Le marché des cryptomonnaies aujourd'hui: Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), Celo (CELO), EOS (EOS) – la revue du 20 septembre 2021

lun 20 Sep 2021 ▪ 23h30 ▪ 12 min de lecture - par Clément Dubois

Retrouvez la nouvelle revue du marché des cryptomonnaies de Cointribune. Vous apprendrez ce qui s’est passé dernièrement et à quoi vous attendre dans l’avenir. Si vous souhaitez lire la revue précédente, cliquez ici.

Bitcoin (BTC)

Le weekend de la troisième semaine de septembre a apporté quelques ajustements à la dynamique du Bitcoin, ainsi qu’à celle de la majorité des altcoins. Au moment d’écrire ces lignes, Bitcoin se négocie aux alentours du niveau de 47 100 dollars. Il est cependant possible que le prix de la première cryptomonnaie connaisse une légère baisse qui peut atteindre, dans le pire des cas, le niveau de support de 44 000 dollars.

De nombreux facteurs laissent toutefois suggérer que le graphique de l’actif est en train de former un autre triangle près du niveau de résistance local. Si Bitcoin rentre dans ce nouveau triangle, sa volatilité et l’ampleur de ses fluctuations seront considérablement réduite, ce qui laisse espérer une prochaine hausse du prix. Même si ce signal est local, il faut le prendre en considération, d’autant plus qu’il  s’inscrit parfaitement dans la tendance globale du Bitcoin marquée par la formation de la figure « bullish flag » au sein du triangle global marqué sur le graphique ci-dessus. On peut par conséquent constater que la première cryptomonnaie mondiale se prépare à une augmentation vers les niveaux proches de 52 000 dollars.

Le samedi 18 septembre a été une journée plutôt profitable pour les détenteurs du Bitcoin car ce dernier s’est de nouveau approché du niveau de résistance de 48 000 – 49 000 dollars. Les bulls ont cependant arrêté leurs achats dimanche et Bitcoin a en conséquence perdu toutes les positions gagnées la veille.

Un autre argument en faveur de la poursuite ulterieure de la croissance est le canal de prix descendant et en expansion qui est marqué sur le graphique ci-dessus par une lignes jaune et plusieurs lignes roses. On considéré cette dynamique comme un signal haussier en se basant sur un autre exemple de cette même formation : le canal descendant et en expansion indiqué graphiquement avec des lignes jaunes. Un mouvement à la baisse au sein d’un canal en expansion se termine toujours par une vague haussière et le dernier mouvement de ce type s’est traduit par une augmentation de prix de plus de 20 000 dollars.

Le prix du Bitcoin ne baissera probablement pas vers la limite inférieure du triangle car un tel déclin pourrait négativement affecter l’ensemble du marché et inciter de nombreux acteurs à fermer leurs positions, ce qui serait très désavantageux pour les baleines. La première cryptomonnaies est actuellement en train de tester la limite supérieure et se prépare à franchir ce niveau.

Si de nouveaux volumes apparaissent sur le marché, ces difficultés peuvent être évitées. Si ces volumes sont suffisants pour déclencher une série de liquidations des positions courtes ouvertes par les bears, le prix du Bitcoin pourrait très vite atteindre son maximum absolu.

Le mouvement actuel s’inscrit parfaitement dans la tendance haussière globale. Le prix varie effectivement à l’intérieur du triangle dont l’un des éléments importants est la figure chartiste appelée le « biseau descendant » ou « falling wedge » en anglais. La baisse du prix ne la contredit pas, mais la complète au contraire car l’un des éléments clés de cette figure est l’accumulation. Cette dernière se produit lorsque le prix varie entre la limite supérieure (niveau de résistance) et inférieure (niveau de support) du canal de prix qui se rétrécit au fil du temps. Ceci explique pourquoi on parle du triangle : au lieu de deux lignes parallèles qui ne se croiseront jamais, on peut observer deux limites du canal (représentées également par des lignes) qui se déplacent dans la même direction, mais qui se croiseront au bout d’un moment dû à leur nature.

Cependant, la tendance globale du Bitcoin n’a pas changé. L’actif est toujours au stade de l’accumulation et dans le cas d’une nouvelle baisse, Bitcoin rencontrera plusieurs niveaux clés capables de provoquer un rebond du prix. Le premier est le niveau de 40 000 dollars que l’on vient d’évoquer. Il s’agit en effet d’un niveau de support psychologique non négligeable. Le deuxième est le niveau de 35 000 dollars qui représente la limite inférieure du triangle indiqué sur le graphique ci-dessus. Le troisième niveau se trouve aux alentours des 30 000 dollars, à la limite supérieure du canal de prix descendant en expansion (indiqué graphiquement en jaune). Enfin, le quatrième et le dernier niveau de support est celui de 20 000 dollars qui correspond à la limite inférieure du canal de trading descendant indiqué en violet. 

Le marché ne peut pas croître sans corrections, c’est pourquoi il ne faut pas considérer les chutes comme le début d’une longue crise sur le marché. Même les acheteurs les plus optimistes ont parfois besoin de fermer leurs positions et de récupérer leur bénéfice. Lorsque le marché est en baisse, au contraire, il serait judicieux d’acquérir davantage d’actifs et de les conserver jusqu’à ce que les prix ne redeviennent satisfaisants.

Mise à jour : pendant que nos analystes rédigeaient cette revue, un dump s’est produit et le prix de la première cryptomonnaie est passé en dessous du niveau de 45 500 dollars.

Ethereum (ETH)

La deuxième plus grande cryptomonnaie en termes de capitalisation continue de suivre les fluctuations du Bitcoin. Même si Ethereum a essayé de se consolider au-dessus du niveau de résistance actuel samedi dernier, le prix du premier altcoin a significativement baissé dimanche et l’actif a terminé la journée avec une importante bougie rouge.

Cette baisse ne signifie pourtant pas qu’il faut abandonner l’Ethereum. En réalité, sa dépendance du Bitcoin est un indicateur d’une hausse imminente du prix. Le premier altcoin est actuellement dans une phase de consolidation similaire à celle qui s’est produite auparavant (ce mouvement est indiqué sur le graphique ci-dessus par un rectangle violet). De plus, la figure qui s’est formée depuis la dernière accumulation est un triangle descendant, une figure dont la sortie se produit toujours lors d’un mouvement haussier significatif. Cette éventualité est d’ailleurs soutenue par la présence des deux maximums locaux dont le dernier est nettement inférieur à celui d’avant. Une telle dynamique, quant à elle, signale une diminution de la volatilité, ce qui est également un signe d’un pump imminent. 

En conclusion, il faut s’attendre à une croissance de cet actif sur le long terme, même si une baisse des prix pouvant atteindre le niveau de 3 000 dollars ne peut pas être exclue à l’échelle locale.

Indice de peur et de cupidité

Au moment d’écrire ces lignes, l’indice de peur et de cupidité se déplace en direction de la peur. On peut considérer cette dynamique comme un signal que le pessimisme commencé de nouveau à se répandre parmi les traders, même si la peur est en fin de compte préférable à la cupidité qui se termine toujours par un crash soudain.

Alors que cette revue était encore en train d’être rédigée, le prix du Bitcoin a franchi le niveau de 47 000 dollars et a atteint les 46 000 dollars. Une telle dynamique n’annule toutefois pas la possibilité de la croissance ultérieure. Au contraire, cette baisse reste conforme aux prévisions des analystes de CoinTribune.

Certains disent qu’il est facile d’être un investisseur ou un trader : il suffit tout simplement d’acheter des actifs pour un prix plus bas et de les revendre pour un prix plus élevé. Ceci nécessite toutefois une certaine retenue morale, ainsi qu’une compréhension de ce qui se passé sur le marché.

La majorité des traders veulent s’enrichir avec une seule transaction et, par conséquent, attendent la poursuite de la croissance, même lorsque les actifs sont au sommet et ont déjà épuisé leur potentiel.   

La pratique montre que très peu de traders individuels sont capables de correctement évaluer les prix. De plus, l’omniprésente « peur des profits perdus » fait que même les investisseurs les plus expérimentés oublient leur stratégie et cliquent sur « Buy » ou « Sell » dans les périodes de volatilité accrue.

Le marché ne dépend pas seulement de l’actualité et de l’analyse technique, mais aussi de la psychologie. Il est important de comprendre les motifs des autres traders, ainsi que de contrôler votre propre cupidité. Il est impossible de devenir millionnaire en une seule transaction : dans 99,9% des cas, cette dernière entraînera pour le trader impatient la perte de son dépôt. 

Top 10 des altcoins

Les dix altcoins les plus populaires selon CoinMarketCap se négocient dans la zone rouge. Suite au soudain dump de la première cryptomonnaie qui s’est produit aujourd’hui, leurs prix ne peuvent que baisser, même si la situation actuelle doit être considérée comme une opportunité d’acquérir davantage de cryptoactifs à des prix relativement bas.

Solana (SOL) s’est de nouveau démarquée, même si cette fois il ne s’agit pas d’une croissance incroyable. Cet ambitieux altcoin a récemment commencé à se remettre d’une baisse importante, mais il semble que le dump du Bitcoin l’a sérieusement impacté.

Celo (CELO) 

Celo (CELO) devient le token le plus performant de ce lundi parmi les 100 cryptomonnaies les plus échangées selon CoinMarketCap. Au cours de la dernière journée, cet actif a rapporté à ses détenteurs plus de 13% de profit. 

Ce token a connu une baisse causée par le récent crash du Bitcoin, mais a tout de même complètement récupéré les positions perdues.

EOS (EOS)

Selon CoinMarkerCap, EOS (EOS) devient le token le moins performant du jour parmi les 100 cryptomonnaies les plus échangées. Le prix de cet actif a baissé de plus de 12% en l’espace d’une journée.
Si on étudie le graphique de ce token sans tenir compte des fluctuations du Bitcoin, on peut remarquer que EOS se déplace au sein d’un triangle descendant et a presque atteint son minimum. Il est logique d’observer cet actif de plus près.

Le marché des crypto-monnaies peut être terriblement imprévisible. Il faut cependant comprendre que tous les mouvements de prix peuvent être expliqués par les choix faits par les acteurs individuels et institutionnels. Bitcoin n’est plus considéré comme un actif sans fondement qui peut disparaître aussi soudainement qu’il est apparu, dont témoigne l’intérêt que lui portent des investisseurs institutionnels, de nombreuses entreprises et même certains États.

Soyez extrêmement prudents : n’oubliez pas la gestion des risques et ne négligez pas les stop-loss.

Clément Dubois

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.