NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Nexo poursuivi en justice pour avoir liquidé le collatéral en XRP d’un client

Les acteurs cryptos qui ont lâché Ripple (XRP) finiront-ils tous par le regretter ? Nexo en paie les frais : cet investisseur XRP intente une class-action contre la plateforme de crédit crypto.

Nexo lâche Ripple : pas du goût des clients

Alors que la SEC poursuit sa bataille juridique contre Ripple et ses dirigeants, Nexo doit faire face à une action collective relative au XRP.

Le 1er avril 2021, l’investisseur XRP Junhan Jeong dépose une poursuite contre Nexo. Il reproche à ce dernier d’avoir suspendu illégalement l’utilisation de XRP comme garantie sans en avertir les clients, et d’avoir liquidé les tokens.

Nexo permet aux clients d’utiliser leurs cryptos comme garantie pour des prêts. Il acceptait le XRP jusqu’à ce que la SEC poursuive RippleLabs et ses dirigeants pour la vente de titres XRP non enregistrés d’une valeur de 1,3 milliard de dollars.

La plainte contre Nexo indique que le 23 décembre 2020, au lendemain du dépôt de la plainte de la SEC, Nexo suspend l’utilisation de XRP par ses clients pour constituer une garantie ou rembourser des prêts, sans fournir de préavis de suspension.

Selon la plainte, « Nexo a agi ainsi parce qu’il ne voulait pas se retrouver à détenir des XRP à leur valeur considérablement réduite ». En outre, « Nexo a procédé à la vente de quantités massives de garantit XRP » en quelques heures.

Violation, tromperie, vol

Cette suspension des paiements en XRP sans notification violerait les conditions d’emprunt de Nexo qui régissent sa relation avec ses clients.

La suspension des paiements en XRP et la liquidation des garanties seraient illégales, et les clients lésés auraient le droit de récupérer la valeur de leurs XRP lorsque Nexo a suspendu leur utilisation.

Nexo devrait aussi leur restituer la valeur de leurs garanties liquidées en raison de la violation des modalités d’entente – les montants des prêts en cours sur ces garanties en moins.

Selon le plaignant « Nexo a liquidé leurs garanties et a gardé le produit pour lui-même. » Nexo se serait également livré à une publicité « trompeuse » et « mensongère » en utilisant « un langage sur son site web, dans son livre blanc et dans des entrevues en ligne », induisant ainsi les clients en erreur en leur faisant conclure « qu’en utilisant le crédit cryptoNexo, ils mettraient en gage leurs crypto-actifs comme garantie contre la dette reflétée dans le crédit Crypto – et non en vendant leurs crypto-actifs à Nexo en donnant à Nexo la “propriété” des actifs ».

Les plateformes qui se sont débarrassées du XRP n’auront-elles aucun scrupule à le re-lister si Ripple gagne sa bataille juridique contre la SEC ? Même dans un monde décentralisé, les affaires sont les affaires, les états d’âme et le sentimentalisme ne sont pas permis.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo