient d’acquérir du Bitcoin (BTC)

jeu 18 Fév 2021 ▪ 15h19 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Que valent réellement les déclarations d’intention ? Seuls 5% des cadres financiers ont déclaré vouloir détenir du Bitcoin (BTC) en tant qu’actif de réserve dans la trésorerie d’une entreprise.

reserve bitcoin

Bitcoin et les régulateurs : la vérité si je mens

Une étude récente du cabinet Gartner indique que seuls 5% des cadres financiers interrogés ont déclaré vouloir acheter du Bitcoin en 2021.

16% de ces cadres ont indiqué qu’ils n’étaient pour autant pas pressés d’acquérir du Bitcoin.

5% d’entre eux ont répondu qu’ils achèteraient du BTC en 2021, contre 9% en 2024 ou plus tard.

1% prévoirait de détenir du Bitcoin à un moment donné entre 2022 et 2023.

84% des répondants ont déclaré qu’ils ne prévoyaient pas de détenir du BTC en tant qu’actifs de réserve pour une entreprise, à cause de sa volatilité.

L’enquête a été réalisée auprès de 77 cadres financiers, dont 50 directeurs financiers.

Selon Gartner, les cadres financiers encore réticents à l’idée de détenir du Bitcoin, attendent d’avoir plus d’informations provenant des autorités de régulation concernant le BTC ; ils veulent bien comprendre les risques liés à la détention de BTC en tant qu’actifs de réserve dans la trésorerie d’une entreprise.

1% suffit amplement

Bitcoin a franchi la barre symbolique des 50 000 USD le 16 février 2021. Le BTC n’a pas rencontré de résistances majeures dans la zone des 50 000 USD – 52 000 USD.

Les études de Gartner nuancent les espoirs d’une entrée massive des entreprises sur les marchés BTC, alors que Tesla a acquis récemment 1,5 milliard de dollars en Bitcoins.

MicroStrategy a quant à lui essayé de promouvoir le BTC auprès d’une audience de 1 400 entreprises – mais même si Michael Saylor ne parvenait à convaincre que 1% de ses entreprises, Bitcoin bénéficierait alors du soutien de 14 entreprises supplémentaires, un levier important dans la conquête des 100 000 USD.

Bitcoin peut-il réellement gagner la guerre de la réglementation aux Etats-Unis ? Certains institutionnels ont décidé de sauter le pas en achetant du BTC malgré le risque d’un bannissement des cryptomonnaies par l’administration américaine ; d’autres préfèrent attendre un cadre réglementaire clair avant d’embrasser le BTC. Bitcoin est en bonne voie de conquérir les 100 000 USD ; il est cependant loin d’avoir conquis le cœur de Janet Yellen. Cette dernière devrait songer à goûter au BTC avant de se prononcer définitivement sur son sujet.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Zoé De La Roche avatar
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !