NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Les Américains veulent être moins taxés sur leurs gains en Bitcoin (BTC) et cryptomonnaies

Certains investisseurs en crypto ont trouvé la combine pour payer moins d’impôts sur leurs bénéfices en Bitcoin (BTC). Ils acquièrent des passeports dans des paradis fiscaux pour moins de 200 000 dollars.

Plan B passport : pas d’imposition sur les gains en cryptomonnaies ?

Katie Ananina a créé Plan B passport, une entreprise qui propose d’obtenir la citoyenneté dans les paradis fiscaux au moyen de programmes d’investissement. Les investisseurs ont le choix entre : Saint-Christophe-et-Niévès, Antigua-et-Barbuda, la Dominique, Vanuatu, Grenade, Sainte-Lucie et le Portugal. À la clé, une absence d’imposition sur les plus-values de cryptomonnaies pour les riches investisseurs. Cette expatriée russe et ancienne professionnelle de voilier vend tous les ans des centaines de passeports pour des clients, principalement occidentaux.

En 2015, elle a été témoin d’une chute du prix de 50 % du rouble russe. Elle demande alors des explications à son professeur de macro-économie sur cette chute brutale et n’obtiens pas de réponse satisfaisante. N’adhérant pas au fonctionnement global de l’économie, elle décide de devenir une fervente défenseuse des cryptomonnaies et d’aider les investisseurs à conserver la totalité de leurs gains. Katie Ananina précise : “J’ai été suffisamment intelligente pour comprendre que 200 dollars de Bitcoin vaudront 100 000 dollars à un moment donné. Je ne pense pas que le gouvernement devrait avoir 40 % de cette somme“.

Comment fonctionne l’entreprise Plan B Passport ?

Pour obtenir un passeport dans un paradis fiscal, il est nécessaire d’investir des centaines de milliers de dollars dans des biens immobiliers, des obligations d’État ou encore des entreprises nationales. À noter que certaines juridictions cautionnent les paiements sous forme de dons. Un passeport vaut en moyenne 100 000 à 150 000 dollars. Concernant les dons, Katie Ananina ajoute : “Il s’agit essentiellement de dons pour un fond de croissance durable du pays. Ainsi, les clients font un don de 100 000 ou 150 000 dollars, plus des frais de vérification avant la transaction, des frais gouvernementaux et 20 000 dollars pour mes frais juridiques.

Ce système a fait l’objet d’enquêtes de l’équipe d’Al Jazeera qui ont révélé de la corruption de la part des responsables supervisant les programmes d’investissement à Chypre et dans les Caraïbes. Fin 2020, Chypre a interdit ce moyen détourné d’obtenir la citoyenneté.

Katie Ananina propose à des investisseurs d’acheter un passeport dans un paradis fiscal pour ne pas être imposé sur leurs gains de cryptomonnaies. Ce business bien rodé est néanmoins la cible de contrôles, reste à voir les éventuelles sanctions pour les concernés.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo