Se connecter S'abonner

Crypto, Caviar et Cavale – Rebondissements dans le procès OneCoin

Vous aussi attendiez le procès de Konstantin Ignatov, co-fondateur de l’inénarrable société OneCoin, pour ce 08 avril ? Il va falloir attendre encore un peu plus. Le mardi 7 avril, soit la veille du procès, le tribunal du district sud de New York a approuvé une requête d’ajournement du prononcé de la peine de Konstantin Ignatov sollicitée par le gouvernement américain. Le gouvernement estime que Konstantin Ignatov, frère et complice de Ruja Ignatova qui est actuellement en cavale « n’a pas fini de coopérer » sur le dossier.

Crypto, Caviar et Cavale proces onecoin

Le prononcé de la peine de Konstantin Ignatov reporté de 3 mois

Pour ceux qui ont raté l’actualité à l’époque, vous pouvez lire cet article pour mieux comprendre l’histoire.

Mais si vous n’êtes peut-être pas d’humeur à retourner aux origines d’une des plus grosses escroqueries de l’industrie crypto, retenez que la société OneCoin est accusée d’avoir frauduleusement levé plus de 4,4 milliards de dollarssoit 4 milliards d’euros – dans le cadre d’un programme de Ponzi.

Après avoir été appréhendé à l’aéroport international de Los Angeles en mars 2019, Konstantin Ignatov, frère et complice de Ruja Ignatova, cofondatrice de OneCoin, avait plaidé coupable. Il risque 90 ans de prison et la peine devait être prononcée le 8 avril passé. N’allez surtout pas croire que cet ajournement est dû au COVID-19.

En fait, Konstantin Ignatov a dû servir de témoin dans le cadre au procès contre Mark Scott, l’avocat qui aurait aidé à blanchir près de 400 millions de dollars en se servant d’un vaste réseau de sociétés fictives, des comptes bancaires offshore et des stratagèmes d’investissement factices.

Konstantin Ignatov, frère de la fameuse crypto-Queen de OneCoin
Qu’est-ce qui pouvait mal tourner avec des calibres pareil dans l’équipe ?

Parce que sa sœur, considérée comme le pivot de l’escroquerie, est toujours en fuite en ce moment, le gouvernement américain considère que la coopération d’Ignatov n’était « pas encore terminée ». Voilà ce qui justifie cet ajournement de prononcé de peine.

La Cryptoqueen, toujours en cavale, “protégée par un Russe riche et puissant”

Pour le moment, il n’y a toujours pas d’informations certaines sur la position géographique précise de la cofondatrice de la société OneCoin, Ruja Ignatova, la “Cryptoqueen” que la justice américaine chercher à détrôner définitivement.

Konstantin Ignatov avait déclaré qu’après le départ de sa sœur, son personnel de sécurité lui avait confié qu’elle avait rencontré des russophones. D’autre part, un journaliste d’investigation avait affirmé qu’Ignatova prétend avoir le soutien et la protection d’un individu russe « riche et puissant » anonyme.

En gros, les investigations se poursuivent. Dans le but de les accélérer, le gouvernement a émis en plus de sa demande d’ajournement du prononcé de la peine, le besoin de consulter un certain nombre de documents confidentiels, notant au passage que la défense avait « consenti à sa demande ».

Ainsi, le rendez-vous est pris pour le 8 juillet 2020, soit dans 3 mois, pour connaître quel sera le sort de Konstantin Ignatov. Espérons – sans trop y croire – que la « Cryptoqueen » aura alors été déjà appréhendée.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo