Se connecter S'abonner

Le critique de la loi sur Bitcoin (BTC) arrêté au Salvador

Mario Gomez, spécialiste de l’informatique et fondateur de Hackerspace San Salvador, a été arrêté hier matin au Salvador. Il s’est activement opposé à la prochaine loi sur le Bitcoin (BTC). Son avocat a déclaré que la détention avait eu lieu sans mandat d’arrêt. 

El Salvador flag over bitcoin. El Salvador as first country adopting bitcoin as legal tender concept.

Selon Bitcoin.com, des représentants de la police nationale civile du Salvador (PNC) ont déclaré que l’arrestation de Gómez était liée à une enquête sur la fraude financière. Il est accusé de phishing par courrier électronique. Un porte-parole du Bureau du Procureur général a indiqué qu’il ne disposait pas d’informations détaillées, l’affaire étant entièrement sous le contrôle du PNC.

La mère de Mario Gómez, qui était à ses côtés au moment de son arrestation, a déclaré qu’en arrêtant leur voiture, la police avait ordonné à son fils de sortir et de les suivre. Les policiers n’ont pas présenté de mandat et n’ont pas expliqué la raison de la détention, mais ont averti que si Gomez n’obéissait pas, il serait menotté. La mère de l’arrêté a ajouté qu’on avait immédiatement pris le téléphone portable de son fils.

Otto Flores, l’avocat de Gómez, a déclaré plus tard à la presse que son client n’était plus arrêté, mais était sous enquête. Il a dit que Gomez avait été relâché peu après son arrestation et ramené à la maison. L’avocat a ajouté qu’il n’était pas informé quel département du Bureau de Procureur examinait les accusations.

L’arrestation est peut-être liée aux activités récentes de Mario Gómez. Il a ouvertement critiqué la décision du président salvadorien Nayib Bukele de faire du Bitcoin un moyen de paiement légal. En même temps, le spécialiste informatique a souligné les lacunes de la loi, qui devrait entrer en vigueur le 7 septembre.

Renata Avila, une cofondatrice de Progressive International, a souligné que Gomez ne s’opposait pas à Bitcoin BTC, mais ne faisait que souligner les lacunes de la loi à venir. Elle a ajouté que Mario n’était pas du tout opposé à l’introduction d’actifs numériques. 

À l’heure actuelle, le bureau du procureur examine l’affaire et la question des actes illégaux du critique reste ouverte.

Plus d’actions
Partagez

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo