Bloomberg: Binance fait l’objet d’une enquête aux Etat-Unis

sam 18 Sep 2021 ▪ 19h00 ▪ 3 min de lecture - par Thomas Poirier

Les autorités américaines ont élargi la portée de leur enquête sur le plus grand exchange crypto Binance. Ils examinent à présent la possibilité d’un délit d’initié et d’une manipulation du marché. Cette information a été rapportée par Bloomberg.

Une source souhaitant conserver l’anonymat, a déclaré que l’enquête vise à déterminer si la plateforme Binance ou ses employés ont profité de leur position pour tirer profit des clients de l’exchange.

D’après la source, Binance, dont le siège social n’est situé dans aucun pays du monde, fournit des services de négociation de cryptomonnaies d’une valeur de dizaines de milliards de dollars  hors du contrôle des instances gouvernementales. Cela permet à l’exchange de connaître des millions de transactions, et les autorités américaines se demandent si la société a profité de sa position, par exemple en effectuant ses propres transactions sur la base des informations relatives aux ordres des clients avant de les exécuter.

La Commodity Futures Trading Commission (CFTC) américaine est impliquée dans l’enquête. Ses employés ont contacté les victimes potentielles de Binance au cours des dernières semaines. Aucune accusation n’a encore été portée contre l’exchange. Les résultats de l’enquête peuvent ne donner lieu à aucune accusation.

En outre, on sait que la CFTC s’intéresse à la question de savoir si des résidents américains ont participé à des transactions de produits dérivés sur la plateforme Binance. Le régulateur partage ses conclusions avec d’autres agences fédérales et a demandé des données internes et de la correspondance de Binance. En particulier, la CFTC tente de découvrir où se trouvent les serveurs de Binance.

Un représentant de Binance a déclaré à Bloomberg que l’entreprise avait une politique de « tolérance zéro » en matière de délit d’initié et un « code d’éthique strict » pour prévenir toute faute professionnelle d’avoir un effet préjudiciable à ses clients ou à l’industrie crypto dans son ensemble. L’équipe de sécurité de Binance dispose d’une grande expérience et de règles strictes pour enquêter sur les infractions et poursuivre en justice les employés, et le licenciement étant une conséquence minimale, a ajouté le représentant de la société.

En mai, l’édition Bloomberg a déjà écrit que le plus grand exchange crypto Binance, faisait l’objet d’une enquête. Il a été dit que la plateforme commerciale avait attiré l’attention du Département de la Justice (DOJ) et de l’Internal Revenue Service (IRS) américain. Il a été rapporté que les autorités américaines enquêtent sur Binance en vue des violations de la législation fiscale et de la lutte contre le blanchiment d’argent. Selon des sources anonymes, les enquêteurs ont demandé des informations à des personnes connaissant les détails d’activité de Binance.

A
A
Thomas Poirier

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.