Kleros, le tribunal décentralisé

ven 12 Mar 2021 ▪ 15h28 ▪ 10 min de lecture - par Velleyen Sawmy

La gestion de litige est un problème connu depuis le début de l’humanité. Les époques passant, les moyens de les résoudre ont évolué. Aujourd’hui avec Jimmy Ragosa, Integrations Lead chez Kleros, nous allons voir l’impact de la blockchain dans ce secteur.

Bonjour Jimmy, peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Jimmy Ragosa et je suis ingénieur de formation. J’ai commencé ma carrière dans l’aéronautique, ce qui m’a permis d’apprendre des bonnes pratiques de conception très utiles dans le développement de smart contracts. En 2013, juste après mes études, j’ai découvert bitcoinUne découverte qui m’a fait m’intéresser à d’autres cas d’utilisation que celui de la simple réserve de valeur.

Cet intérêt pour des applications plus complexes des blockchains publiques  m’a permis de découvrir Ethereum en 2016 qui reprenait certaines promesses de Bitcoin mais en permettant plus de programmabilité de la valeur grâce aux smart contracts.

J’ai rejoint l’association Ethereum France qui s’appelait alors l’Asseth . J’ai participé à des meetup et j’en ai même organisé quelques-uns. J’ai rencontré de nombreuses personnes intéressantes et de fil en aiguille, j’ai rejoint une startup utilisant Ethereum : Variabl.

Variabl développait des dérivés financiers sur Ethereum et j’ai été leur Product Lead pendant 1 ans. Cette startup était incubée par le plus grand incubateur de startups Ethereum de l’époque, ConsenSys. À la fin du projet, j’ai rejoint ConsenSys en tant que Product Manager pour divers projets blockchain sur Ethereum, jusqu’en 2020 où j’ai rejoint Kleros en tant qu’Integration Lead. Je me sers maintenant de mes connaissances des Dapps de l’écosystème pour aider Kleros à s’intégrer aux différents produits et protocoles qui requièrent des fonctionnalités de résolution de dispute décentralisée

Qu’est-ce que Kleros ?

Tout d’abord, Kleros existe depuis 2017Le premier “tribunal” Kleros sur Ethereum a été déployé en 2018 en même temps que notre première vente de tokens PNK.

Kleros un protocole de résolution de disputes, ou de manière plus imagée : un tribunal décentralisé. Lorsque des entités ont un conflit sur ou hors de la blockchain, ils peuvent demander à la plateforme Kleros de les départager et de renvoyer une décision qui tranchera entre les 2 partis. 

Cette plateforme d’arbitrage décentralisé est disponible à tous, elle peut être utilisée complètement on chain par les DApps mais aussi par les applications du monde traditionnelles. Elle a pour objectif principal d’automatiser de manière juste et transparente le processus de résolution de dispute qui peut être très coûteux dans certains cas. Nous pouvons penser à tous les systèmes traditionnels dans le monde de la justice classique, où l’on doit engager des avocats. Au final, une telle procédure, coute parfois plus chères que ce que le montant que l’on peut espérer toucher.

Dans le cas de grandes plateformes telles qu‘Ebay ou Leboncoin, la résolution de dispute, du type : “J’ai reçu un produit défectueux, je veux être remboursé”, consomme énormément de ressources humaines. Il existe des équipes complètes de support qui vont s’acharner jour et nuit à répondre à ce type de  requêtes. Les produits Kleros permettent de répondre à ces besoins en arbitrage de manière efficace et décentralisée, sans avoir recours à un tiers.

Comment fonctionne Kleros ?

Au coeur de Kleros, nous avons ce que l’on appelle la Kleros Court (tribunal en français) qui est un ensemble de smart contracts dont l’objectif principal va être de tirer au sort des jurés. Ceux-ci vont ensuite voter entre les différentes résolutions que nous leur proposons au sujet d’une dispute.

Ces tribunaux sont organisés sous forme d’arbre hiérarchique ; un tribunal général au plus haut niveau, la “general court” et ensuite des sous tribunaux avec des spécialisations. Toute personne voulant être jurée va devoir staker le token de Kleros qui s’appelle le PNK sur le tribunal de son choix.  Selon la quantité de PNK stakée, il aura plus ou moins de chance d’être juré dans le tribunal.

C’est le principe de la théorie des jeux qui va permettre de s’assurer que les jurés votent pour la décision cohérente. Un des exemples les plus connus de ce principe : le dilemme du prisonnier; 2 individus chacun dans une salle différente.Tu es l’un de ces deux individus. Si tu balances ton complice il a 10 ans de prison et tu échappes à la sentence. Si personne ne dénonce, vous écopez tous les deux de 5 ans.

Les jurés ayant voté pour la décision ayant reçu la majorité des votes vont gagner une récompense qui est composée : d’une partie des frais d’arbitrage en ETH et d’une redistribution des tokens de ceux qui ont voté pour la mauvaise solution.. 

Il existe également un système d’appel, si la décision semble incorrecte pour un parti, il peut faire appel de la décision et un nouveau vote aura lieu avec  N+1 jurés qui vont être tirés au sort. Une dispute  peut alors même remonter jusqu’à la cour générale avec un vote de l’ensemble des jurés Kleros.

Notre Directeur de Recherche propose les paramètres de ce tribunal permettant de s’assurer qu’un juré honnête dans ces décisions sortira gagnant financièrement et ces paramètres sont validés par vote de notre communauté.

Qui sont les juges ?

N’importe qui peut l’être ; on ne demande pas de vérifier des critères d’expertise, car la plateforme reste accessible sans KYC. Le système de récompenses et pénalités va permettre de s’assurer que la personne dispose des compétences nécessaires à l’affaire. Si une personne s’inscrit sur un tribunal spécialisé dans les problèmes techniques de blockchain et qu’elle n’y connait rien, elle sera dans l’incapacité d’identifier les bugs et va donc voter de façon incorrecte, perdant ainsi de l’argent. Ce système de récompense permet donc de n’avoir que des experts qui stake leurs tokens, car ils savent qu’en échange de leur expertise, ils vont pouvoir récupérer de l’argent.

Dans la court “blockchain technique” qui analyse des disputes liées à des smart contracts, nous avons fini par avoir un groupe d’auditeurs techniques très performants, qui rejette aujourd’hui l’intégration de certains tokens qui s’avèrent être des arnaques.

Kleros se place donc aujourd’hui en tant que fournisseur d’arbitrage pour tous les produits On-chain. 

Comment fonctionne l’intégration avec ces protocoles ?

Kleros est un ensemble de smart contracts avec une interface simple. Toutes les DApps peuvent demander à ses utilisateurs d’envoyer une dispute à Kleros sous la forme d’un appel à nos contrats. Une fois fait, Kleros va se saisir de l’affaire en main, tirer au sort des jurés et une décision sera ensuite rendue. Cette dernière sera alors simplement communiquée aux utilisateurs de la DApps concernée, ou déclenchera une action automatique sur d’autres smart contracts.

Vous avez du mal à saisir le concept ? Prenons un cas concret, l’affaire 532.

L’affaire 532

L’affaire 532, ou “Est-ce que Joe Biden va gagner la présidentielle 2020 ?” avait pour date de clôture le 20 décembre.

Arrivé au 20 décembre certaines personnes on dit NON on ne peut dire officiellement que les “OUI Joe Biden” ont gagné cette affaire, parce que Donald Trump pouvait jusqu’à début janvier utiliser des recours pour contester les résultats.

Le tribunal Kleros a donc été utilisé pour juger de la validité de la question initiale. Une fois les débats et votes terminés, la réponse était “OUI, Biden a gagné”. Notre smart contract a donc envoyé cette réponse au smart contract Omen prediction market qui a alors rémunéré les gagnants.

Quelles sont les intégrations actuelles ?

La plus utilisée est celle avec Omen (Prediction Market) qui utilise par défaut Kleros comme arbitre.

Nous avons aussi créé des systèmes de token curated registry. Il s’agit de liste d’informations soumises à des disputes régulières permettant de maintenir une qualité de l’information. Celui qui marche le mieux s’appelle t2cr, c’est une liste de tokens ERC20 fiable et certifié, utilisée par exemple par les DEX (Decentralize Exchange) comme Diversify ou Uniswap.

De nombreuses autres applications existent, telles que Linguo, un système de traduction. Les gens peuvent proposer des textes à traduire et d’autres peuvent proposer des traductions qui sont ensuite arbitrées.

Nous travaillons aussi avec des projets d’assurance DeFi pour gérer les réclamations vis-à-vis des hacks et des bugs de smart contracts.

Positionnement et Vision pour l’avenir ?

Devenir le point de résolution de conflit pour tout l’écosystème Ethereum et DeFi. Aujourd’hui la scalabilité et le prix du gaz posent de nombreux problèmes. Si les frais de transactions sont plus chers, alors les frais d’arbitrage doivent être plus chers pour assurer la rémunération des jurés. C’est pour cette raison que nous réfléchissons à l’intégration de Layer 2, ainsi qu’à un déploiement crosschain.

A terme, nous voulons pouvoir discuter avec des acteurs plus traditionnels tels que des marketplaces du Web 2. Kleros leur permettra de remplacer leur équipe qui s’occupe des gestions de litige par un système fiable et intégralement automatisé.

Depuis plus de 1 an, nous parlons beaucoup des protocoles d’oracle tel que Chainlink qui permettent d’avoir des informations déterministes On-chain soit le prix d’un token, soit sur une autre donnée. Kleros souhaite se placer comme l’oracle “subjectif “ qui donne une information On-chain aux applications face à toutes les questions qui ne peuvent pas être répondues par un simple robot consultant des sources de données.

Avec le lancement de son application, Proof of Humanity, Kleros continue son adoption, mais qu’elle sera la prochaine étape de celle-ci ?

A
A
Velleyen Sawmy

Musicien dans l'âme, la découverte de la blockchain résonna telle une mélodie en moi. Je cherche aujourd'hui à diffuser au plus grand nombre cette merveilleuse technologie qui façonnera le monde de demain à bien des niveaux. Si vous avez des remarques ou des questions n'hésitez pas à me contacter sur mon Linkedin !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 60 709,02 $ -1.03%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 090,67 $ -1.96%
DEFI (DEFIPERP) 13 030,90 $ -1.29%
MARKETS (ACWI) 104,91 $ 0.01%
GOLD (XAUUSD) 1 791,52 $ 0.5%
TECH (NDX) 15 355,07 $ -0.87%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ 0.19%
CURRENCIES (EURGBP) 0,845790 £ 0.4%
CRUDEOIL (USOIL) 84,15 $ 1.9%
IMM. US (REIT) 2 731,82 $ 0.43%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.