Une Britannique fait face à des menaces de mort après avoir dénoncé l’arnaque derrière OneCoin

Une victime du probable système de Ponzi derrière OneCoin dit qu’elle a reçu des menaces de mort pour s’être prononcée contre le projet.   

Comme l’a rapporté la BBC mardi, Jen McAdams, résidente de Glasgow, a personnellement investi quelque 8 000 £ (10 160 $). Elle a également encouragé sa famille et ses amis à investir 220 000 £ (280 000 $) de plus, des montants qui ont tous disparu. Depuis qu’elle s’est exprimée sur un podcast de la BBC, Mme McAdams dit avoir reçu des menaces violentes de la part de partisans de OneCoin.

« C’est horrible, les abus et les menaces me semblent très réels, je suis toujours en train de regarder par-dessus mon épaule maintenant » a-t-elle déclaré à la BBC. « Ma santé en pâtit, mais je n’abandonnerai pas tant que moi et les milliers d’autres victimes de OneCoin comme moi n’aurons pas vu une forme de justice. »

Basé en Bulgarie, le système aurait permis de collecter des milliards de dollars avant que la fondatrice, la Dr Ruja Ignatova, ne soit accusé par les autorités américaines de fraude électronique, de fraude boursière et de blanchiment d’argent. Elle a disparu depuis. OneCoin nie qu’il s’agit d’un système pyramidal frauduleux, et continue même d’être négocié sur certaines bourses.

Selon la BBC, environ 70 000 citoyens britanniques ont acheté du OneCoin pour 96 millions de livres sterling (122 millions de dollars) et n’ont toujours pas reçu de remboursement.

« Ils ont investi toutes leurs économies, ils ont réhypothéqué leur maison, ils ont convaincu leurs amis et leur famille de s’impliquer et ils se sentent aussi mal que moi parce que nous avons tous été dupés » poursuit Adams, ajoutant que la plupart des menaces sont venues via Facebook.

Elle a également appelé la police et les régulateurs financiers à prendre des mesures concernant OneCoin.

A ce jour, des personnes associées à OneCoin ont été arrêtées en Chine et en Inde. L’entreprise a également fait l’objet de critiques dans des régions éloignées comme dans les îles Samoa, où la banque centrale a récemment averti ses citoyens d’être vigilants.

Plus d’actions
Partagez

( Rédacteur )

Ingénieur de formation, et spécialisé dans les nouvelles technologies, je me suis toujours intéressé à la blockchain et aux cryptomonnaies. Je suis heureux de faire partie de l’équipe CoinTribune.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés