Binance abandonne les poursuites judiciaires contre les journalistes de Forbes

Rien de tel qu’une séance de Tai Chi pour se détendre et se relaxer : Binance abandonne les poursuites contre Forbes et ses 2 journalistes.

Toujours en ligne !

Selon un document datant du 4 février 2021, Binance Holdings Limited a émis un avis de « désistement volontaire » de la poursuite contre Forbes et les journalistes Michael del Castillo et Jason Brett.

Les raisons motivant cet abandon des charges sont inconnues pour le moment.

Novembre 2020, Binance porte plainte pour diffamation contre Forbes Media LLC devant un tribunal de district de New Jersey, aux Etats-Unis.

L’exchange entame une poursuite contre Forbes et ses 2 journalistes, à cause de leur article alléguant que Binance trompait « intentionnellement » les régulateurs américains.

L’article indiquait que Binance « profitait subrepticement de crypto-investisseurs » via une « structure d’entreprise élaborée ».

L’article prétendait également que Binance prévoyait d’utiliser une société américaine, le « Tai Chi entity », dans le but de tromper les régulateurs et d’envoyer les bénéfices à la société mère.

Les media traditionnels impartiaux : vraiment ?

Binance avait indiqué que Forbes et ses journalistes avaient porté atteinte à la réputation de l’exchange, en publiant un article contenant de nombreuses informations « fausses, trompeuses et diffamatoires ».

Il avait exigé que Forbes retire l’article, et paie des dommages-intérêts, à déterminer au moment du procès. L’article est toujours en ligne au moment de la mise sous presse.

Les médias traditionnels ont-ils une dent contre Bitcoin (BTC) et les cryptomonnaies ou les acteurs cryptos en général ?

LongHash avait analysé près de 2,5 millions d’articles sur Bitcoin, publié par 26 médias entre 2016 et 2017.

Il avait essayé de vérifier si les médias traditionnels défendaient effectivement la finance traditionnelle, au détriment de Bitcoin et des cryptomonnaies en général.

LongHash n’avait trouvé « aucune preuve de partialité majeure des médias à l’encontre de Bitcoin ».

L’article de Forbes, s’il est effectivement mensonger, est l’exemple d’attaque contre les acteurs de la nouvelle finance.

Qu’est ce qui a poussé Binance à faire marche arrière, bien que l’article incriminé soit toujours en ligne ? Si les accusations de Binance s’avéraient exactes, les 2 journalistes de Forbes sont-ils alors incompétents ou faut-il voir une attaque des médias traditionnels envers un crypto-exchange majeur ? Ou est-ce un juste retour des choses, sachant que les médias cryptos adorent attaquer la finance traditionnelle ? Les lecteurs de The Coin Tribune ont compris le positionnement de leur média préféré, ainsi que celui de leur plume. Cette dernière défend l’émergence d’une finance décentralisée qui n’est certes point parfaite, mais bien meilleure qu’une finance aux mains d’une minorité.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés