NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

La SEC inculpe une entreprise de thé glacé faisant du mining

La Securities and Exchange Commission des États-Unis a pris la décision de déposer des accusations à l’encontre de trois personnes qui sont accusées d’un délit en rapport avec la Long Blockchain Company et de la modification de son nom qui était auparavant Long Island Iced Tea Company.

cocktails cuba libre in glasses with straws and limes on black background

D’usine de thé glacé à entreprise de mining

C’est dans une annonce de vendredi que la SEC a déclaré qu’Eric Watson, Oliver Barret-Lindsay et Gannon Giguiere faisaient face à des accusations devant le tribunal du district sud de New York.

Les trois individus sont en effet inculpés pour le rôle qu’ils ont joué dans des changements soudains de marque d’une entreprise de boissons en une entreprise de blockchain. Une annonce qui a fait grimper considérablement le cours de l’action de la société. C’est ainsi que Gannon Giguiere en a profité pour acheter 35 000 actions de Long Blockchain une fois que Barret-Lindsay ne l’a informé du changement qui lui-même a été alerté par Watson.

Cette décision de modifier le nom de l’entreprise passant de Long Island Iced Tea à Long Blockchain s’est déroulée au début de l’année 2018. Une fois le changement de nom effectué, la société s’est concentrée sur le développement de la blockchain. C’est alors que le cours de l’action a explosé de 289% et même plus de 380% sur certains pics. Gannon Giguiere en a profité pour vendre ses actions pour un peu plus de 160 000 $.

Des entrepreneurs qui ont déjà été inculpés

L’organisme de réglementation a informé que Barret-Lindsay et Giguiere ont déjà été coupables d’accusations criminelles toujours dans un but de manipulation des actions. Mais la SEC demandera des injonctions permanentes, mais aussi des sanctions civiles à l’égard des trois personnes concernées par cette affaire. De plus, la SEC souhaite empêcher Eric Watson de devenir dirigeant d’une société ouverte.

L’ancienne entreprise de boissons a en effet été fondée à New York avec une activité déclarée de fabrication de boissons non alcoolisées depuis 2011.

Long Island Iced Tea a par la suite entamé la transformation de ses activités vers la blockchain afin de se concentrer sur le mining de cryptomonnaies. La réponse du responsable de la SEC ne s’est pas fait attendre, et il a radié les actions de la société dès février, juste après avoir allégué le fait que cette société ne disposait d’aucun rapport financier.

Il ne reste plus qu’à savoir quel sort leur réserve la SEC qui se montre de plus en plus agressive dans la blockchain. Quoi qu’il en soit, Eric Watson, Oliver Barret-Lindsay et Gannon Giguiere nous ont montré une fois de plus l’étendue des applications de la blockchain.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo