Une juge défend Bitfinex et Tether (USDT) contre des plaignants

sam 02 Oct 2021 ▪ 20h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Plusieurs plaignants ont mené une action collective contre Tether, la société émettrice des tokens Tether (USDT) et contre Bitfinex. Mais leur demande a été rejetée par le tribunal de district sud de New York. De même, d’après le communiqué de presse, les plaintes liées à Racketeer Influenced and Corrupt Organizations Act (RICO) ont toutes été rejetées par la juge Katherine Polk Failla.

Des guerres intestines et une demande sans suite

La Cour avait accordé des motions à Bitfinex et à Tether pour rejeter les allégations selon lesquelles les deux entreprises seraient impliquées dans une machiavélique manipulation du marché des cryptomonnaies.

« Même pour les réclamations restantes, l’ordonnance de la Cour soulève des questions substantielles qui seront finalement fatales à l’affaire des plaignants. Avec la moitié de leur affaire maintenant rejetée, leur principal expert démenti, et leur principal cabinet d’avocats embourbé dans sa propre guerre intestine, avec ses partenaires et anciens partenaires échangeant des allégations de fraude et de violations de l’éthique, cette affaire est condamnée. Ce n’est pas surprenant étant donné que les revendications des plaignants sont sans fondement », a commenté Tether dans le communiqué de presse publié sur son site officiel.

De « nombreuses lacunes »

Tether explique dans son communiqué que le juge Failla a relevé de « nombreuses lacunes » dans les revendications des plaignants. Le juge a notifié que les investisseurs ne pouvaient pas donner des preuves convaincantes sur le fait que les deux sociétés ont véritablement fait de la manipulation du marché.

Pour ceux qui ne le savent pas, en octobre 2019, des plaintes avaient été déposées contre iFinex. Cette entreprise a été, elle aussi, soupçonnée d’avoir manipulé le marché des actifs numériques en émettant du Tether dans le but de créer une « bulle sur le marché des cryptomonnaies ».

« Bitfinex et Tether ont hâte d’oublier cette affaire et ne régleront pas ce qui reste des revendications sans fondement des plaignants. La décision du juge exposera cette affaire pour ce qu’elle est : une tentative maladroite d’accaparement d’argent, qui nuit imprudemment à l’ensemble de l’écosystème des cryptomonnaies », a souligné Tether.

Pendant que les plaintes à l’endroit de l’entreprise se multipliaient, celle-ci continuait d’enregistrer une forte croissance. En effet, le Tether est devenu l’une des cryptomonnaies les plus acceptées et adoptées dans le monde. D’ailleurs, au début de ce mois, Dukascopy a annoncé qu’elle avait activé le financement des comptes par Tether.

Aucun des plaignants contre Tether et Bitfinex n’a réussi à faire condamner les deux entreprises au motif qu’elles auraient manipulé le marché des cryptomonnaies dans le but d’en tirer profit. Le tribunal a jugé que ce sont des allégations sans fondement qui s’appuient sur le néant.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.