Se connecter S'abonner

Le gouvernement suédois a rendu 1 million de dollars en bitcoins (BTC) à des trafiquants de drogue

Les cryptomonnaies continuent de défier les autorités légales dans le monde entier. Le 20 août, il a été signalé que les autorités suédoises ont restitué environ 1,3 million de dollars en bitcoins (BTC) à des trafiquants de drogue qui avaient accumulé des fonds provenant de ventes en ligne illégales. Le groupe de criminels est maintenant en prison. 

Un crime qui enrichit les criminels

En avril 2019, le procureur Tuve Kullberg a porté plainte contre des dealers qui vendaient de la drogue en ligne. Les bandits ont réussi à acquérir 36 bitcoins pendant toute la durée de leurs activités. Le tribunal a ordonné que les cryptoactifs soient saisis contre les revenus de l’État. Au taux de change de l’époque, la valeur totale des BTC était de 1,3 million de SEK. 

Au bout de deux ans, les forces de l’ordre ont décidé de vendre les bitcoins confisqués aux enchères. Pendant cette période, la valeur du Bitcoin est passée de 40 000 à un demi-million de couronnes. Seuls 3 BTC ont suffi à satisfaire l’ordonnance du tribunal. Par conséquent, le produit des 33 bitcoins restants doit être versé par l’État aux condamnés. 

“La leçon que nous devrions tirer est que la Suède doit légiférer sur la valeur des bitcoins. La pratique a montré que nos connaissances ne sont pas suffisantes pour traiter les cryptomonnaies. Désormais, nous ne commettrons plus de telles erreurs”, a déclaré le procureur Tuve Kullberg.

En outre, le procureur estime que ce n’est que le début d’une future chaîne de crimes liés aux cryptomonnaies. 

La Suède et les cryptomonnaies

Le bitcoin et les autres cryptoactifs pourraient bientôt faire l’objet d’un examen réglementaire en Suède. La ministre des finances, Åsa Lindhagen, a indiqué que les autorités élaborent déjà des exigences plus strictes pour les sociétés de cryptomonnaies. 

Dans le même temps, la Suède a commencé à tester l’e-crone. Dans le cadre de cet essai, les utilisateurs recevront la monnaie numérique dans un porte-monnaie électronique. Ils pourront retirer de l’argent et recharger leurs comptes, ainsi que faire des achats via une application mobile ou une smartwatch. Cette évolution constituera une nouvelle étape pour un pays qui a déjà pratiquement abandonné l’utilisation de l’argent liquide. 

Rappelons qu’en mai, la directrice de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, a mis en garde contre les risques de blanchiment d’argent par le biais des cryptomonnaies. Le régulateur a ensuite noté un intérêt accru des investisseurs institutionnels pour le BTC.

Plus d’actions
Partagez

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo