Le marché des cryptomonnaies aujourd'hui: Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), SHIBA INU (SHIB), Telcoin (TEL) – la revue du 17 septembre 2021

ven 17 Sep 2021 ▪ 22h30 ▪ 14 min de lecture - par Thomas Poirier

Retrouvez la nouvelle revue du marché des cryptomonnaies de Cointribune. Vous apprendrez ce qui s’est passé dernièrement et à quoi vous attendre dans l’avenir. Si vous souhaitez lire la revue précédente, cliquez ici.

Bitcoin (BTC)

Ce vendredi 17 septembre, Bitcoin poursuit ses tentatives de se consolider au-dessus du niveau de 48 000 dollars. Malgré le fait que la première cryptomonnaie mondiale a connu une légère baisse hier, les acheteurs sont parvenus à récupérer les positions perdues et ont même commencé à tester le niveau de résistance.

En règle générale, plus le timeframe utiliśe est grand, plus les signaux observés sur les graphiques sont fiables, c’est pourquoi les analystes techniques de CoinTribune utilisent toujours le timeframe journalier (1 bougie = 1 jour) lors de leurs études. Ce dernier est le timeframe le plus et ce n’est pas un hasard : il permet notamment d’avoir une vision plus globale de la situation, mais aussi de repérer les signaux et les figures, ainsi que d’évaluer le potentiel d’un actif sur le long terme.

Il faut cependant avouer que les grands timeframes n’ont pas que des avantages, mais aussi quelques inconvénients. Bien qu’ils permettent d’apercevoir les signaux chartistes globaux, ces derniers peuvent mettre des semaines, voire des mois à se former. Il est peu probable qu’une dynamique observée sur le timeframe 1D se produise le jour même.

Au moment de la rédaction, le prix du Bitcoin se négocie aux alentours des 47 950 dollars. Ce mouvement s’inscrit parfaitement dans la figure chartiste appelée le « biseau descendant » qui est en train de se former en ce moment et dont la sortie se produit par une augmentation significative du prix avec une possibilité d’atteindre et même de dépasser le maximum absolu.

La formation de cette figure est par ailleurs confirmée par les limites du triangle qui s’est établi entre les maximums et les minimums locaux, comme indiqué sur le graphique ci-dessus. Tous ces facteurs permettent de déduire que la tendance globale de la première cryptomonnaie reste haussière et montre des signaux bullish, ce qui laisse croire à la possibilité de la croissance ultérieure du prix de l’actif.

Le développement de cette figure chartiste mentionnée plus haut s’accompagne d’un rétrécissement progressif de l’ampleur du canal de prix, ce qui conduit à la formation d’un triangle représenté sur le schéma ci-dessus . Bitcoin tente actuellement d’éviter un nouveau mouvement vers la limite inférieure de ce triangle formé et de franchir le niveau de résistance.

Malheureusement, de nombreux facteurs indiquent que les volumes des acheteurs sont pour le moment insuffisants pour pouvoir franchir ce niveau. Même si les bulls combattent les bears de toutes leurs forces, cela ne suffit pas pour faire augmenter le prix. Le camp des acheteurs a besoin de nouveaux volumes qui peuvent venir de la part d’une baleine ou d’une grande quantité d’investisseurs individuels, mais il semble que ces derniers hésitent à ouvrir des positions tant que l’incertitude règne sur le marché.

La récente hausse a permis à Bitcoin de dépasser la limite supérieure du canal de prix indiqué graphiquement en violet, mais l’actif reste toujours sous l’influence du canal de prix descendant indiqué en rose. Ce dernier est apparu lors de récent dump du Bitcoin quand l’actif a atteint les niveaux proches des 43 000 dollars. La limite supérieure de ce canal baissier correspond à la résistance dynamique.

Cependant, la tendance globale du Bitcoin n’a pas changé. L’actif est toujours au stade de l’accumulation et dans le cas d’une nouvelle baisse, Bitcoin rencontrera plusieurs niveaux clés capables de provoquer un rebond du prix. Le premier est le niveau de 40 000 dollars que l’on vient d’évoquer. Il s’agit en effet d’un niveau de support psychologique non négligeable. Le deuxième est le niveau de 35 000 dollars qui représente la limite inférieure du triangle indiqué sur le graphique ci-dessus. Le troisième niveau se trouve aux alentours des 30 000 dollars, à la limite supérieure du canal de prix descendant en expansion (indiqué graphiquement en jaune). Enfin, le quatrième et le dernier niveau de support est celui de 20 000 dollars qui correspond à la limite inférieure du canal de trading descendant indiqué en violet.

Le marché ne peut pas croître sans corrections, c’est pourquoi il ne faut pas considérer les chutes comme le début d’une longue crise sur le marché. Même les acheteurs les plus optimistes ont parfois besoin de fermer leurs positions et de récupérer leur bénéfice. Lorsque le marché est en baisse, au contraire, il serait judicieux d’acquérir davantage d’actifs et de les conserver jusqu’à ce que les prix ne redeviennent satisfaisants.

Suite à l’analyse plus locale du graphique, on peut constater que le prix du Bitcoin est en train de tester un niveau de résistance important. Cette dynamique pourrait rencontrer des barrières entre les niveaux de 47 000 et de 52 000 dollars. En même temps, le récent crash a poussé de nombreux vendeurs à ouvrir des positions à court terme, dont la liquidation pourrait également avoir un effet positif sur le prix du Bitcoin.

Si les bulls n’auront pas assez de force et de volumes, il faudra s’attendre à de nouvelles corrections du Bitcoin. Leur ampleur sera cependant négligeable en comparaison avec les perspectives globales de l’actif. Le scénario le plus probable à ce jour est le franchissement du niveau emblématique de 50 000 dollars, suivi par une nouvelle baisse significative. Le conflit des bulls et des bears risque d’être prolongé jusqu’à ce que le prix de la première cryptomonnaie mondiale ne parvienne à se consolider dans la fourchette de prix clé.

En analysant le timeframe horaire (1 bougie = 1 heure), on peut constater que le prix du Bitcoin est actuellement en train de se consolider au sein d’un canal de prix ascendant. Le prix a beaucoup baissé lors du crash du 7 septembre et les acheteurs vont devoir mettre beaucoup d’effort afin de revenir aux anciens niveaux.

Le trading sur le marché des cryptoactifs ne consiste pas uniquement d’une stratégie et des calculs mathématiques, mais nécessite également un mental fort et une stabilité émotionnelle. C’est d’ailleurs en partie ce qui rend cette activité aussi intéressante : pour de nombreux individus, le trading devient une sorte de jeu de hasard, dans lequel le résultat dépend non seulement de la chance, mais aussi de la préparation et de l’expérience de chaque joueur.

Ces traders sont cependant quasiment tous perdants sur le long terme car ils sont prêts de fermer des positions perdantes afin d’en ouvrir d’autres qui leur semblent plus prometteuses. En réalité, le marché peut obliger les investisseurs à attendre, parfois pendant des semaines et même des mois. Il existe par exemple des traders ayant acheté du Cardano (ADA) fin 2019 – début 2020 et qui ont ensuite vendu leurs actifs en tirant un profit significatif. Malheureusement, une telle patience est un trait de caractère dont peu de personnes disposent : la majorité des traders préfèrent fermer leurs positions après une semaine d’attente car ils perdent absolument toute confiance que le prix de l’actif en question augmentera dans le futur.

Le trading sur le marché des cryptomonnaies n’est pas une activité relaxante. Il requiert une véritable connaissance de soi, de ses propres limites et faiblesses, ainsi qu’une compréhension des dynamiques en cours et une capacité à analyser l’humeur des autres traders.

Soyez vigilants. Si vous ne souhaitez pas devenir des hodlers, n’attendez jamais à ce que l’actif atteigne son maximum absolu, mais vendez plutôt lorsque votre position vous a déjà rapporté un profit tangible. Autrement, vous courez le risque de rester avec une position ouverte lors d’une série de ventes dont vous ne pourrez pas sortir pendant longtemps. 

Ethereum (ETH)

Ethereum a terminé la journée précédente avec une bougie rouge. La deuxième cryptomonnaie mondiale en termes de capitalisation est sortie du canal de prix ascendant indiqué en bleu sur le graphique ci-dessus et a désormais l’intention de baisser vers son niveau de support.

Au moment d’écrire ces lignes, Ethereum se négocie aux alentours des 3 560 dollars. En cas de chute, un rebond du niveau de support de 3 250 dollars reste possible. En même temps, si Bitcoin poursuit sa dynamique positive, le premier altcoin sera en mesure de croître jusqu’à son dernier sommet local.

Si Ethereum rentre dans la fourchette de prix située aux alentours des 4 000 dollars, il connaîtra la pression de la résistance dynamique tracée entre les deux derniers  sommets de l’actif situés à 4 600 et à 4 100 dollars respectivement. 

Indice de peur et de cupidité

Ce vendredi, l’indice de peur et de cupidité se déplace en direction de la peur. On peut considérer cette dynamique comme un signal que le pessimisme commencé de nouveau à se répandre parmi les traders, même si la peur est en fin de compte préférable à la cupidité car elle laisse la possibilité d’acheter des actifs à des prix relativement bas.

Certains disent qu’il est facile d’être un investisseur ou un trader : il suffit tout simplement d’acheter des actifs pour un prix plus bas et de les revendre pour un prix plus élevé. Ceci nécessite toutefois une certaine retenue morale, ainsi qu’une compréhension de ce qui se passé sur le marché.

La majorité des traders veulent s’enrichir avec une seule transaction et, par conséquent, attendent la poursuite de la croissance, même lorsque les actifs sont au sommet et ont déjà épuisé leur potentiel.   

La pratique montre que très peu de traders individuels sont capables de correctement évaluer les prix. De plus, l’omniprésente « peur des profits perdus » fait que même les investisseurs les plus expérimentés oublient leur stratégie et cliquent sur « Buy » ou « Sell » dans les périodes de volatilité accrue.


Le marché ne dépend pas seulement de l’actualité et de l’analyse technique, mais aussi de la psychologie. Il est important de comprendre les motifs des autres traders, ainsi que de contrôler votre propre cupidité. Il est impossible de devenir millionnaire en une seule transaction : dans 99,9% des cas, cette dernière entraînera pour le trader impatient la perte de son dépôt. 

Top 10 des altcoins

Les dix altcoins les plus populaires selon CoinMarketCap se retrouvent de nouveau dans la zone rouge. Ils ont été impactés par le pessimisme qui se répand sur le marché en ce moment, même si la situation n’a pas changé en substance : une légère diminution du prix du Bitcoin a fait perdre beaucoup de valeur aux plus grands altcoins.

La seule exception est Polkadot (DOT) qui a réussi à rester dans le vert, même en dépit du manque de fluctuations significatives.

SHIBA INU (SHIB)

Même si cela peut paraître très étonnant, SHIBA INU (SHIB) devient l’actif le plus performant de ce samedi parmi les 100 cryptomonnaies les plus échangées selon CoinMarketCap. Alors que ce token n’est qu’un banal plagiat de Dogecoin (DOGE), il a réussi à rapporter à ses détenteurs plus de 40% de profit au cours des dernières 24 heures. S’agit-il d’un nouveau coup de Elon Musk?

À en juger par le graphique, il est peu probable que SHIBA INU poursuive sa croissance sans le soutien médiatique de l’amateur des cryptoactifs le plus célèbre au monde. Ce token ne suscite pas d’intérêt.

Telcoin (TEL)

Selon CoinMarkerCap, Telcoin (TEL) devient le token le moins performant du jour parmi les 100 cryptomonnaies les plus échangées.  Le prix de cet actif a baissé de plus de 8% en l’espace d’une journée.

Même si le cours de Telcoin (TEL) est actuellement en déclin, cet altcoin a de bonnes chances d’augmenter sur le long terme : en effet, il évolue au sein d’un triangle dont les limites seront probablement brisées lors d’un rallye haussier.
Bitcoin, ainsi que le reste du marché, tente de revenir aux niveaux auxquels il se situait avant le crash du 7 septembre. Ethereum abandonne les tentatives de prouver son indépendance et suit fidèlement la première cryptomonnaie. La plupart des altcoins font la même chose.

Le marché est instable. Mais le mot « stabilité » ne pouvait jamais réellement être appliqué au marché des cryptoactifs. Bien que l’on puisse tirer profit de la volatilité, il ne faut pas oublier la gestion des risques.

A
A
Thomas Poirier

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 54 520,21 $ -0.46%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 098,92 $ -0.03%
DEFI (DEFIPERP) 11 745,60 $ -2.83%
MARKETS (ACWI) 103,37 $ -2.44%
GOLD (XAUUSD) 1 791,76 $ 0.19%
TECH (NDX) 16 025,58 $ -2.09%
CURRENCIES (EURUSD) 1,13 $ 0.9%
CURRENCIES (EURGBP) 0,847380 £ 0.81%
CRUDEOIL (USOIL) 68,16 $ -12.63%
IMM. US (REIT) 2 733,76 $ -2.78%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email