Link Global fait face à une amende de 5,6 millions de dollars

mar 05 Oct 2021 ▪ 18h30 ▪ 4 min de lecture - par Jean-Louis Lefevre

La société de mining Link Global a reçu une extension  jusqu’au 14 octobre 2021, comme date limite pour déposer sa réponse à l’action.

Link Global Technologies, une société de mining de Bitcoin (BTC) cotée à l’Exchange des valeurs mobilières du Canada autrement dit en anglais” Canadian Securities Exchange” , fait face à des sanctions potentielles majeures pour l’exploitation de centrales électriques non autorisées dans la province de l’Alberta.

L’Alberta Utilities Commission (AUC), l’organisme de réglementation des services publics d’électricité de la province, a publié le 24 septembre une autre demande d’application contre Link Global, avec le personnel chargé de l’application de la loi recommandant plusieurs sanctions pour les violations des exigences législatives de l’Alberta.

Selon un document partagé avec Cointelegraph, le personnel chargé de l’application de la loi de l’AUC a recommandé à Link Global de payer une restitution économique d’environ 2 millions de dollars canadiens (CAD) (1,6 million de dollars) pour les gains financiers provenant de la production illégale d’électricité.

Le régulateur réclame plus de 5 millions de dollars canadiens (4 millions de dollars) aux opérations d’extraction de Bitcoins de Link Global, sur la base des calculs de l’AUC sur les avantages économiques bruts allégués de Link Global pour deux usines. De plus, l’AUC réclame 81 000 CAD (64 000 dollars) supplémentaires en deux pénalités administratives.

Selon le document, l’AUC a estimé l’avantage économique de Link Global sur la base du « taux de génération le plus conservateur de 1,2 Bitcoins par jour » et « le plus conservateur de 95 000 TH de puissance de calcul contre 10 MW ». L’autorité a noté que la source de revenus de Link Global est principalement basée sur l’hébergement ou la vente d’électricité à des mineurs d’actifs numériques tiers, « avec une plus petite proportion de revenus provenant d’activités d’auto-extraction ».

« Le rapport et les recommandations du personnel chargé de l’application de la loi ne sont qu’une partie des informations qui seront évaluées et examinées par le panel de membres de la Commission du tribunal de l’AUC”, a déclaré un porte-parole de l’AUC à Cointelegraph. Link Global a reçu une extension jusqu’au 14 octobre 2021, comme date limite pour le dépôt de sa réponse. « Toutes ces informations seront examinées lors d’une audience orale avant qu’une décision finale ne soit rendue. La date de cette audience n’a pas encore été fixée », a déclaré le représentant.

À la suite de la soumission de l’AUC, le PDG de Link Global, Stephen Jenkins, a ensuite publié une déclaration le 30 septembre, déclarant que la société avait reconnu des actes répréhensibles et avait travaillé dur pour rectifier les erreurs :

« Notre entreprise s’efforce de respecter les lois, les personnes et l’environnement, et nous pensons que notre soumission à l’AUC rendra cela évident. […] Je m’excuse auprès de nos actionnaires qui ne méritent pas cela. Nous travaillerons sans relâche pour que le résultat soit positif. »

Connexe: La difficulté d’extraction de Bitcoin augmente de 31% depuis juillet

Link Global n’a pas immédiatement répondu à la demande de commentaires de Cointelegraph.

S’il est appliqué, le dégorgement ne marquerait que la deuxième pénalité de dégorgement que l’AUC ait jamais imposée après avoir approuvé un règlement de 56 millions de dollars canadiens pour le producteur d’électricité TransAlta Corporation en 2015.

Comme indiqué précédemment, l’AUC a initialement demandé à Link Global de fermer ses activités à la fin du mois d’août après que des résidents locaux se soient plaints du bruit provenant d’une centrale électrique à proximité.

Source

Jean-Louis Lefevre

Je suis convaincu que les cryptomonnaies nous ouvrent des perspectives inédites extraordinaires que je ne veux rater sous aucun prétexte ! J’essaie d’enrichir en permanence mes compétences en la matière et de partager avec vous tout ce que j’apprend avec mes followers et mes heures passées à explorer cet univers.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.