JEU CONCOURS : GAGNEZ UNE PS5, PLUS VOUS AVEZ DE POINTS PLUS VOUS AVEZ DE CHANCE DE GAGNER, CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

12% des 100 principales organisations caritatives US acceptent Bitcoin (BTC)

Non, le Bitcoin (BTC) ne sert pas qu’à acheter de la drogue sur le Dark Net, même si certains petits génies continuent à dealer en se faisant payer en BTC, espérant ainsi échapper aux autorités. Le BTC sert aujourd’hui de nobles causes en finançant des organisations caritatives. Cette phrase fait très probablement dresser les cheveux des BTC haters sur leur tête mais, quoiqu’ils en pensent c’est pourtant la stricte vérité.

The Block a partagé le résultat de ses analyses sur les organisations caritatives US qui acceptent le BTC.

Apolitique, Anonyme : Un A+ pour les crypto-dons en BTC

En 2017, le crypto-millionnaire et philanthrope anonyme Pine crée le Pineapple Fund s’élevant à 5 104 BTC. Chaque BTC fut reversé jusqu’au dernier satoshi à des organisations caritatives.

Le fondateur de TRON (TRX) Justin Sun avait suscité des réactions mitigées, des controverses lorsqu’il avait annoncé vouloir faire un don de 1 million de dollar à Greta Thunberg. Les réactions étaient telles que Sun dut s’expliquer et donner les raisons de cette donation.

Le caractère anonyme et apolitique du BTC a épargné à Pine ce type de controverses. Faites passer le mot à vos amis millionnaires et milliardaires qui ne disposent pas encore d’un wallet BTC : Un don en BTC, c’est la tranquillité assurée quelque soit le montant versé.

Le Pineapple Fund aurait dû montrer aux organisations caritatives l’intérêt d’accepter des crypto-dons en BTC. Et pourtant, une étude réalisée par The Block montre que seulement 12% des 100 principales organisations caritatives aux Etats-Unis acceptent les dons en BTC.

10 secondes de méthodo : The Block a utilisé la liste des organisations caritatives US de Forbes en 2019 et Bitcoin Wiki pour réaliser cette étude.

image.png

Cette étude a également fait ressortir que plus de 90% de ces organisations caritatives utilisaient une passerelle de paiement tierce pour accepter les crypto-dons en BTC. 58% des organisations étudiées ont opté pour BitPay.

67,9% des 55 organisations caritatives et des projets open source sur la liste de The Block, acceptent les paiements directs en BTC. La plupart de ces organisations ou de ces projets proposent des services techno et en open source – comme Wikileaks ou TOR. Ils sont donc plus à l’aise pour accepter des paiement directs en BTC.

La crypto-philanthropie sous toutes ses formes

En 2018, le co-fondateur de Coinbase Brian Armstrong rejoint The Giving Pledge, l’organisation créée par Bill Gates et Warren Buffet en 2010 qui regroupe les “ultra-riches” souhaitant faire don de la moitié de leur richesse à de grandes causes. Puis, un an plus tard, c’est au tour du co-fondateur de BitMex Ben Delo de rejoindre les rangs de The Giving Pledge.

Warren Bufett, Melinda et Bill Gates

Toujours l’année dernière mais dans un autre registre, le YouTubeur canadien Ben Perrin a arnaqué de 50 USD un scammeur BTC, en retournant sa propre arnaque contre ce dernier. Perrin a ensuite reversé les 50 USD à une organisation caritative qui aide la population vénézuélienne à acheter de la nourriture en utilisant de la crypto.

Plus récemment, l’association caritative The Rain Forest Foundation a fait un appel à la communauté crypto pour l’aider à combattre les feux qui ravagent l’Amazonie.

Pour ceux ou celles qui tiennent à coeur les causes destinées à améliorer les conditions de vie des enfants, sachez que l’UNICEF accepte les crypto-dons.

En février 2018, l’UNICEF et l’agence de pub BETC avaient lancé l’opération GAME CHANGERS. Une plateforme agrégeait la puissance des cartes graphiques des personnes notamment des gamers, qui souhaitaient aider l’UNICEF. Cette puissance servait à miner de l’Ethereum (ETH) et de recevoir ainsi les récompenses de blocs à titre de dons.

De zéro à héros, c’est toujours mieux que le contraire ! Le BTC a fait son entrée dans les grandes causes, un pas de plus pour blanchir son nom souvent associé aux arnaques et autres activités criminelles. Les cryptos en général sont en train de changer le paysage de la philanthropie, Game Chaingers a montré qu’il était possible de faire un crypto-don sans débourser directement la moindre devise fiat ou la moindre crypto.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo