L’instabilité économique à venir menace-t-elle Bitcoin (BTC) et les cryptomonnaies ?

Nous devons distinguer deux fondamentaux s’agissant de Bitcoin et les cryptomonnaies : (1) leur caractère de marché sur lequel je suis revenu dans mon précédent article et (2) leur dépendance face à la conjoncture économique. La résurgence du virus COVID-19 implique l’affaiblissement d’une économie déjà atteinte, ce qui pourrait jouer un rôle majeur dans l’Histoire et l’avenir des cryptomonnaies. Décryptage…

Pub

UNE NOUVELLE PHASE ÉCONOMIQUE À VENIR

Jusqu’ici, la psychologie est restée plus forte que l’économie. Nous avons jusqu’alors vécu une première phase de crise. Le caractère psychologiquement limité de la crise dans le temps a permis d’éviter une crise économique systémique. Explication au rebond financier généralisé en plus des injections massives de liquidités. Cependant, comme prévu, la confiance économique commence à se dégrader à nouveau avec l’automne.

Alors que l’or, les actions ou le pétrole stagnent, les devises cryptos comme le Bitcoin se détachent du paysage ces dernières semaines. Les menaces économiques fortes à venir pour les prochains mois (et dizaines de mois), permettront de confronter une première fois les cryptos face à une incertitude économique réelle.

Je ne reviendrai pas en détail ici sur les raisons pour lesquelles le risque économique est extrêmement fort pour 2021. Risque probablement plus important qu’en 2020 en raison des incertitudes face à la reprise dans un contexte déjà lourdement fragilisé, du maintien de la menace sanitaire pour les prochains mois, ou de la conjoncture bancaire et primaire (agriculture). La très probable arrivée d’un risque systémique plus fort dans les 4 à 6 prochains mois implique des risques de liquidités sur les marchés.            

Pub

Il faut donc s’attendre à ce que le marché crypto soit potentiellement affectées à moyen terme. Pour autant, la réalité structurelle que semble traduire cette gamme d’actifs, pourrait largement renforcer le potentiel haussier à long terme. Il serait donc très certainement plus juste de voir le risque d’instabilité économique à venir dans les prochains mois comme une opportunité intéressante à surveiller.

Peur et Innovation

C’est assez paradoxal mais Bitcoin et les cryptomonnaies sont à la fois porté par la recherche de sécurité et la recherche d’innovation, comme a mi-chemin entre actions et métaux précieux. La chute générale des rendements implique la manifestation de deux dynamiques distinctes :

  • 1/La hausse des tensions économiques à long terme, et donc la recherche de sécurité. La baisse des taux implique la hausse de l’endettement, de l’austérité salariale ou encore la baisse de la croissance potentielle et de l’inflation. Tout cela est favorable à un contexte anxiogène (chute de la vélocité, etc…), et donc favorable à un plus grand besoin de sécurité des agents.
  • 2/L’acceptation du risque, et donc la recherche de l’innovation. Baisser les rendements, c’est prendre plus de risques pour le même retour sur investissement. En plus de favoriser un contexte anxiogène, l’équilibre économique actuel favorise une prise de risque plus facile. C’est probablement l’une des raisons qui peut expliquer l’enthousiasme que soulèvent et ont soulevé certaines cryptos.

On comprend alors mieux pourquoi le Bitcoin et d’autres cryptos en sont là aujourd’hui. Elles répondent à des besoins économiques contemporains très particuliers. C’est un fait. Besoins particuliers que l’or ou les actions seules ne pouvaient plus remplir. En bref, Bitcoin et les cryptos sont une réponse économique aux tensions générées par l’équilibre économique de ces 40 dernières années. Il n’y a pas de raisons pour que cela change fondamentalement dans les prochaines années.  

Pub

En cela, même si des risques persistent à moyen terme, cela ne devrait qu’en faire profiter l’industrie crypto – et au cours du Bitcoin – à long terme.

Fidelity (3300 milliards) – “Il ne s’agit plus de savoir s’il faut acheter du Bitcoin, mais combien”

Fidelity gère plus de 3300 milliards de dollars, soit un demi BlackRock, ou encore 5 fois Goldman Sachs... Jurrien Timmer, le directeur Macro Global, a publié un papier extrêmement intéressant faisant l'éloge du bitcoin. Pour lui, "il ne s’agit plus…
bull run Bitcoin

Ce qu’il faut retenir des bull-runs du Bitcoin (BTC) de 2013 et 2017

Alors que la valeur du Bitcoin (BTC) fait le yoyo, certains observateurs s’inquiètent qu'une tendance baissière s'installe dans les semaines à venir. Les facteurs externes comme le durcissement de la réglementation de l’espace cryptographique prônée par la nouvelle secrétaire au…
prix bitcoin

Bitcoin (BTC) le 3 mars 2021 – Retour en force des taureaux

Bitcoin (BTC) fait une incursion au-dessus des 52 000 USD aujourd’hui, 3 mars 2021. La récente correction majeure du BTC semble désormais être derrière lui.  Le cours du Bitcoin du jour vous est proposé en partenariat avec l’application Swissborg. Pour une…
j p morgan bitcoin

D’après JPMorgan, les investisseurs peuvent placer 1% de leur portefeuille dans le Bitcoin (BTC) bien que..

1% de Bitcoin (BTC) dans les portefeuilles de chaque investisseur institutionnel : un petit pourcent qui pourrait propulser le BTC bien au-delà des 100 000 USD. JPMorgan Chase recommande Bitcoin à ses clients, tout en émettant des réserves.  1% de…

Bitcoin reste au contact des 50 000 $ malgré la hausse des taux

BTC/USD reste solide malgré quelques vents contraires. Les anticipations d’inflation et l’entrée imminente de Coinbase dans l’indice du NASDAQ parviennent à supporter le bitcoin. Et cela en dépit de la hausse des taux d'emprunt partout dans le monde. Le Dollar…