A
A

Faux dons Bitcoin (BTC) sur Twitter - Rebondissement dans l'enquête

dim 06 Sep 2020 ▪ 8h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Le 15 juillet 2020, des hackers prennent le contrôle des comptes Twitter des nombreuses personnalités pour extorquer des Bitcoins (BTC) sur le réseau social. Le 20 juillet 2020, la société Ciphertrace annonce qu’elle a pu retracer le magot des pirates qui cherchent apparemment à blanchir leurs bitcoins mal acquis. Le cerveau des opérations serait aujourd’hui connu des policiers, même si il ne s’est pas encore retrouvé pour le moment derrière les barreaux.

Twitter victime d’un adolescent

Après l’arrestation de Graham Ivan Clark, 17 ans, le FBI serait à la recherche d’un autre adolescent de 16 ans qui serait également complice dans le hack de Twitter survenu le 15 juillet 2020.

Selon le New York Times, les 4 personnes interrogées dans le cadre de l’enquête, auraient désigné cet adolescent comme étant le cerveau de ce piratage : celui-ci aurait personnellement exécuté certains éléments sensibles de l’opération.

Les autorités auraient perquisitionné le domicile de l’adolescent dans le Massachussetts mais, il n’a pour l’instant pas fait l’objet d’une inculpation.

Alors que Clark avait été découvert grâce à Discord, le présumé cerveau de l’opération utilisait des messageries cryptées comme Signal ou Wire, ce qui a rendu son identification plus difficile.

A ce jour, le FBI a également procédé à l’arrestation de Mason John Sheppard, 19 ans et Nima Fazeli, 22 ans.

Traiter les ados comme des adultes

De son côté, Clark est sous le coup de 30 chefs d’accusation, dont celui de fraude financière, auxquels il devra répondre en tant qu’adulte.

Le procureur de Floride avait déclaré que dans un cas jugé exceptionnel comme celui-ci, la loi autorisait l’inculpation des mineurs.

Ce dernier piratage de Twitter est l’un des plus importants subis par la plateforme avec des victimes incluant plusieurs personnalités du monde politique et du show-biz.

L’entreprise avait expliqué que l’attaque s’était produite grâce à l’exploitation de vulnérabilités humaines et non techniques : les hackers avaient en effet réussi à obtenir les détails des identifiants de certains employés pour accéder aux outils internes de la plateforme et, prendre ensuite le contrôle des comptes Twitter des utilisateurs.

Plus qu’une question de jours ou même d’heures avant que les coupables soient arrêtés et mis en prisons ? L’aventure de ces pirates naviguant dans des eaux troubles pour voler des Bitcoins, risque malheureusement pour eux de mal finir. Tout ça nous aura appris au moins 2 choses : Bitcoin nourrit les fantasmes et la sécurité de Twitter sera à revoir ! En même temps, dans notre écosystème, nous avons l’habitude des hacks, non ?

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Zoé De La Roche avatar
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !