L’Indonésie donne le feu vert au Bitcoin (BTC)

dim 26 Sep 2021 ▪ 11h15 ▪ 4 min de lecture - par Thomas Poirier

Le ministre indonésien du Commerce Muhammad Lutfi a annoncé que les autorités du pays n’imposeraient pas une interdiction complète de l’utilisation de la cryptomonnaie, à l’instar de la Chine. La déclaration a été faite après que les plateformes d’échanges locales ont enregistré une augmentation massive du chiffre d’affaires cette année.

L’Indonésie resserrera les règles sans interdire les transactions crypto

Selon le fonctionnaire, le gouvernement indonésien ne suivra pas l’exemple de la Chine. Cependant, les autorités envisagent la possibilité de réglementer les cryptomonnaies pour prévenir les activités financières illégales. « Nous n’interdisons pas le Bitcoin et d’autres cryptomonnaies, mais nous allons réglementer ce domaine », a déclaré Lufti.

Les cryptomonnaies telles que BTC, Ethereum (ETH) et Dogecoin (Doge) sont actuellement considérées comme des actifs et des marchandises en Indonésie. Le régime juridique permet aux résidents du pays d’Asie du Sud-Est d’échanger les cryptomonnaies, mais leur utilisation comme moyen de paiement est interdite pour l’instant.

Au premier semestre de cette année, le marché indonésien des cryptomonnaies a explosé. Le volume des transactions sur 13 exchanges nationaux a augmenté de 40 % au cours des cinq premiers mois de 2021. En 2020, le volume des transactions a atteint 65 000 milliards de roupies (4,5 milliards de dollars). Cependant, la position de la Chine sur la monnaie décentralisée a influencé les prix des cryptomonnaies, y compris en Indonésie. Le Bitcoin était passé de 7,4% à 595 millions de roupies indonésiennes (moins de 41 000 dollars). Le prix de la cryptomonnaie principale par capitalisation boursière s’est depuis rétabli à 609 millions de roupies par pièce (42 650 dollars).

Cependant, le nombre d’individus impliqués dans le commerce a dépassé les 6,5 millions au mois de mai. Luno Indonesia, la plateforme d’échange la plus grande, est convaincue qu’elle  peut doubler, voire tripler sa base de clients par rapport à ses 700 000 utilisateurs actuels. « Nous assistons à une croissance vertigineuse … La crypto est en plein essor », a déclaré le responsable de la plateforme Jay Jayavijayaningtias. 

La Chine laisse tomber le Bitcoin

Cette semaine, la Banque centrale du pays a publié une déclaration interdisant la cryptomonnaie et toutes les opérations avec elle. Si au début le mining était activement interdit dans le pays, maintenant tout ce qui concerne les actifs numériques est prohibé. Le prix du Bitcoin par heure a chuté de plus de 3 000 dollars (6%) après l’annonce de la Banque populaire de Chine (PBOC). Le prix de l’Ethereum a chuté de 7% par heure, tandis que les prix de Cardano et Binance Coin ont chuté de 6%. Parmi les cent plus grandes cryptomonnaies, le token d’échange de cryptomonnaie Huobi a baissé le plus au cours de la dernière heure (15%).

Il est à noter, qu’au mois de juillet le vice-président du régulateur Fan Yifei a qualifié Bitcoin et les stablecoins d’instruments spéculatifs qui menacent la sécurité du système financier et la stabilité sociale.

Thomas Poirier

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.