JEU CONCOURS : GAGNEZ UNE PS5, PLUS VOUS AVEZ DE POINTS PLUS VOUS AVEZ DE CHANCE DE GAGNER, CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Bitcoin (BTC), une campagne publicitaire interdite car “irresponsable”

Des affiches d’une campagne publicitaire demandant aux habitants du Royaume-Uni d’acheter des bitcoins ont été interdites par l’Advertising Standards Authority (ASA) du Royaume-Uni. Mais pourquoi l’ASA a-t-elle interdit cette publicité portant sur le BTC ?

blank city billboard with copy space

Traduit par Gaétan Lajeune

Une publicité pour l’exchange Luno

 En effet, dans le métro et les bus de Londres il était possible de voir des affiches concernant l’exchange Luno. Celle-ci disait avec une image caricaturale de Bitcoin,  “si vous voyez du bitcoin dans un bus, il est temps d’acheter.” 

Pub Luno

L’ASA a jugé la publicité irresponsable et trompeuse dans sa forme actuelle. L’autorité a estimé que la publicité n’avait pas réussi à mettre en évidence les risques liés cryptomonnaies. Elle a demandé à Luno, un exchange crypto basé à Londres et comptant plus de sept millions de clients dans 43 pays, de s’assurer que sa communication marketing explique suffisamment la volatilité des investissements en bitcoin. 

« Nous avons conclu que la publicité suggérait de manière irresponsable que s’engager dans un investissement en Bitcoin par le biais de Luno était simple et facile, d’autant plus que le public auquel elle s’adressait, le grand public, était susceptible d’être inexpérimenté dans sa compréhension des crypto-monnaies. »

ASA

La décision a été prise car il semblerait que l’organisme de réglementation ait reçu quatre plaintes concernant les publicités. Si un consommateur a accusé la publicité de profiter de l’inexpérience des consommateurs, les trois autres l’ont jugée trompeuse, échouant dans son effort d’illustrer le risque de l’investissement.

Le Royaume-Uni a une vision négative des cryptomonnaies

L’interdiction de la publicité revêt une signification particulière, surtout à un moment où le prix du bitcoin a connu un effondrement de 30 % en une seule journée, la semaine dernière. Même s’il a rebondi tout aussi rapidement. La déclaration d’Andrew Bailey, gouverneur de la Banque d’Angleterre n’est pas pour arranger les choses, celui-ci ayant récemment mis en garde les investisseurs contre le risque de perdre tout leur argent.

L’ASA a trouvé que la phrase « il est temps d’acheter » était un appel à l’action pour un actif qui semblait simple et accessible à tous pour investir. En réalité, l’ASA estimait que « l’investissement dans le bitcoin était complexe, volatile et pouvait exposer les investisseurs à des pertes. »

En réponse à la prise de position de l’ASA, Luno a accepté de retirer les annonces sous leur forme actuelle. L’exchange a également donné des assurances à l’ASA, en disant que ses futures publicités seraient accompagnées d’avertissements de risque appropriés.

S’agit-il d’une attaque contre l’ensemble du système par l’ASA britannique ? Ou simplement une heureuse coïncidence, à un moment où la crypto est victime d’une grande vague de FUD ? Luno n’ayant pas dit ses derniers mots, nul doute que les Londoniens verront très bientôt une nouvelle publicité vantant les mérites de l’actif.

Plus d’actions
Partagez

( Foreign Countries Manager )

Just your average global millennial embracing, and interested in, the future of money and finance. Excited by blockchain tech as well as fintech but have a special passion for DeFi and Yield Farming, what will this technological disruption bring next?

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo